La question de la vente de pièces d'or ou de lingots d'or revient fréquemment, notamment chez les particuliers qui héritent de quelques pièces et qui ne connaissent souvent pas grand chose dans le domaine des métaux précieux. La plupart de ces vendeurs occasionnels redoutent de se faire arnaquer. Voilà quelques conseils pour vendre ses pièces en or sans se faire arnaquer.

Quelques pièces d'or...

Quelques pièces d'or
1. 20 francs or 2. 20 francs or Suisse 3. Double Louis d'or 4. 10 francs or Cérès 5. 20 francs or Napoléon III 6. Pièce d'or du Pérou

Quelques conseils pour vendre ses pièces d'or sans se faire arnaquer

Avant de vendre ses pièces, la première chose à faire est de se renseigner pour savoir exactement de quelles pièces il s'agit, car l'or a été transformé en pièces de monnaies depuis la plus haute antiquité.

Il existe des milliers de types de pièces différentes. Cependant les français possèdent généralement des pièces de 20 francs or de différents types (parfois appelées Louis d'or) qui sont les pièces frappées au XIXème siècle.

Rajoutons que les principaux pays européens et les Etat-Unis ont également frappé un grand nombre de pièce d'or au XIXème siècle. Ces pièces communes peuvent se trouver dans les "bas-de-laine" des français. Elles sont activement achetées et vendues et elles font l'objet d'une cotation quotidienne (voir ici : cours des pièces en or) Il existe aussi de nombreuses pièces d'or d'investissement modernes.

S'informer sur les types de pièces que l'on possède

Les pièces valent au minimum leur poids en or, mais en cas de revente auprès d'un professionnel, en l'absence de justificatif d'achat, les particuliers devront reverser une taxe sur les métaux précieux (10,5 %) prélevée par les professionnels. Cette taxe n'existe qu'en France, ce qui conduit bon nombre de particuliers à vendre leurs pièces et leurs lingots à l'étranger. Ainsi l'activité économique profite pleinement aux pays voisins et le fisc ne perçoit rien. Une abrogation immédiate de cette loi serait souhaitable, ce serait une mesure de justice élémentaire. D'ailleurs de nombreux particuliers préfèrent revendre leurs monnaies d'or à d'autres particuliers sans payer aucune taxe, ce qui aboutit au même résultat.

S'informer sur la fiscalité des métaux précieux

Pour la vente de grandes quantités de pièces, ou de plusieurs lingots d'or, il peut être utile de consulter un guide précis sur la fiscalité des métaux précieux : le livre de Yannick Colleu remplit parfaitement ce rôle d'information détaillée.

En ce qui concerne les monnaies d'or rares, on peut les faire identifier par un numismate professionnel. Ceux-ci peuvent dire si une pièce est véritablement rare, et donner une estimation. Cependant, il faut toujours prendre plusieurs avis avant de vendre et prendre le temps de la réflexion.

Il existe des dizaines de boutiques spécialisées dans l'achat et la vente d'or. Là encore, il faut faire jouer la concurrence, c'est-à-dire consulter plusieurs marchands avant de vendre.

Autres pages la vente de pièces de monnaie

Comment vendre un Louis d'or ?

Vendre ses monnaies de collection dans de bonnes conditions

Vous êtes très nombreux à poser la question suivante : quelle pièce d’or acheter ? La vidéo ci-dessous apporte des éléments de réponse à cette question...

Vidéo : Quelle pièce d'or acheter ?

Par où commencer ? Une pièce de 20 francs or classique... 

Si vous n’avez jamais acheté de pièces d’or je vous recommande d’acheter des pièces françaises classiques de 20 francs or Marianne Coq ou des Napoléons de 20 francs (des pièces de Napoléon).

Pourquoi ces pièces sont-elles un bon choix pour commencer ? Elles sont un bon choix car ce sont les pièces françaises les plus connues, et qui sont échangées très régulièrement sur le marché aussi bien par des particuliers que par des professionnels. 

Ces pièces sont très bien encadrées sur un plan fiscal. Elles ne posent pas de problèmes particuliers à l’achat et à la revente. Mais si vous n’avez jamais acheté de pièces d’or je vous conseille de passer par un professionnel qui vous offre une garantie d’authenticité sur les pièces et qui vous livrera une facture et des pièces sous scellé (ce qui facilitera la revente et l’abattement de l’impôt sur la plus value éventuellement, si vous gardez les pièces longtemps).

Donc le Napoléon de 20 francs est un bon choix pour commencer. Mais si vous avez un petit budget, sachez qu’il existe des demi Napoléon de 10 francs qui sont moins chers à l’unité, évidemment, mais qui ont une prime plus élevée que les pièces de 20 francs. La prime, c’est l’écart en la valeur en or pur de la pièce et son prix de vente. C’est un peu une marge supplémentaire que prennent les marchands par rapport à la valeur métallique des pièces.

Se faire la main sur une vraie pièce en or

Il est intéressant d’acheter une pièce de 20 francs or pour la manipuler et “se faire la main” en quelque sorte, pour voir à quoi ressemble une vraie pièce d’or. La plupart du temps la réaction des personnes qui découvrent un Napoléon est plutôt une déception par rapport à la taille des pièces, qui sont petites : 21 millimètres pour un poids de 6,45 grammes, ce qui correspond à peu près à la taille d’une pièce de 20 centimes d’euro…

Des pièces en or frappées depuis 2500 ans dans le monde entier !

Mais si les pièces de 20 francs or sont une bonne entrée en matière, il faut dire qu’il existe des milliers de types de pièces en or différentes. L’or a été utilisé depuis plus de 2500 ans pour fabriquer des pièces de monnaies par de nombreuses civilisations, les grecs, les perses, les gaulois, les romains, les byzantins, les mérovingiens, les arabes, les hindous. En Occident on frappe des monnaies d’or depuis le XIIIème en Italie, depuis le XIVème siècle en France ou en Angleterre… Il existe des pièces en or de toutes les tailles, de tous les poids, dont le contenu métallique est variable d’un pays à l’autre. Des pièces d’or représentent d’innombrables souverains, rois et reines, empereurs et impératrices, despotes et tyrans de toutes les époques… Les pièces d’or représentent des symboles variés et portent des légendes souvent incompréhensibles aujourd’hui pour le commun des mortels. 

Face à ce foisonnement, on peut cependant diviser les pièces d’or en 3 grandes catégories, des plus récentes aux plus anciennes. Sachez qu’aujourd’hui encore plusieurs grandes nations produisent chaque année des pièces d’or d’investissement destinées spécialement aux investisseurs. On peut citer les plus connues : il y a les pièces d’or américaines (les American Gold Eagle), les pièces du Canada (les Maple Leaf), les pièces d’Afrique du Sud (les Krugerrand), les pièces du Royaume-Uni (les Britannia) ou encore les pièces d’Autriche (les Philharmoniques de Vienne) sans oublier les pièces d’or d’Australie, les Kangourous). Il ne s’agit que d’un aperçu de ce qui existe. 

Les pièces d'or d'investissement modernes

Ces pièces d’or modernes existent toutes dans un poids standard international, la Troy ounce, qui pèse 31,103 grammes. Mais ces pièces sont bien plus chères que les pièces de 20 francs or évoquées ci-dessous, qui ne pèsent que 6,45 grammes et qui contiennent 5,80 grammes d’or fin : il faut 6 pièces de 20 francs or pour dépasser le poids de l’once troy. Le prix est donc plus élevé. 

C’est pour servir les plus petits investisseurs que les grands pays qui fabriquent des pièces d’or modernes ont produit des pièces divisionnaires de l’once troy : des demi onces, des quart et même des dixièmes d’once d’or. Si votre budget est limité, vous pouvez commencer par acheter un quart d’once par exemple. Les quarts d’once sont des pièces plus lourdes que le Napoléon, puisqu’elles contiennent 7,77 grammes d’or pur. 

Précision importante : les pièces modernes ont cours légal, elles sont fabriquées en tant que monnaie officielle et elles sont très bien fléchées sur un plan fiscal : elles ne posent aucun problème à la revente. Mais tout comme les Napoléons, il faut acheter des pièces remises contre facture et scellées pour profiter de l’abattement de l’impôt sur la plus-value éventuelle. Si vous n’y connaissez rien, n’achetez pas à un particulier, vous avez toutes les chances de vous faire arnaquer. Précision importante : les professionnels ne vendent pas les pièces au poids, mais toujours avec une prime. De même, ils rachètent les pièces un peu en dessous du cours de l’or. Pourquoi ? Parce que les commerçants ne sont pas des associations philanthropiques à but non lucratif. Ils doivent faire des profits ou mourir (en tant qu’entreprise bien sûr).

Il y a donc les pièces modernes, les pièces d’investissement un peu plus anciennes, qui datent de l’époque de l’étalon or (qui a pris fin définitivement en 1971). Jusqu’en 1914 les pièces pièces d’or avaient cours légal et étaient utilisées comme moyen de paiement effectif. Des centaines de millions de pièces d’or on été produites par les grandes nations du monde dont la France (“les Napoléons”), le Royaume Uni (les Souverains d’Or), les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, la Russie, l’Espagne, l’Italie, la Belgique la Suisse, les Etats-Unis, le Mexique… Il n’est pas possible de citer toutes les nations qui ont produit les monnaies d’or. On peut simplement introduire un fait : de nombreuses pièces d’or frappées après 1800 ont été produites en grandes quantités et continuent aujourd’hui encore à être utilisées comme des supports d’investissement dans l’or. On a vu déjà les pièces de 20 francs or, on peut citer aussi les pièces américaines de 20 dollars qui restent très appréciées par les investisseurs.

Pièces d'or à valeur patrimoniale, de collection et numismatique : pour les connaisseurs !

Pour finir il y a les innombrables pièces d’or qui ont une valeur numismatique. Ces pièces ont été frappées pour l’essentiel avant 1850. La valeur numismatique est une valeur de rareté, une valeur patrimoniale qui se rajoute à la valeur métallique intrinsèque des pièces d’or. Par exemple une pièce d’or frappée sous le règne du roi François Ier, au XVIème siècle, un écu d’or contenant 3,4 grammes d’or peut se vendre pour 700 euro alors que sa valeur en or fin n’est que de 177 euro… 

Conclusion : si vous n’avez jamais acheté de pièces d’or, commencez par un Napoléon de 20 francs, une pièce classique, qui vous permettra de vous familiariser avec l’or sous forme de monnaie. Les pièces modernes sont également un bon choix. N’achetez pas à des particuliers pour commencer, pour éviter le risque d’arnaque. Et lorsque vous serez suffisamment informé, vous pourrez explorer le vaste monde des monnaies d’or anciennes du monde entier…

Liens pour acheter des pièces d'or

Acheter des pièces de 20 Francs Or : https://www.achat-or-et-argent.fr/entry-923257,4863517,204739i

Acheter des pièces d’or d’investissement modernes : https://www.achat-or-et-argent.fr/entry-923257,5103023,42493a

Acheter des pièces d’or à valeur numismatique (pour connaisseurs) : https://fr.numiscorner.com/search?refinementList%5Bcaracteristics.fr.42%5D%5B0%5D=Or&refinementList%5BisSold%5D%5B0%5D=false&q=or&aff=3

 

 

Le Louis d'or est certainement la monnaie d'or française la plus connue avec le Napoléon; d'ailleurs les véritables Louis d'or sont souvent confondus avec les "Napoléons", qui sont les pièces d'or françaises de 20 francs émises tout au long du XIXème siècle, entre le règne de Napoléon Ier et le début de la première guerre mondiale.

Les vrais Louis d'or sont souvent confondus avec les pièces de 20 francs or


Il ne faut donc pas confondre les véritables Louis d'or et les Napoléons ou pièces de 20 francs or. Les Louis d'or ont été frappés par 4 rois de France, entre 1640 et 1789 : il existe des Louis d'or à l'effigie de Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.


Exemple de Louis d'or : Louis d'or de Louis XIV à la mèche Longue

Exemple de Louis d'or

Taille réelle : 25 mm. Poids : 6,68 grammes.


Le Louis d'or a été créé à la fin du règne de Louis XIII pour remplacer l'écu d'or, qui était jusque là la monnaie d'or royale "habituelle". Le Louis d'or a été créé pour des raisons économiques et surtout pour des raisons de prestige : il s'agissait pour la France de rivaliser avec les voisins espagnols et anglais.

La fabrication des premiers Louis d'or a donc été confiée à un graveur d'un talent exceptionnel, Warin. Et surtout, ces premiers Louis d'or ont été fabriqués à l'aide de machines, alors que les monnaies d'or précédentes étaient fabriquées à la main. Ces nouvelles pièces d'or présentaient ainsi des qualités techniques et artistiques incomparables, ainsi qu'un poids et un aloi qui permit à la France d'être à la hauteur des nations voisines et même de les dépasser.

Il existe principalement trois types de Louis d'or : les demi Louis d'or, les Louis d'or et les double Louis d'or.


Les Louis d'or créés pour des raisons de prestige, figurent parmi les monnaies françaises les plus recherchées


Les Louis d'or, créés pour des raisons économiques mais aussi pour des raisons de prestige ont parfaitement rempli leur office jusqu'à la Révolution française. Ces monnaies ont d'ailleurs laissé une empreinte sémantique très profonde dans la langue française aujourd'hui encore : qui n'a jamais entendu parler des Louis d'or ?

Les Louis d'or comptent aujourd'hui parmi les pièces de monnaies les plus recherchées par les numismates français. Leur valeur numismatique dépasse très largement leur valeur en poids d'or. Le prestige des Louis d'or a traversé les siècles.


Exemples de Louis d'or en vidéo



Photos de Louis d'or de Louis XIII à Louis XVI

Louis d'or de Louis XIII 1641

Louis d'or de Louis XIII 1641

Louis d'or de Louis XIV 1652

Louis d'or de Louis XIV 1652

Louis d'or de Louis XIV 1710

Louis d'or de Louis XIV 1710

Louis d'or de Louis XV 1726

Louis d'or de Louis XV 1726

Demi Louis d'or de Louis XV 1726

Demi Louis d'or de Louis XV 1726

Double Louis d'or de Louis XV 1746

Double Louis d'or de Louis XV 1746

Double Louis d'or de Louis XVI 1786

Double Louis d'or de Louis XVI 1786



Acheter un Louis d'or

La liste ci-dessous présente une sélection de Louis d'or immédiatement disponibles soit en vente aux enchères, soit en achat immédiat. La liste contient des demi Louis d'or, des Louis d'or et des doubles Louis d'or. Elle contient des monnaies de Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XV. 

Liste de Louis d'or actuellement en vente




Autres pages pour sur les monnaies d'or françaises

Les pièces françaises de 20 francs or : les "Napoléons" (listes des pièces d'or qui ont en quelques sorte pris la succession des Louis d'or au XIXème siècle)

Achat pieces d'or (liste des pièces françaises en or de 5, 10, 20, 40, 50 et 100 francs en vente sur internet)

Les pièces de 40 francs or, qui sont des "doubles Napoléons", ont été frappées entre 1803 (An XI) et 1839.

Ces monnaies d'or de quarante francs pèsent 12,9 grammes, leur titre est de 900/1000 d'or fin et leur diamètre est de 26 millimètres.

Exemple de pièce de 40 francs or de Napoléon Ier

Exemple de pièce de de 40 francs or

Pièce de 40 francs or de Napoléon Ier, 1811 A

Exemples de pièces de 40 francs or à l'effigie de Napoléon, Louis XVIII, Charles X et Louis Philippe

Exemples de pièces de 40 francs or

Vidéo : Acheter des pièces de 40 francs or ou "double Napoléon"

Les types de pièces 40 francs or

Il existe des pièces d'or de 40 francs de 11 types différents :

 

  1. 40 francs or Bonaparte Premier Consul
  2. 40 francs or Napoléon tête nue calendrier révolutionnaire
  3. 40 francs or Napoléon tête nue calendrier grégorien
  4. 40 francs or Napoléon tête nue type transitoire
  5. 40 francs or Napoléon tête laurée République française
  6. 40 francs or Napoléon tête laurée, Empire français
  7. 40 francs or Louis XVIII
  8. 40 francs or Charles X premier type
  9. 40 francs or Charles X 2ème type
  10. 40 francs Charles X 2ème type, tranche inscrite en relief
  11. 40 francs Louis Philippe

Des pièces de collection ou d'investissement ?

La vidéo présente une bonne pièce de 50 francs or Napoléon III frappée en 1867 dans l’atelier de Strasbourg. La pièce est actuellement en vente sur eBay France.

Vidéo : Une Bonne Pièce de 50 Francs Or Napoléon III en vente sur eBay

Une pièce rare frappée à seulement 20437 exemplaires

La boutique ebay Anticworld5555 est une excellente adresse pour acheter des monnaies de collection. 

Anticworld5555 est un vendeur professionnel installé à Paris, au 38 rue Vivienne, qui propose régulièrement un large choix de monnaies et de billets de collection aux enchères. 

Parmi les pièces proposées actuellement à la vente vous pouvez enchérir sur une bonne pièce de 50 francs or Napoléon III tête laurée frappée en 1867 à Strasbourg. 

La pièce est placée dans une coque en plastique non scellée, ce qui permet de la manipuler directement. 

Elle pèse 16,12 grammes, et elle est composée comme toutes les pièces françaises frappées dans le cadre du Franc de Germinal en or pur à 900 millièmes ou 90% si l’on préfère. 

Le diamètre de la pièce est de 28 millimètres.

Seuls 20.437 exemplaires de cette pièce ont été fabriqués dans l’atelier de Strasbourg en 1867. La pièce est donc assez rare. Elle se trouve dans un état Très Beau à Superbe. Son prix de vente final devrait atteindre 800 à 900 euro au minimum. 

En moyenne, l’année dernière 61 pièces de 50 francs or ont été vendues sur eBay France, pour un montant total de 53818 euro. Le prix de vente moyen de ces pièces s’élève à 882 euro.

Les pièce de 50 francs or ont une bonne valeur métallique intrinsèque doublée d'une forte valeur numismatique

Les pièces de 50 francs or ont été frappées sous le second Empire, après la découverte des mines d’or de Californie et d’Australie en 1848 1849. L’exploitation de ces mines a provoqué un afflux important d’or en Europe et en France en particulier. C’est alors que de nouvelles pièces d’or pièces de 5 francs, 50 francs et 100 francs or ont été frappées, complétant l’offre de pièces alors en circulation qui comptait uniquement des pièces de 10 et 20 francs or. 

Les pièces de 50 francs remplacent en quelque sorte les pièces de 40 francs dont la fabrication a été arrêtée après la révolution de 1848. 

Trois types de pièces de 50 francs or ont été frappées : sous le second Empire, des pièces représentant Napoléon III alternativement avec la tête nue et la tête laurée, puis sous la troisième République, entre 1878 et 1904 des pièces de 50 francs or reprenant le motif classique de Génie de Dupré ont été produites. 

Les pièces de 50 francs or ont un bon contenu en or pur et ont donc une valeur métallique intrinsèque élevée à laquelle s’ajoute une valeur numismatique certaine : ces pièces sont très recherchées par les collectionneurs. 

Acheter la pièce sur eBay 

👉Pour acheter la pièce cliquez ici

👉Acheter des pièces d’or (et autres) chez Anticworld5555, cliquez ici   

👉Autres pièces de 50 francs Or en vente sur eBay, cliquez ici   

👉Pièce de 50 francs or en vente chez Numiscorner, cliquez ici   

👉Acheter le Catalogue Gadoury (Amazon), le guide de cotation indispensable sur les pièces en Franc cliquez ici   

Cette question est très souvent posée : comment vendre un Louis d'or ? La vidéo ci-desous apporte des éléments de réponse à cette question.

Vidéo : Comment vendre un Louis d'Or

2 possibilités : vous vendez vous même ou avec un intermédiaire

Vous pouvez vendre vos Louis d’Or par vous même sur des marketplace gratuites ou payantes comme Facebook, Le Bon Coin, ou encore eBay. Cette méthode fonctionne plus ou moins bien et peut présenter des risques et un certain nombre de problèmes.

Premier problème : savez-vous exactement ce que vous vendez ? Si vous possédez une pièce rare, vous risquez de la vendre en-dessous de son prix. 

A contrario, croyant disposer d’une pièce rare vous pourrez aussi vous tromper en fixant un prix trop élevé. Ce n’est pas si grave s’il s’agit d’une annonce gratuite. Vous pouvez toujours baisser votre prix. Mais vous perdrez du temps. 

Pour vendre des Louis d’or soi-même, il y a également un aspect technique, puisqu’il faut faire des photos présentables, sinon la ou les pièces se vendront mal. 

Vente de particulier à particulier : risques d'arnaques certains

Et la vente de particulier à particulier vous expose à des risques d’arnaques certains. Vous pouvez par exemple tomber sur de mauvais payeurs ou même des voleurs (ce qui n’est pas si différent).

La vente par correspondance doit se faire en prenant les plus grandes précautions, notamment sur les moyens de paiement. 

Vous pouvez vendre vos pièces à prix fixe ou aux enchères. Mais les enchères sur eBay ou auprès de véritables commissaires priseurs entraînent des frais de vente. 

Vendre par l'intermédiaire de professionnels n'est pas gratuit

Vous pouvez aussi tenter de vendre vos pièces à des professionnels de la numismatique, qui pourront se charger d’identifier vos pièces et de les mettre en valeur. Mais là encore ce n’est pas gratuit. La plus mauvaise solution consiste à vendre ses pièces dans des échoppes d’achat d’or au poids (et parfois à un prix très bas).

Donc avant de vendre vos Louis d’or, vous devez d’abord les identifier précisément pour mieux connaître leur valeur. Vous pouvez les montrer à plusieurs professionnels qui vous feront peut-être une offre qui vous convient. 

Précision sur la différence entre les "vrais" Louis d'or et les Napoléons

Avant de terminer cette vidéo je dois apporter une précision : si vous posez la question “comment vendre un Louis d’Or”, il y a de fortes chances pour que vous soyez en possession de pièces de 20 francs or qui sont aussi connues sous le nom de “Napoléons”. 

Ces pièces ont été produites en grandes quantités aux XIXème siècle, entre 1803 et 1914. Les français de l’époque, et même les français du XXème siècle, ont massivement thésaurisé ces pièces, qui étaient stockées dans le fameux “bas de laine” ou sous le matelas, en les transmettant de génération en génération hors impôt sur les successions... 

Bref, si vous possédez une pièce de 20 francs d’un diamètre de 21 millimètres et qui porte une date entre 1806 et 1914, vous possédez un Napoléon. Les véritables Louis d’Or sont des monnaies royales françaises frappées sous les règnes de Louis XIII à Louis XVI, entre 1640 et 1792. Ces pièces sont beaucoup plus rares que les Napoléon et il y a beaucoup plus de probabilité pour que vous soyez en possession d’un Napoléon plutôt que d’un authentique Louis d’Or...

Lien pour vendre des Louis d’Or (ou en acheter …)

Vendre ses Louis d’Or chez Achat Or et Argent.fr 

Informations sur les Louis d’or et les Napoléons

"Louis d’or" 20 francs or Coq (en vente sur Numiscorner) 

Quelques authentiques Louis d’Or (en vente sur Numiscorner)

Articles variés sur les Louis d'Or

Louis d'or

LOUIS d'OR et NAPOLEON : 4 différences essentielles

Valeur des Louis d'or

Achat or : Louis d'or ou Napoléon ?

Les pièces en or autrichiennes de 1 et 4 ducats sont des pièces classiques mais peu connues du grand public. La vidéo ci-dessous présente ces pièces, leurs histoire, leurs particularités et leur valeur. 

Vidéo : Pièces d’or de 1 et 4 Ducat d’Autriche : Rareté et Valeur

Des pièces peu connues du grand public

Les pièces d’or autrichiennes de 1 et 4 ducats sont des pièces d’or d’investissement classiques mais très peu connues du grand public. Ces pièces ont été frappées dans l’Empire d’Autriche Hongrie pour la première fois en 1872.

Les pièces de 1 et 4 ducat les plus répandues sont les pièces frappées avec le millésime 1915, qui sont en fait des refrappes modernes ce qui fait dire à certains qu’il s’agirait de contrefaçons. Je vais vous expliquer cette particularité. Mais d’abord voyons la description de ces pièces.

Les pièces de 1 et 4 ducats sont des pièces en or pur à 986 millièmes ce qui correspond à de l’or pur à 23.66 carats. Il s’agit donc de pièces d’or composées d’un or très pur, qui est proche des 100%. C’est inhabituel par rapport aux pièces frappées à cette époque dans le cadre de l’étalon or du XIXème siècle. A l’époque, les pièces françaises américaines ou allemandes par exemple étaient composées d’or pur à 90% et les souverains d’or anglais contenaient de l’or pur à 916,7 millièmes.

Photos et description des pièces de 1 et 4 ducats d'or d'Autriche

1 ducat d'or Autriche


Taille réelle : 19.75 mm | Année d'émission : 1915 | Or 986/1000 | Poids d'or fin : 3,44 g | Poids total : 3,49 g
1 ducat d'or Autriche avers1 ducat d'or Autriche revers

4 ducats d'or Autriche


Taille réelle : 39.5 mm | Année d'émission : 1915 | Or 986/1000 | Poids d'or fin : 33,77 g | Poids total : 13,96 g
4 ducats d'or Autriche avers4 ducats d'or Autriche revers

 

Les pièces de 1 et 4 ducats ont été frappées par l’Empire d’Autriche Hongrie pour les besoins du commerce international, plutôt que pour la circulation domestique, car à l’époque les transactions pour le commerce international se réglaient en or sonnant et trébuchant. D’ailleurs ces pièces portent le nom de "ducat" qui était une des pièces d’or destinées au commerce international les plus répandues en Europe depuis le Moyen Age. Les ducats étaient au départ les pièces d’or fabriquées dans le duché de Venise. Le mot ducat vient du latin médiéval "ducatus" et veut dire "relatif à un duc". Le ducat a donc d’abord été la pièce du Duc ou la pièce du Duché de Venise.

On peut d’ailleurs observer que tout comme les plus anciens ducats d’or du Moyen Age, les pièces de 4 ducats d’or d’Autriche sont les pièces les plus fines et les plus larges de toutes les pièces d’or d’investissement. Elles ont un diamètre de 40 millimètres pour une épaisseur de seulement 0,7 millimètres.

Par comparaison, on peut noter que les pièces américaines de 20 dollars du XIXème siècle, qui faisaient partie des plus grosses pièces de l’époque, ont un diamètre de seulement 34 millimètres pour une épaisseur de 2,41 millimètres.

Les pièces de 1 et 4 ducats d’or ont été fabriquées entre 1872 et 1914, mais surtout ces pièces ont fait l’objet de refrappe massives après la première guerre mondiale et la Monnaie d’Autriche continue encore aujourd’hui à frapper des pièces d’or de 1 et 4 ducats.

Les pièces de 1 et 4 ducats d'or d'Autriche sont-elles des faux ?

Les pièces refrappées portent toutes le millésime 1915. On peut se demander pourquoi l’Autriche continue à fabriquer des pièces avec un type immobilisé. Cette pratique qui n’est pas propre à l’Autriche a également été utilisée par des nations telles que le Mexique, la Hongrie, la Suisse, l’Espagne et même … la France.

Au départ le but de ces refrappes était commercial : il s’agissait d’alimenter les stocks de monnaies d’or à destination du commerce international après la fin de l’étalon or en 1914. Aujourd'hui la production de refrappes alimente le marché de l'investissement dans l'or physique avec des produits beaux et bien plus prestigieux que de simples lingots d'or.

C’est dans les années 20 après la fin de la première guerre mondiale que l’Autriche a repris la frappe des pièces de 1 et 4 ducats, mais en conservant l’année 1915. Le nombre de pièces fabriquées depuis cette époque est très élevé. Les monnaies qui pratiquent les refrappes n’aiment pas communiquer sur le sujet car les refrappes modernes portent des dates fausses et elles peuvent induire les acheteurs et les collectionneurs en erreur.

On peut lire ici ou là que ces pièces sont fausses, mais ce n’est pas le cas car elles sont produites par des nations souveraines, qui après-tout, peuvent bien rendre légal ce qui leur convient.

Le marché des pièces de 1 et 4 ducats en or est assez confidentiel par rapport à d’autres pièces d’or d’investissement ou de collection comme les pièces de 20 francs or ou les pièces d’or d’investissement d’une once. Mais ce marché existe bel et bien. Les refrappes modernes au millésime 1915 se trouvent facilement. Les pièces se vendent avec une petite prime. Par contre les pièces originales datées des années 1872 à 1914 sont très rares et bien entendu, beaucoup plus chères que les refrappes modernes.

En conclusion on peut dire que les pièces en or de 1 et 4 ducats d’Autriche sont de bonnes pièces d’or, qui méritent sûrement de figurer dans une collection de pièces d’or. Acheter des pièces de 1 et 4 ducats, c’est une bonne manière de diversifier son patrimoine en or puisque les pièces ont une bonne valeur intrinsèque à laquelle s’ajoute un l’intérêt historique et esthétique incontestable...

Liens pour acheter des pièces

Acheter des pièces d’or autrichiennes de 4 Ducats

Acheter des pièces d’or autrichiennes de 1 Ducat 

A propos des pièces d’investissement d’Autriche

Les pièces d’or et d’argent d’investissement d’Autriche