Accueil arrow Collectionner les monnaies arrow Monnaie et cinéma : « Il est l'or de se reveiller »...
17-11-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Monnaie et cinéma : « Il est l'or de se reveiller »...
15-01-2008

Les monnaies apparaissent souvent au cinéma, en particulier dans les Péplums et dans les films historiques. Une des meilleures scènes mettant en scène des acteurs autour de monnaies est sans conteste l'épisode au cours duquel Blaze, le valet de Don Salluste, brasse des monnaies d'or pour reveiller son maître.

Cette scène très connue est bien sûr extraite du film « La Folie des Grandeurs », tourné par Gérard Oury en 1970. Dans ce film, Don Salluste est ministre du roi d'Espagne. C'est un être fourbe, hypocrite et cupide qui fait lui-même la collecte des impôts dont il détourne une partie à son profit. Il est détesté par la population qu'il pressure. (« Cette année, la récolte a été très mauvaise, alors il faut payer le double. » déclare-t-il au début du film; « Les pauvres, c'est fait pour être très pauvres ; et les riches, très riches. » dit-il un peu plus tard, précisant ainsi sa pensée...)

Don Salluste est accusé par la reine d'avoir fait un enfant illégitime à une de ses dames d'honneur, il est déchu de ses fonctions et condamné à se retirer dans un monastère. C'est peu avant que la Reine d'Espagne vienne lui annoncer sa déchéance que se produit la fameuse scène des monnaies.

Blaze, incarné par Yves Montand, vient reveiller son maître, le cupide Don Salluste incarné à merveille par un Louis de Funès au sommet de sa forme. Alors que Blaze brasse les monnaies pour faire une douce musique pour réveiller Salluste en prononçant la fameuse réplique « il est l'or de se reveiller... », Salluste, uniquement « à l'oreille » s'aperçoit qu'il manque une monnaie; il voit la pièce tombée au sol, il se précipite hors de son lit pour la récupérer. Une scène d'anthologie, qu'on ne se lasse pas de regarder...

Vidéo "Il est l'or..."

Verbatim de la scène "il est l'or"

Blaze : C'est l'or... il est l'or... l'or de se réveiller... Monseignor... il est huit or... gouzi gouzi gouzi...

Don Salluste : Il en manque une !

Blaze : Vous êtes sor ?

Don Salluste : Tout à fait sor !

Blaze : Ah ben ça alors... !

Don Salluste :Regardez sous le lit.

Louis de Funès et Yves Montand, La Folie des grandeurs (1971), écrit par Gérard Oury

Acheter la vidéo "La Folie des Grandeurs"

Pour acheter le film "La Folie des Grandeurs" sur Amazon, cliquez sur le lien ci-dessous :

Acheter le film "La Folie des Grandeurs"

Autres pages sur des sujets voisins

Les doublons (monnaies d'or espagnoles; il est probable que des doublons figurent parmi les monnaies que Louis de Funès manipule dans le film...)

L'Avare de Molière, interprété par Louis de Funès

Dernière mise à jour : ( 30-12-2017 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |