Accueil arrow Trésors arrow Découverte d'un trésor de monnaies gauloises à Laniscat
27-06-2019
Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique

Abonnez-vous, c'est Gratuit !

Découverte d'un trésor de monnaies gauloises à Laniscat
Le trésor de Laniscat Photo Inrap.

C'est au printemps 2007 qu'un exceptionnel trésor de monnaies gauloises a été découvert par une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) à Laniscat (Côtes d'Armor). Le trésor de Laniscat est composé de 545 monnaies d'électrum (alliage d'or et d'argent) frappées par le peuple des Osismes. Ce trésor exceptionnel comporte 58 statères et de 487 quarts de statères. Il s'agit du plus important dépôt monétaire jamais découvert en Armorique celtique : 254 monnaies avaient été mis au jour à Kersaint-Plabennec en 1903 (Finistère), 254 à Guingamp en 1934 (Côtes-d'Armor), 184 à Perros-Guirrec en 1933 (Côtes-d'Armor), 53 à Poullaouen en 1853 (Finistère)...

Certaines monnaies sont rares et cet ensemble monétaire contient même des variantes inédites : on relève ainsi la présence de statères du type de Carantec jusqu'ici connus à six exemplaires. Ces monnaies portent à l'avers une tête humaine à gauche, chevelure disposée en grosses mèches. Un double cordon perlé entoure la chevelure et se termine à chaque extrémité par une petite tête coupée. Devant la face, un sanglier. Au revers, un homme monte un cheval non androcéphale à gauche. Il brandit de la main droite une lance et tient, de l'autre main, un bouclier. Devant le cheval, un motif floral. Sous le cheval, un sanglier enseigne.

Vidéo sur la découverte du trésor de Laniscat




Photo d'une monnaie découverte dans le trésor de Laniscat


Photo de monnaie gauloise - trésor de Laniscat - Photo Inrap

Le trésor de Laniscat a probablement été enfoui juste avant la conquête romaine. Cette datation est confirmée par la composition du métal des monnaies, qui sont composées d'un alliage ternaire d'or et d'argent avec une forte proportion de cuivre. Il a été enfoui dans un enclos gaulois et les monnaies enfouis depuis plus de 20 siècles ont été éparpillées sur 200 mètres carré environ par les mises en culture récentes. Les monnaies sont cependant dans un excellent état de conservation. L'intérêt de ce trésor est d'autant plus important qu'il a été découvert dans son environnement archéologique. Ces monnaies représentaient à l'époque une fortune considérable et nous livrent des indications sur le statut social et le rang des occupants de ce lieu. On en sait un peu plus sur la place du peuple des Osismes en Bretagne.


Les circonstance de la découverte et de la présentation publique du trésor

Ce n'est que le lundi 17 décembre 2007 que cette découverte a été rendu publique, alors que le trésor a été découvert au printemps 2007. "Nous menions une fouille systématique du site quand nous avons trouvé une première monnaie, à une trentaine de centimètres de profondeur, juste au-dessous de la couche de terre arable, relate Eddy Roy, responsable scientifique de l'équipe. En une seule journée, nous en avons exhumé une cinquantaine d'autres, puis, en ratissant l'enclos au détecteur de métaux, nous avons pu réunir tout le lot, éparpillé sur 200 m2 par les mises en culture récentes."

Le secret de cette découverte inopinée a été jalousement gardée afin d'éviter que des pilleurs ne soient tentés d'aller sur le site et ne ruinent nombre d'informations archéologiques capitales.

Un trésor qui pose des questions autant qu'il amène de nouvelles connaissance

Bien sûr, ce trésor de monnaies gauloises est une nouvelle source de connaissance sur un peuple gaulois par ailleurs assez mal connu. Mais il pose aussi de nombreuses questions comme toutes les découvertes archéologiques. En effet, ces monnaies ont été découvertes dans une vaste exploitation agricole, mais celle-ci n'a rien de luxueux. De nombreux établissements de ce type ont déjà fait l'objet de fouilles archéologiques sans jamais livrer de monnaies. Les questions qui se posent concernent les causes de l'enfouissement : ont-elles été dissimulées, puis oubliées, pour éviter que les légions romaines de Jules César ne s'en emparent, comme peut le laisser supposer la date de leur émission ? Ces monnaies appartenaient-elles à un particulier, riche membre de l'aristocratie, à une communauté gauloises, constituaient-elles un trésor de guerre ? Autant de questions qui restent pour l'instant sans réponses. Une chose est sûre cependant, les monnaies du trésor de Laniscat vont certainement faire rêver bien des numismates...

Autres articles sur les trésors de monnaies anciennes


Un trésor de monnaies gauloises découvert en Suisse [trésor de Füllinsdorf. Découverte rendue publique le 29 mars 2012]
Trésor gaulois d'Ouzilly
Le Trésor de Pannecé (Loire Atlantique, nomvembre 2002)
Découverte d'un trésor de monnaies romaines à Fismes (septembre 2008)
Liste de trésors de monnaies antiques
Les principales trouvailles de monnaies grecques primitives en Occident
Chasseurs de trésors : quand la détection se transforme en pillage (reportage vidéo sur les dérapages de certains prospecteurs)
Découverte d'un champ de bataille Romain en Germanie
Trésor archéologique de Saint Dizier
Trésor du Tramway de Reims
Dernière mise à jour : ( 30-01-2019 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2019 monnnaies numismatique or et pieces de collection |