Accueil arrow Monnaies françaises arrow Quelle est la pièce d'or française la plus rare ?
18-07-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Quelle est la pièce d'or française la plus rare ?
08-06-2018

La pièce d'or française la plus rare est un exceptionnel Louis d'or de Louis XIII qui date de 1640. Cette pièce est remarquable pour de nombreuses raisons. D'abord la pièce a une dimension exceptionnelle. Son diamètre est de 50 millimètres. Elle est composée d'or pur à 917 millièmes et pèse pas moins de 67,518 grammes. Cela équivaut à dix Louis d'or normaux puisque les pièces d'un Louis d'or pèsent 6,752 grammes.

Photo de la pièce de 10 Louis d'or avec le portrait du roi Louis XIII en arrière-plan

Photo de la pièce de 10 Louis d'or avec le portrait du roi Louis XIII en arrière-plan
La pièce d'or française la plus est la pièce de 10 Louis d'or frappée en 1640. La pièce pèse 67,518 grammes et mesure 50 millimètres de diamètre.

Vidéo : Quelle est la pièce d'or française la plus rare ?

Chaîne Youtube Sacra Moneta [Abonnement gratuit]

La pièce de dix Louis d'or existe en 2 variantes. L'une présente le roi avec le col drapé à l'antique et l'autre avec le buste nu. La pièce au buste nu a un diamètre un peu plus petit, 47,5 millimètres. Même les grosses pièces de 100 francs or frappées aux XIXème siècle sont plus petites, avec un diamètre de seulement 35 millimètres.

Pièce d'or de 10 Louis au buste drapé

Pièce d'or de 10 Louis au buste drapé

Pièce d'or de 10 Louis au buste nu

Pièce d'or de 10 Louis au buste nu

Les monumentales pièces de dix Louis d'or sont des pièces dites de plaisir. Cela signifie qu'elles n'étaient pas destinées à la circulation courante. On ne sait pas exactement combien de pièces de 10 Louis ont été fabriquées. Ces quantités sont très faibles, peut-être quelques dizaines de pièces. Ces pièces sont extrêmement rares.

Des monnaies de prestige utilisées à la cour sur les tables de jeu du roi

Ces monnaies de prestige ainsi que les autres grosses pièces de 8 et 4 Louis d'or sont réputées pour avoir servi sur les tables de jeu du roi. Cela explique le qualificatif de pièces de plaisir qui leur est souvent accolé. La valeur d'une seule pièce de dix Louis d'or était équivalente à l'époque à 3 ans de salaire d'un valet au service d'un Prince. Les pièces de 10 Louis d'or ont été voulues par Richelieu et par le Roi Louis XIII pour contrer l'Espagne de Philippe IV, qui était la puissance dominante à l'époque.

Pièce de 10 Louis d'or et pièce de 8 escudos d'Espagne

Pièce de 10 Louis d'or et pièce de 8 escudos d'Espagne
La pièce de 10 Louis d'or a été créée pour rivaliser avec les pièces du voisin espagnol

Louis XIII et Richelieu ont voulu créer des pièces 2 fois plus lourdes que les pièces d'or espagnoles de 8 escudos qui pesaient plus de 27 grammes. Ces pièces furent distribuées à la Cour qui s'en servit sur la table de jeu du roi ou les monta en pendentifs. Les pièces d'or de 10 Louis sont remarquables également par leur qualité esthétique et par leur qualité de fabrication tout à fait exceptionnelle pour l'époque.

Il suffit pour s'en rendre compte de comparer les pièces de dix Louis aux pièces de 8 escudos. Les pièces de dix Louis d'or ont été créées à l'occasion de la réforme du système monétaire de 1640. Jusqu'à cette date les pièces d'or françaises, les écus d'or, étaient fabriquées au marteau, selon les antiques techniques héritées du Moyen-Age. Les pièces étaient donc irrégulières, elles avaient un aspect artisanal. Les nouveaux Louis d'or sont frappés avec une nouvelle technique, la frappe au balancier.

Fabrication des monnaies au marteau


Jusqu'à la réforme de 1640 qui a instauré le Louis d'or, les monnaies françaises étaient fabriquées aux marteau. L'utilisation du balancier marque une avancée technique considérable, qui sera généralisée à toutes les pièces frappées en France.

Fabrication de monnaies au balancier


Le balancier était connu depuis le XVIème siècle mais jusqu'à la création du Louis d'or les ouvriers de la Monnaie s'étaient opposés à son utilisation.

Cette technique de fabrication mécanique qui permettait de produire des pièces de meilleure qualité était connue depuis le XVIème siècle. Mais les ouvriers de la Monnaie, extrêmement conservateurs s'étaient opposé jusque là à la fabrication mécanique des pièces. La création des nouveaux Louis d'or fut l'occasion de montrer la supériorité de la fabrication des pièces au balancier. Il aurait été impossible de fabriquer d'aussi grosses pièces avec les anciennes techniques de fabrication.

Notons enfin que les Louis d'or portent l'effigie du Roi remarquablement exécutée par le graveur Jean Varin. Cette pièce est longtemps restée la plus grande et la plus lourde monnaie d'or française jamais frappée. Aujourd'hui cependant la Monnaie de Paris est capable de fabriquer des pièces d'or de 85 millimètres de diamètre qui pèsent 1 kilo. Les pièces de 10 Louis d'or sont une exceptionnelle réussite technique et esthétique de l'époque. Elles montrent l'ambition de la puissance française, qui va devenir au XVIIIème siècle la première puissance mondiale.

Valeur des pièces de 10 Louis d'or


Copie du Gadoury Blanc, catalogue de référence des collectionneurs de monnaies royales françaises. Les pièces de 10 Louis d'or sont très rares et très recherchées. Leurs prix atteignent des sommet à chaque fois qu'une pièce est mise en vente aux enchères, ce qui se produit rarement...

La valeur de ces monnaies si rares et exceptionnelles atteint aujourd'hui des sommets. A chaque fois qu'une de ces pièces est proposée à la vente, les prix s'envolent. C'est une pièce de dix Louis d'or de Louis XIII vendue en novembre 2014 qui détient le record de la pièce française la plus chère. Cette pièce a été vendue lors d'une vente aux enchères à l'Hôtel Drouot pour 298750 euro. Record à battre !

Pour en savoir plus

Dernière mise à jour : ( 08-06-2018 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |