Accueil arrow Trésors arrow Découverte d'un trésor de monnaies romaines en Suisse
22-11-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Découverte d'un trésor de monnaies romaines en Suisse
22-11-2015

Un agriculteur a découvert un important trésor de monnaies romaines alors qu'il inspectait son verger. Le trésor enterré il y a plus de 1700 ans est composé de plus de 4000 monnaies romaines de bronze. L'annonce de la trouvaille a eu lieu jeudi 19 novembre 2015, mais la découverte remonte au mois de juillet dernier. La découverte a eu lieu en Suisse, à Ueken, dans le canton d'Aargau.

Quelques pièces du trésor de Ueken

Photo du trésor de monnaies romaines de ueken

4166 pièces dans un excellent état de conservation

Le trésor contient pas moins de 4166 pièces de monnaie romaines de la fin du IIIème siècle après JC. L'ensemble des pièces pèse plus de 15 kilos. Il s'agit d'un des plus gros trésors de monnaies romaines découvert en Suisse.

Découverte d'une première pièce sur une taupinière...

La découverte remonte au mois de juillet dernier. L'agriculteur inspectait ses pommiers quand il a trouvé une monnaie verdâtre sur une taupinière. Quelques mois auparavant des vestiges romains avaient déjà été découverts près de l'agglomération de Frick, et le fermier s'est douté qu'il pouvait s'agir d'une monnaie romaine.

Il a alors contacté les services archéologiques et son intuition s'est avérée exacte : il s'agissait bien d'une monnaie romaine.

De discrètes fouilles archélogiques ont alors été entreprises et ce ne sont pas moins de 4166 pièces dans un excellent état de conservation qui ont été mises au jour.

Photo de la pommeraie dans laquelle a été découvert le trésor
Le verger dans lequel ont été découvertes les monnaies

De discrètes fouilles archélogiques ont été entreprises en juillet 2015 après la trouvaille d'une première pièce romaine. C'est à l'occasion de ces fouilles que le trésor a été mis au jour.
C'est au cours de discrètes fouilles archéologiques qui ont eu lieu en juillet 2015 que le trésor de plus de 4000 pièces a été découvert

Les légendes des monnaies ainsi que les portraits des empereurs sont encore parfaitement lisibles et permettent donc une datation précise de l'enfouissement du trésor.

Des monnaies parfaitement conservées dont la plus récente date de 294 après JC

Le numismate Suisse Hugo Doppler a identifié les empereurs romains représentés sur les monnaies. Dans le trésor se trouvent des pièces d'Aurelien (270-275), Tacite (275-276), Probus (276-282), Carus (283-285), Diocletien (284-305) et Maximien (286-305). La pièce la plus récente du trésor date de 294 après JC.

L'archéologue Georg Matter a déclaré à l'AFP que le lieu où ont été découvertes les pièces n'était pas bâti dans l'antiquité et que l'endroit était cultivé depuis très longtemps. D'après l'archéologue les pièces semblent avoir peu circulé car leur état de conservation est excellent et il est possible que leur propriétaire les ait thésaurisées immédiatement après les avoir récupérées.

On ignore pourquoi il a enterré son trésor au cours de l'année 294. Un fait est certain : le propriétaire des pièces n'est jamais venu les récupérer.

Une partie des pièces était contenue dans des bourses de cuir.

Ces pièces sont des antoniniens, c'est-à-dire des monnaies de bronze initialement recouverte d'une fine couche d'argent. Quelques pièces contiennent cependant jusqu'à 5% d'argent pur.

Georg Matter a déclaré qu'il était impossible de déterminer le pouvoir d'achat d'un tel trésor à l'époque en raison de la forte inflation qui régnait alors. Cependant, il y a là à coup sûr 1 ou 2 ans de revenus.

Difficile estimation de la valeur du trésor

En ce qui concerne la valeur actuelle d'un tel trésor elle est assez délicate à estimer. De toute façon le fermier ne conservera pas le trésor : il bénéficiera d'une récompense pour sa découverte mais les pièces appartiennent au public d'après la loi Suisse. Le trésor va être exposé prochainementdans le Musée Vindonissa à Brugg.

Autres pages sur les monnaies monnaies romaines


Monnaies romaines [Divers articles sur les monnaies romaines]
Trésors monétaires [Articles variés sur les trésors monétaires]
Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 22-11-2015 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |