Accueil arrow Monnaies romaines arrow LE CHAMEAU ET LES SYMBOLES DE L’ARABIE SUR LES MONNAIES ROMAINES
22-10-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
LE CHAMEAU ET LES SYMBOLES DE L’ARABIE SUR LES MONNAIES ROMAINES
24-06-2008

Les Romains ont représentés les Provinces de l’Empire, mais aussi les fleuves et même les idées sous forme de personnificationsImage de chameau sur une monnaie romaine de Trajan sur leurs monnaies. Ils ont également attribué à chaque Province un symbole spécifique qui permettait de reconnaître immédiatement la zone évoquée par le monnaies.
En ce qui concerne l’Arabie, c’est le chameau (ou plutôt le dromadaire), en latin CAMELUS, qui a été choisi.

Cet animal bien connu et très utiles dans les contrées Orientales dont il est originaire est représenté sur les monnaies romaines comme le symbole ordinaire de l’Arabie : on peut le voir sur des monnaies de la République Romaine, mais aussi sur des monnaies de Trajan notamment (monnaies portant les légendes ARAB. ADQ., ainsi que les pièces de à la légende RESTITVTORI ARABIAE sur les monnaies de l’Empereur Hadrien. On voit aussi des chameaux sur les monnaies de la famille Aemilia sous la République Romaine (légende REX ARETAS).

Sur une monnaie de Trajan portant la légende ARAB ADQ SPQR OPTIMO PRINCIPI, on voit une femme debout (personnification de l’Arabie), avec une branche dans la main droite, un roseau dans la main gauche. A ses pieds se trouve un petit chameau qui symbolise l’Arabie.

 

 

LES ROMAINS ET L’ARABIE

L’ARABIE (en latin ARABIA), était dans l’Antiquité une des plus grandes régions d’Asie, située entre l’Egypte et l’Inde et divisée nominalement en trois parties : l’Arabia Felix, Deserta et Petrea (c’est-à-dire « rocheuse »), bordée par la Syrie et la Mésopotamie au nord et par le Golfe Persique à l’Est; par le Golfe Arabique et la Mer Rouge à l’Ouest; par l’Océan Indien (« Erythraeum Mare) au sud (cf. carte ci-dessous)

CARTE PRESENANT LES TROIS ARABIES

 

L’Arabie Heureuse (« Felix ») devait son nom à richesse liée au commerce de l’encens. L’Arabie Déserte, la partie la plus petite et la plus septentrionale de l’Arabie, était habitée par les Iduméens, les Moabites, les Midianites et les Amalekites. Elle comprenait ce pays terriblement sauvage au Nord duquel les Israelites s’étaient installés pendant une période d’une quarantaine d’années après leur Exode d’Egypte. Les Romains ne semblent pas avoir été très familiers de cette région.
L’Arabie Rocheuse, qui occupe une position centrale, est stérile dans sa partie Nord-Ouest et peu peuplée, mais lorsqu’on se dirige vers le sud de la région, elle forme un arc était fertile et cultivé.
Sous Auguste les Romains ont envoyé des troupes dans cette partie de l’Arabie mais ne sont pas parvenus à la conquérir, jusqu’à la période de Trajan.

La première tentative de conquête a été menée par A Cornelius Palma, gouverneur de Syrie et lieutenant d’Auguste, qui fut le chef de cette expédition. Mais c’est seulement sous le cinquième consulat de Trajan (en 858 du calendrier de Rome, et en 105 après JC) que l’Arabie Pétrée a été conquise et transformée en Province Romaine. C’est cet épisode guerrier qu’évoquent les monnaies qui portent des légendes telles que « Arabia Adquisita », c’est-à-dire « la conquête de l’Arabie ». Cependant la partie de l’Arabie qui était occupée par les Romains ne correspondait qu’à une petite partie de l’Arabie actuelle. Il s’agissait des territoires bordant la Judée et baptisés Pétrée, d’après le nom de la ville principale de cette région, Prétra.

En ce qui concerne l’image du chameau au pied d’un la Province personnifiée, il est tout à fait évident qu’il s’agit du symbole de l’Arabie, car il s’agit d’un animal commun en ces lieux. L’autruche est le second animal qui a été utilisé comme symbole de l’Arabie. Certains auteurs ont pensé que la femme personnifiant l’arabie tenait une branche de l’arbuste utilisé pour produire l’encens, ou une branche d’une plante aromatique (baptisée en latin « calamus odoratus » ou « aromaticus »). L’Arabie était particulièrement connue dans l’Antiquité pour sa production d’encens utilisé dans les cultes Romains, et qui a fait sa richesse

EXEMPLES DE MONNAIES ROMAINES REPRESENTANT L’ARABIE ET SES SYMBOLES

 

Denier de la République Romaine représentant l'Arabie

MONNAIE 1. Denier de la République Romaine. A Plautius. Frappé à Rome en 54 avant JC, Argent 4.12 grammes. Diamètre de la monnaie : 19 mm. Avers de la monnaie : A PLAVTIVS – AED CVR S C Tête tourrelée de Cybèle tournée à droite. Revers de la monnaie : IVDAEVS Figure d'un personnage agenouillé à gauche devant un chameau Bearded et tenant une branche. En exergue, BACCHIVS. Références de la monnaie : Crawford 431/1. Sydenham 932. B. Plautia 13. Hendin 741. Photo Numismatica Ars Classica

 

République Romaine. M. Aemilius Scaurus, P. Plautius Hypsaeus. Denier, argent

MONNAIE 2. République Romaine. M. Aemilius Scaurus, P. Plautius Hypsaeus. Denier, argent, 3,98 grammes. Frappé en 58 avant JC. Avers de la monnaie : le roi Nabatéen Aretas agenouillé, présentant une branche d'olivier. Derrière, un chameau qu'il tient par les reines. Dessous sur deux lignes, M SCAVR AED CVR; dans le champ [E]X S C; en exergue, [R]EX ARETAS. Revers de la monnaie : Jupiter dans un quadrige allant à gauche. Légende : P HVPSAEVS AED CVR; dans le champ à droite, CAPTV; en exergue, sur deux lignes, C HVPSAE CO[S PRElVER]. Références de la monnaie : Crawford 422/1b; Sydenham 913; Babelon (Plautia) 8, (Aemilia) 8. Near extremely fine. Photo Astarte S.A.

 

Aureus de Trajan, 98-117 après JC. Or, 7.19 grammes, frappé à Rome en 109 après JC

 

MONNAIE 3. Aureus de Trajan, 98-117 après JC. Or, 7.19 grammes, frappé à Rome en 109 après JC. Avers de la monnaie : buste drapé et cuirassé de Trajan tourné à droite. Revers de la monnaie : personnification de l'Arabie tenant une branche d'encens. A ses pieds un chameau (un dromadaire), syùbole de l'Arabie. COS V P P SPQR OPTIMO PRINC. Références de la monnaie : Biaggi 474 (même coin de revers); RIC 142; BMCRE 294; C. 88; Calicó 1004; Fr-184. Photo Ira & Larry Goldberg

 

Sesterce de l'Empereur Trajan (98-117 après JC). Bronze, 27,98 grammes), frappé en 103-111 après JC.

MONNAIE 4. Sesterce de l'Empereur Trajan (98-117 après JC). Bronze, 27,98 grammes), frappé en 103-111 après JC. Avers de la monnaie : IMP CAES NERVAE TRAIANO AVG GER DAC P M TR P COS V P P, Buste lauré de Trajan tourné à droite. Revers de la monnaie : S P Q R OPTIMO PRINCIPI / S - C / ARAB ADQVIS, Personnification de l'Arabie tenant une branche d'encens. A ses pieds, un chameau. Références de la monnaie : RIC 466; C. 32. Photo Gorny & Mosch

 

Cliquez ici pour découvrir les symboles de la Province d'Afrique sur les monnaies romaines

 

Dernière mise à jour : ( 06-04-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |