Accueil arrow Monnaies romaines
21-06-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Monnaies romaines
Les images de Crocodiles sur les monnaies romaines

Exemple de représentation d'un crocodile sur une monnaie romaine d'AugusteDans l'Antiquité, le Crocodile était le symbole habituel de l'Egypte et du Nil, particulièrement sur les monnaies, car cet animal est originaire de cette région et vivait surtout dans les eaux du Nil. Les Romains plaçaient ce formidable animal au nombre des bêtes sauvages qui excitaient leur curiosité et il aimaient les voir lors d'exhibitions théâtrales.

Les crocodiles sont représentés sur les monnaies de la colonie romaine de Nîmes en Gaule. On voit l'amphibien sur les fameux as de Nîmes frappés sous Auguste. Le crocodile y est présenté enchaîné à une palme; il s'agit d'une monnaie qui évoque la domination romaine sur l'Egypte. On voit aussi des crocodiles représentés sur les monnaies d'or et d'argent d'Auguste, avec la légende « Egypte Captive » (AEGYPTO CAPTA). Ces monnaies ont été frappées deux ans après la bataille d'Actium.

Sur les monnaies d'or et d'argent d'Hadrien, et sur les bronzes de Marc Aurèle on voit également un crocodile et un hippopotame au pied d'une personnification couchée du fleuve Nil.
Le crocodile était vénéré dans de nombreuses cités d'Egypte, notamment à Thebes, à Arsinoé, appelée en raison de ce culte « Crocodilopolis », à Coptos, etc. Dans d'autres régions de l'Empire le crocodile était au contraire considéré comme un animal dangereux et nocif, et il était traité comme tel par les habitants.

 

Dernière mise à jour : ( 30-06-2008 )
Lire la suite...
 
Les images de Pégase sur les monnaies romaines
Exemple de représentation de Pégase sur une monnaie romaine d'AugustePégase, c'est le célèbre cheval ailé de la mythologie grecque. Pégase jaillit avec Chrysaor du sang de la Méduse quand celle-ci se fait trancher la tête par Persée. Après sa naissance, Pégase quitte aussitôt la terre pour rejoindre les dieux. Il porte le tonnerre et les éclairs de Zeus. Il est capturé par le héros Bellérophon (ou bien lui est donné par Athéna), qui parvient à le maîtriser et s'en sert ensuite comme monture dans son combat contre la Chimère. Mais quand Bellérophon, saisi d'orgueil, voulut monter sur l'Olympe avec lui, Zeus envoya un taon géant piquer le cheval. Sous le coup de la douleur, Pégase désarçonna son cavalier qui chuta, et le cheval monta seul dans le ciel, changé en constellation. Son nom vient du grec πηγή / pêgế, qui signifie « la source » : Pégase est censé avoir fait jaillir, en frappant de son sabot le mont Hélicon, demeure des Muses, la source Hippocrène, où s'abreuvent les poètes. Il fit jaillir une autre source de la même manière près de Trézène. C'est le symbole de la poésie — d'où l'expression grecque « enfourcher Pégase » pour « avoir de l'inspiration ».
Pégase, seul ou accompagné de son cavalier Bellerophon, est parfois représenté en train de comabattre contre un lion, ou avec les Chimères. Il figure en particulier sur les monnaies coloniales romaines de Corinthe avec l'inscription CORRINTHUS ou COL L. IVL COR, ou on le trouve avec les mots AVG et FLAV; cette légende signifie « Colonia Laus Iulia Augusta Flavia Corinthus.
Pégase, en tant que symbole d'Apollon, car il donna naissance à la fontaine de l'Hélicon, consacrée aux 9 muses sur lesquelles Apollon, dieu de la poésie et de la musique, présidait. C'est à ce titre que l'on voit Pégase représenté sur des monnaies de Valérien et Gallien avec la légende APOLLINI CONS AVG – SOLI CONS AVG et ALACRITATI.
Dernière mise à jour : ( 25-04-2009 )
Lire la suite...
 
L'Empereur romain Quintille et ses monnaies

Portrait de l'Empereur Quintille sur une exceptionnelle monnaie d'or frappée à MilanQuintille est un des empereurs romains dont le règne a été le plus court. Son règne est assez mal connu car aucune des sources littéraires qui l'évoquent ne sont contemporaines, et ces sources sont souvent contradictoires. Cependant, l'histoire du règne de Quintille est éclairée par quelques sources complémentaires, notamment des inscriptions épigraphiques et aussi bien sûr par les monnaies. Nous présenterons ici un aperçu rapide sur le règne de l'Empereur Quintille ainsi que quelques unes de ses monnaies.

Les sources de l'histoire du règne de Quintille

Dans un excellent article publié en 2002 dans les Cahiers de l'Institut Archéologique Liégeois, Jean Claude Thiry a effectué un relevé systèmatique des sources concernant le court règne de Quintille. Parmi les sources épigraphiques, on peut citer un milliaire daté de 268 après JC trouvé en Sardaigne, ainsi que deux inscriptions qui lui ont été dédiées après son avènement : l'une se trouve sur une borne militaire découverte près de Tagremart en Maurétanie, l'autre provient d'Ossi en Sardaigne et présente des voeux de santé et de victoire pour Quintille. La première de ces inscriptions nous apprend qu'avant d'avoir été empereur, Quintille fut gouverneur de Sardaigne.

La liste des sources littéraire qui évoquent Quintille est assez longue, mais les informations que l'on y trouve sont souvent très rapides, contradictoires, incertaines. Parmi les ouvrages et les auteurs qui évoquent Quintille, on peut citer L'Histoire Auguste, Eutrope, le Chronographe de 354, l'Epitome de Caesaribus, du pseudo Aurelius Victor, aint Jérôme, Orose, Jean Malalas, Zozime et Zonaras. Une partie des oeuvres qui ont probablement évoqué le règne de Quintille a été perdue. Il s'agit notamment d'Aurelius Victor, de Dexippe, de l'Histoire impériale d'Enmann, de Festus, d'Eusèbe de Césarée et d'Eunape de Sardes.

Dernière mise à jour : ( 19-08-2008 )
Lire la suite...
 
Amalthée, chèvre nourricière de Jupiter sur les monnaies romaines

Amalthée, c'est le nom de la chèvre dont la mythologie gréco-romaine fait la nourricière de Jupiter enfant.Image d'Amalthée portant Jupiter enfant sur le dos sur une monnaie romaine Pour remercier la chèvre de ses bons offices, le dieu des dieux la plaça, avec ses deux enfants, comme une constellation dans le ciel et donna une de ses cornes aux nymphes qui avaient à charge de s'occuper de lui; cette corne avait la capacité de produire tout ce qu'elles désiraient. C'est pourquoi cette corne a été baptisée en latin cornucopia, c'est-à-dire littéralement la « corne pleine », plus connue sous le nom de Corne d'Abondance, si souvent représentée sur les monnaies Grecques et sur les monnaies romaines.

Comme une allusion à la chèvre Amalthée en tant que « Nutrix Jovis infantis » (c'est à dire la nourrice de l'enfant Jupiter), des monnaies d'or et d'argent de Domitien portent sur leur revers l'image d'une chèvre dans une couronne de laurier et la légende « Princeps Juventutis ». Sur une monnaie de bronze d'Hadrien marquée SC, l'enfant Jupiter est représenté sous la chèvre Amalthée. On voit parfois l'enfant Jupiter représenté sur les monnaies romaines sur le dos de la chèvre Amalthée.

Sur le revers d'une monnaie de billon de Gallien, sur laquelle est inscrite la légende « Jovi Conservatori Augusti », il y a, au lieu de la figure habituelle de Jupiter en majesté, une chèvre représentant Amalthée. Cet épisode de la mythologie se voit aussi sur des monnaies de Salonin, sur lesquelles on voit un jeune enfant nu chevauchant la chèvre Amalthée.

Dernière mise à jour : ( 23-04-2009 )
Lire la suite...
 
MONNAIES ROMAINES : tout savoir sur les monnaies romaines

Chronologie des monnaies romaines

Les monnaies romaines sont les monnaies qui ont été frappées entre 400 avant JC et les IVème siècle après JC, d'abord par la République, puis par l'Empire Romain. Au delà de cette date, avec la partition de l'Empire, on peut parler de monnaies byzantines. Cet article reprend de nombreuses informations sur les monnaies romaines primitives, les monnaies de la République romaine, ainsi que celles émises dans les colonies.

Découvrez de très nombreux articles sur les monnaies romaines sous tous leurs aspects. Photos des monnaies : Elsen, Freeman and Sear, Heritage World Coins, GmbH, Hess Divo

Quelques exemples de monnaies romaines d'argent, de bronze et d'or


Les origines des monnaies romaines


Les monnaies romaines sont apparues tradivement dans l'histoire de la République Romaine en comparaison avec le reste de la Méditerranée, en particulier en comparaison avec la Grèce et l'Asie Mineure où les monnaies ont été inventées au 7ème siècle avant JC. La monnaie de l'Italie centrale a été influencée par ses ressources naturelles, avec un bronze abondant (les Etrusques étaient célèbres pour leurs productions de bronze et de fer) et de l'argent rare. Le monnayage de la République Romaine a commencé avec quelques monnaies d'argent apparemment créées pour faire du commerce avec les colonies grecques de l'Italie du sud, et de grosses monnaies de bronze coulées destinées à une utilisation dans l'Italie centrale.
 
Dernière mise à jour : ( 02-04-2009 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 55 - 63 sur 124
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |