Accueil arrow Monnaies Romaines
23-01-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies Romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaies françaises
Monnaies du monde
RUBRIQUES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en or
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Archives articles
Sites Internet
ARTICLES TRIES PAR CATEGORIES
Crise financière
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Biographies historiques
Ouvrages historiques
Littérature latine
Biographies de numismates
Détection
Sites Internet
Annuaire numismatique


Monnaies Romaines
Monnaies romaines : les meilleures affaires
(90 votes)
La liste ci-dessous présente les monnaies romaines les plus recherchées par les collectionneurs sur eBay France. Ces monnaies sont suivies par un nombre assez élevé de collectionneurs. Ces pièces ayant attiré l'attention de nombreux acheteurs potentiels, on peut donc les qualifier comme les meilleures affaires dans le domaine des monnaies romaines. Il est possible de trier les offres ci-dessous par date de fin des ventes ou selon l'intérêt des collectionneurs.

Monnaies romaines : les meilleures affaires

Dernière mise à jour : ( 09-08-2014 )
Lire la suite...
 
50 nouvelles monnaies romaines en vente
(44 votes)
Une cinquantaine de nouvelles monnaies romaines sont en vente dans la boutique numismatique sacra-moneta. Il s'agit d'antoniniens, c'est-à-dire de ces monnaies que les numismates désignaient autrefois sous le nom de "petits bronzes", par opposition aux grands bronzes qui n'étaient autre que les sesterces.

Quelques images des monnaies en vente

Bestiaire de Gallien
Revers du Bestiaire de Gallien

Sélection de monnaies d'Aurelien à Gallien

Dernière mise à jour : ( 24-03-2013 )
Lire la suite...
 
Les monnaies commémoratives de Rome et Constantinople
(40 votes)
Constantin et ses fils ont émis différents types de monnaies commémoratives entre 330 et 346 après JC. Ces monnaies ont été créées pour marquer la fondation de Constantinople mais aussi pour réaffirmer Rome en tant que centre traditionnel de l'Empire romain.

Les deux monnaies commémoratives les plus communes sont les pièces de type Constantinopolis, dont le revers présente une Victoire sur une proue, et les pièces de type Urbs Roma, dont le type est celui de la Louve et des jumeaux Romulus et Rémus.

Photos des pièces Constantinopolis et Urbs Roma

 
 
Monnaie commémorative
de Rome
Monnaie commémotative de Constantinople
 Monnaie Urbs Roma Avers  Monnaie Constantinopolis revers
 Monnaie Urbs Roma revers <  
Monnaie Constantinopolis Avers


Carte des ateliers monétaires qui ont produit des monnaies Urbs Roma et Constantinopolis

Dernière mise à jour : ( 26-08-2015 )
Lire la suite...
 
Une victoire de Constantin I Le Grand
(30 votes)
C'est en 326, deux ans après la fondation de Constantinople par Constantin Ier le Grand qu'un nouvel atelier monétaire a ouvert dans la nouvelle capitale de l'Empire romain. L'émission de monnaies au type "Constantiniana Dafne" dont on peut voir un exemple ci-dessous, a commencé en 327 après JC.

Un exemple de monnaie de Constantin au type Constantiniana Dafne

Cliquez sur les textes de l'image pour découvrir des explications sur chaque particularité de cette pièce
Biographie de Constantin I Biographie de Constantin 1
Trophée d'armes
Les captifs sur les monnaies romaines
Victoire
 


Controverse sur la signification de cette monnaie de Constantin

Dernière mise à jour : ( 31-10-2012 )
Lire la suite...
 
Une monnaie de Constantin Ier au portrait de Sol Invictus
(38 votes)
Parmi les évènements les plus importants de l'histoire de l'Empire romain, on peut citer la conversion de Constantin Ier au christianisme et la décapitalisation consécutive de Rome au profit de Constantinople. La conversion de Constantin a sonné le début de la fin du paganisme antique, qui était attaqué de toutes parts et depuis longtemps par diverses religions venues d'Orient, dont le Christianisme.

Constantin et le dieu Sol Invictus sur une seule et même monnaie

Monnaie de Constantin Premier avers portrait de Constantin Revers Portrait de Sol Invictus
Billon, 4,39 grammes, 24 millimètres.


La conversion de Constantin au christianisme a eu lieu après un long cheminement


Dernière mise à jour : ( 09-01-2013 )
Lire la suite...
 
La haute technologie révèle les secrets des monnaies romaines
(34 votes)
Les archéologues et les ingénieurs de l'Universtié de Southampton travaillent avec le British Museum pour analyser les trésors de monnaies romaines en utilisant les dernières technologies d'imagerie aux rayons X.

Image du trésor de monnaies romaines en tomographie

Image du trésor de monnaies romaines (tomographie)

Initialement créé pour analyser du matériel de haute technologie tel que les lames des turbines des jets, le puissant équiment de Southampton µ-VIS pour la Tomographie informatisée a été utilisé pour examiner les monnaies romaines appartenant à trois trésors monétaires différents découverts en Angleterre.

Ces équipements de haute technologie permettent d'avoir un aperçu de l'intérieur des objets, qui tournent sur 360 degrés tout en capturant des images en deux dimentions. C'est à partir de ces images en deux dimentions que sont créées les animations en trois dimentions, dont on peut voir un exemple dans la vidéo ci-dessous.

Vidéo en 3 dimensions du trésor de monnaies romaines de Selby (tomographie)

Dernière mise à jour : ( 19-07-2012 )
Lire la suite...
 
Bestiaire de Gallien
(28 votes)
Les monnaies du Bestiaire ont été émises vers la fin du règne de l'empereur Gallien (253-268 après JC) en honneur de neuf divinités romaines, auxquelles on demandait leur protection contre les malheurs du temps ou pour d’autres raisons. Parmi ces divinités se trouvent Apollon, Diane, Liber Pater (Bacchus), Jupiter, Hercule, Neptune, Mercure et Sol. La femme de Gallien, Salonine, a elle aussi sa série au bestiaire, qui demande la protection de Junon.

Exemples de monnaie du bestiaire de Gallien


1. Antoninien de Gallien (22 millimètres, 3,04 grammes). Revers : Gazelle (Diane)

2. Antoninien du bestiaire de Gallien (20 millimètres, 2,14 grammes). Revers : Griffon
2. Antoninien du bestiaire de Gallien (20 millimètres, 2,14 grammes). Revers : Griffon (Apollon)

Explications sur les légendes du bestiaire de Gallien

Dernière mise à jour : ( 26-08-2015 )
Lire la suite...
 
Prince de la Jeunesse
(26 votes)
Le Prince de la jeunesse, en latin princeps juventutis, est un titre qui était donné, dans l'empire romain, au fils de l'empereur au moment où il prenait la toge virile et entrait dans les rangs de la chevalerie romaine.

Les premiers qui reçurent ce titre furent Caius Julius Caesar Vipsanianus en -6, et Lucius Julius Caesar Vipsanianus en -3. Après eux, il fut concédé à Germanicus au moment de son adoption en l'an 4, à Drusus, à la même date, à Tibère en 37, à Néron en 57, etc.

Caius et Lucius Princes de la Jeunesse sur un denier d'Auguste

Caius et Lucius Princes de la Jeunesse sur un denier d'Auguste
Le revers de ce denier d'Auguste montre Caius et Lucius en toge, appuyés sur un bouclier.
La Légende C.L. CAESARES AVGVSTI. F. COS. DESIG. PRINC. IVVENT indique qu'ils ont été désignés Princes de la jeunesse. Photo Marti Hervera

Le titre était décerné par la chevalerie avec l'assentiment ou sur l'inspiration de l'empereur.

En principe, le principat de la jeunesse étant une dignité équestre, les intéressés ne pouvaient le conserver quand ils arrivaient au Sénat. À plus forte raison devaient-ils le quitter quand ils recevaient le nom d'Auguste. Mais la rigueur de cette règle fléchit dès la fin du ier siècle : Domitien, quoique consulaire, continua à porter le nom de princeps juventutis et à partir du iiie siècle on trouve cette épithète accolée au nom d'empereurs, même d'empereurs qui n'ont jamais été Césars, et qui étaient déjà d'un âge avancé quand ils parvinrent à l'empire.

Herennius Etruscus représenté en Prince de la jeunesse sur un Sesterce

Herennius Etruscus Prince de la Jeunesse sur un sesterce
Sesterce, 250-251 après JC. Photo Numismatik Lanz München

Description détaille du titre "Prince de la Jeunesse"

Dernière mise à jour : ( 13-01-2013 )
Lire la suite...
 
Rector Orbis : le Maître du monde sur les monnaies romaines
(24 votes)
Rector Orbis (Maître du monde). Cette légende, avec un personnage en toge tenant un globe dans sa main droite se voit sur les monnaies romaines d'or et d'argent mais aussi sur les monnaies de bronze de Dide Julien (empereur du 28 mars au 1er juin 193 après JC). Ce titre de Rector Orbis (maître du monde), était aussi énorme que cette époque vénale qui pouvait donner à cet éphémère souverain, ce méprisable individu corrompu, l'appellation de "Maître du monde".

Dide Julien Maître du monde au revers d'un sesterce

Dide Julien Maître du monde au revers d'un sesterce
Sesterce de Dide Julien, bronze 20.19 g. Avers/ IMP CAES M DID S – EVER IVLIAN AVG Tête laurée tournée à droite. Revers/ RECTOR ORBIS S – C L'empereur tête nue et en toge, tenant un globe et un rouleau. Cohen 17. BMC 29. RIC 16. Photo NAC

Ce titre apparaît pour la première fois sous le règne de Dide Julien et réapparaît à quelques rares occasions par la suite. Une monnaie d'argent de Septime Sévère lui donne le même titre; mais en ce qui concerne la figure de l'homme nu tenant un globe dans sa main droite et une lance dans sa main gauche, il semblerait que ce soit le soleil, en tant que divinité, qui était présenté en tant que "maître du monde" et non pas l'empereur. Il s'agirait donc d'un hommage rendu au dieu du soleil par Septime Sévère après ses victoires dans l'Est de l'Empire. Les monnaies de Caracalla présentent également l'empereur (après Dide Julien) en tant que maître du monde (rector orbis).

Dernière mise à jour : ( 07-01-2013 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 13 sur 124
Contact : sacramon@yahoo.fr | www.sacra-moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pièces de collection |