Accueil arrow Monnaies romaines arrow SESTERCE :: SESTERCE MONNAIE :: SESTERCE DEFINITION
23-10-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
SESTERCE :: SESTERCE MONNAIE :: SESTERCE DEFINITION

INTRODUCTION : DEFINITION DU SESTERCE

Le SESTERCE (en latin sestertius) était une ancienne monnaie romaine. Pendant la République Romaine, il s’agissait d’une petite monnaie d’argent rare, dont l’émission était très occasionnelle. Pendant l’Empire Romain, le sesterce est devenu une grosse monnaie de bronze.

Le nom « sestertius » signifie « deux et demi ». Il s’agit de la valeur originelle de la pièce en As.

Exemple de sesterce de l'Empereur Néron

Exemple de Sesterce de Néron. Les Sesterces de Néron comptent parmi les plus beau et les plus recherchés de la série impériale romaine – Photo Heritage WCA

Sommaire :

 

HISTOIRE DU SESTERCE

Le sesterce fut introduit en 211 avant JC dans le monnayage romain sous la forme d’une petite monnaie d’argent valant ¼ de denier (et 1/100° d’Aureus). Un denier d’argent était supposé peser 4,5 grammes, et valait 10 asses, tandis que le sesterce d’argent valait 2 et ½ asses. Dans la pratique, les monnaies étaient fréquemment plus légères que dans la théorie.

Sesterce d'Argent

Exemple de Sesterce d'argent. République Romaine. Sesterce Anonyme. Argent 0.96 grammes. Avers de la monnaie : Tête casquée de Rome tournée à droite. IIS derrière. Revers de la monnaie : les Dioscures chevauchant à droite. ROMA dans un cadre en dessous. Références de la monnaie : RSC4, C44/7, BMC13. Avant la réforme d'Auguste le sesterce a été une petit monnaie d'argent frappé très épisodiquement

 

Lorsque le denier fut réévalué à 60 asses en raison de la réduction graduelle de la taille des monnaies de bronze, le sesterce fut réévalué à 4 asses, toujours équivalent à un quart de denier. Le sesterce était alors fabriqué sporadiquement, beaucoup moins fréquemment que le denier, jusqu’en 44 avant JC.

En 23 avant JC ou vers 23 avant JC, avec la réforme monétaire d’Auguste, la dénomination du sesterce fut réformée et le sesterce devint une grosse monnaie de bronze. Le Sesterce eut une existence sous cette forme jusqu’au IIIème siècle de notre ère. La plupart furent émis dans l’atelier de Rome, mais entre 64 après JC, pendant le règne de Néron (58-68 après JC) et jusqu’à celui de Vespasien (69-79 après JC), l’atelier de Lyon en Gaule (Lugdunum) fut chargé de la production d’une partie des sesterces. Les sesterces produits dans l’atelier monétaire de Lyon sont identifiables grâce à un petit globe qui figure en bas du buste de l’Empereur, à l’avers.

Le sesterce de bronze pèse en moyenne entre 25 et 28 grammes et son diamètre est d’environ 32-34 millimètres. Les Romains faisaient une distinction entre le bronze, le cuivre et l’orichalque (mot que l’on trouve parfois orthographié aurichalcum, qui se rapproche ainsi du mot désignant les monnaies romaines en or : « Aureus »), et qui signifiait « cuivre d’or » en raison de son aspect relativement proche de celui de l’or lorsque les monnaies venaient d’être frappées (voir notamment ce que dit Pline l’Ancien à ce sujet dans son « Histoire Naturelle », livre 34.4).

L’Orichalque était considéré, du point de vue du poids, comme le double du bronze. C’est pourquoi le demi sesterce, baptisé le dupondius, avait a peu près la même taille et le même poids que l’as de bronze, mais ne valait que deux as.

Les sesterces ont été frappé jusqu’au IIIème siècle de notre ère. Dans la deuxième moitié du siècle, on observe une dégradation de la qualité du métal utilisé pour la fabrication des sesterces, ainsi qu’une baisse de la qualité des portraits. Les Empereurs du bas Empire ont très fréquemment utilisé les anciens sesterces pour les refondre en de nouvelles monnaies. Ce processus a conduit à la disparition progressive du zinc qui est détruit en raison des hautes températures nécessaires pour la fusion du cuivre (fusion du Zinc 419° - Cuivre : 1085°). Les sesterces de la période tardive tendent à devenir d’un aspect plus sombre et sont produits sur des flans plus irréguliers.

L’impact graduel de l’inflation provoqué par la dévaluation progressive des monnaies d’argent signifiait que le pouvoir d’achat du sesterce et des monnaies plus petites telles que le dupondius et l’as fut considérablement réduit. Pendant le premier siècle après JC, le dupondius et l’as faisaient office de petite monnaie quotidienne, mais au cours du second siècle après JC, en raison de l’inflation, c’est le sesterce qui a commencé à jouer ce rôle et à devenir dominant dans les échanges quotidiens.

Exemple de double sesterce, frappé par l'Empereur Trajan Dèce

Double sesterce de Trajan Dèce (249-251 après JC). Le Double sesterce se distingue du sesterce ordinaire par la présence d’une couronne radiée sur le portrait de l’Empereur. Photo Numismatik Lanz München

Au cours du IIIème siècle, le monnayage d’argent contient de moins en moins d’argent, et de plus en plus de cuivre et de bronze. Vers les années 260-270 après JC, le double denier ( = l’antoninien ) devient l’unité monétaire. Peu à peu les antoninien ont contenu de plus en plus de bronze et de moins en moins d’argent. Les Antoniniens étaient censés valoir huit sesterces, alors que les sesterces contenaient une masse de métal d’une valeur bien supérieure. Ce système n’était pas tenable. C’est sous le règne de l’Empereur Aurelien (270-275 après JC) que les derniers sesterces ont été frappés. Vers la fin de la période du sesterce, quand les sesterces étaient réduits en taille et qualité, le double-sesterce fut frappé pour la première fois par l’empereur Trajan Dèce (249-251 après JC), et par la suite en grande quantité par l’Empereur sécessioniste Gaulois Postume (259-268 après JC). Postume utilisa souvent de vieux sesterces pour surfrapper sa propre image dessus.
Le double sesterce se distinguait du sesterce par la présence d’une couronne radiée portée par l’Empereur, un signe qui était utilisé pour distinguer les dupondius et les as, ainsi que les antoniniens et les deniers.

Exemple de double sesterce d'Aurelien

 

Double sesterce d’Aurelien et Séverine, frappé en 275 après JC à Rome (13.85 grammes). C’est sous Aurelien que les derniers sesterces ont été frappés. La dévaluation de l’Antoninien a provoqué la fin définitive du sesterce. Photo CNG

 

De nombreux sesterces ont été fondus par l’Etat mais aussi par des faux monnayeurs, qui ont utilisé le métal des sesterces pour fabriquer des antoniniens dévalués. Ce phénomène accentua considérablement l’inflation. Le Sesterce disparaît définitivement de l’histoire à la fin du IIIème siècle de notre ère, période de troubles politiques, militaires et économique majeurs. Contrairement au denier qui a survécu sous d’autres formes pendant le Moyen Age et au-delà, le sesterce a définitivement disparu de l’histoire monétaire.

LE SESTERCE EN TANT QU’UNITE DE COMPTE

Le sesterce était aussi utilisé comme unité de compte, et représenté sur les inscriptions avec le monogramme HS. Les valeurs importantes étaient notées en termes de « sestertium milia », c’est-à-dire grandes quantités de sesterces. Le général et politicien de la République Romaine Crassus était réputé, d’après Pline l’Ancien, pour avoir une fortune de 200 millions de sesterces.

Des sources retrouvées à Pompéi montrent un cas d’esclave ayant été vendu aux enchères pour 6252 sesterces.Une tablette découverte à Londres (Londinium antique), et datée de 75-125 après JC, mentionne la vente d’une esclave Gauloise baptisée Fortunata pour 600 deniers, équivalents à 2400 sesterces, à un homme appelé Vegetus. Il est délicat de faire des comparaisons entre les sesterces et les monnaies modernes, mais au cours du premier siècle de notre ère, les légionnaires romains étaient payé 900 sesterces par ans, ce chiffre ayant été passé à 1200 sous Domitien (81-96 après JC), ce qui fait un équivalent de 3,3 sesterces par jour.

LA VALEUR NUMISMATIQUE ET DE COLLECTION DES SESTERCES

Les sesterces ont généralement une très haute valeur numismatique en particulier car leur taille large a fournissait aux graveurs romains (les « caleatores ») un espace assez large pour créer des portraits détaillés et des revers riches. Les plus fameux et recherchés des sesterces romains sont ceux de l’Empereur Néron (54-68 après JC), entre les années 64 et 68 après JC. Ces monnaies ont été gravées par un des artistes monétaires les plus talentueux de tous les temps. Les portraits brutalement réalistes de Néron, les revers élégants de ses sesterces ont puissamment influencé les artistes de la Renaissance.

Les séries de Sesterces émises sous l’Empereur Hadrien (117-138 après JC), rappellent ses voyages dans l’Empire Romain et révèlent l’Empire tel qu’il fut à son apogée.
Les Sesterce de bronze ont été produits à des millions d’exemplaires pendant environ 3 siècles. Des milliers d’exemplaires de sesterces sont parvenus jusqu’à nous (notamment par le biais de trésors monétaires). Les sesterces les moins bien conservés se trouvent sur le marché numismatique aux alentours d’une quinzaine d’euros. Les sesterces exceptionnellement bien conservés ou rares peuvent atteindre des milliers d’euros lors des ventes aux enchères.

QUELQUES EXEMPLES DE SESTERCES

SESTERCE 1. Tibère 14-37 après JC. Sesterce (26.23 grammes). Sesterce commémoratif frappé pour Livie, la femme d'Auguste et la mère de Tibère. Emission de l'atelier de Rome, frappée en 22-23 après JC. A/ Carpentum ornementé conduit par une paire de mules R/ Légende autour d'un large SC. RIC I 51 (Tiberius). Vente CNG 23 mai 2007 - Estimation : 1500 USD.

Sesterce de Tibère

SESTERCE 2. Galba. 68-69 après JC. Sesterce (27.29 grammes). Frappé à Rome, vers octobre-décembre 68 après JC. A/ Tête laurée tournée à droite. R/ Rome debout à gauche, tenant une Victoire sur un globe et une lance. RIC I 452; ACG 35 (A35/P101). Vente CNG 23 mai 2007 - 1800 USD.

Sesterce de Galba

SESTERCE 3. Nerva. 96-98 après JC. Sesterce (22.57 grammes). Frappé à Romeen 96 après JC. A/ Tête laurée tournée à droite. R/ Mains jointes. Dessous aigle posé sur une proue tournée à droite. RIC II 54; Banti 5 var. (proue à gauche).
Vente CNG le 23 mai 2007 - 1160 USD

Sesterce de Nerva

SESTERCE 4. Trajan. 98-117 après JC. Sesterce (24.86 grammes). Frappé à Rome, vers 115-116 après JC A/ Buste lauré tourné à droite. R/ IMPERATOR VIII en exergue, Trajan assis à droite et s'adressantr à un groupe de soldats qui tient trois enseignes. Deux officiers se tiennent au côté de Trajan. RIC II 655; Banti 78. Vente CNG le 23 mai 2007. 700 USD

Sesterce de Trajan

SESTERCE 5. Caracalla. 198-217 après JC.Sesterce (22.73 grammes). Frappé à Rome en 214 après JC. A/ Buste lauré et cuirassé tourné à droite. R/ Caracalla et deux officiers sur une plate-forme, s'adressant à un groupe de trois soldats devant eux. RIC IV 525c var. (draped); Banti 59.

Sesterce de Caracalla

SESTERCE 6. Philipe I. 244-249. Sesterce (20.55 grammes). Frappé à Rome, première officine. 4ème émission (245 après JC). A/ Buste lauré, drapé et cuirassé tourné à droite. R/ Philipe assis à gauche, tenant un globe et un sceptre court. RIC IV 148a; Banti 30. Vente CNG 23 mai 2007. 410 USD

Sesterce de Philippe Premier

 

SUJETS VOISIN ET INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES SUR LES SESTERCES

12 Exemples de sesterces

LES MONNAIES ROMAINES

Le système monétaire romain entre 31 av JC et 68 après JC

Les Antoniniens

Les doubles sesterces de Trajan Dèce et Postume

Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Virgile - Merci!   2008-12-08 18:05:36
[color=blue][i][b]Bravo , article d'une trés grande richesse
votre site est une mine d'or pour les amoureux de numismatique...[/b][/i][/color]
J-P - argent   2013-05-16 16:19:26
Bonjour,
je fait une recherche sur la monaie et j'aimerait savoir combien ça donne d'argent 60 000$ sesterces en canadien
Merci beaucoup
Tirbois - Valeur d'un sesterce   2013-07-02 18:11:55
Un sesterce vaut 1,37 dollars canadien donc 60000 dollars equivaut à 43795 sesterces
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 08-11-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |