Accueil arrow Trésors arrow 217 tonnes d'argent localisées dans l'épave de la Gairsoppa
24-05-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
217 tonnes d'argent localisées dans l'épave de la Gairsoppa
27-09-2011
La société américaine Odyssey a annoncé le lundi 26 septembre la découverte et l'identification formelle de l'épave du Gairsoppa, un navire coulé en 1941 par un sous-marin allemand. L'épave, qui gît par 3000 mètres de fond au large de l'Irlande contient 7 millions d'onces d'argent, soit environ 217 tonnes de métal précieux. La valeur de cette cargaison est estimée à 150 millions d'euros (ce chiffre est susceptible de fortes variations compte-tenu de la volatilité actuelle du marché des métaux précieux). La société Odyssey, spécialisée dans la récupération de cargaisons précieuses d'épaves compte récupérer ce trésor au cours du printemps prochain. On peut lire tous les détails de cette opération d'identification dans le communiqué de presse présenté ci-dessous. Odyssey a également diffusé quelques images et des vidéos muettes sur l'épave, qui l'on peut découvrir ci-dessous. Dans son communiqué de presse, la société Odyssey, qui a eu maille à partir avec le gouvernement espagnol au sujet de l'épave dite "Black Swan", insiste sur le fait que cette fois-ci un accord en bonne et due forme a été passé avec le gouvernement Britannique pour le partage du trésor du Gairsoppa.

Vidéo de l'épave du Gairsoppa



La découverte du Gairsoppa : communiqué de presse de la société Odyssey


La plus importante épave de navire chargée d'argent découverte sous contrat avec le gouvernement Britannique


Tampa, Floride – 20 septembre 2011 – Odyssey Marine Exploration, Inc. (Nasdaq:OMEX) a annoncé aujourd'hui la localisation et l'identification de l'épave du bateau à vapeur SS Gairsoppa à près de 4700 mètres sous la surface de l'Océan Atlantique, à environ 300 miles de distance de la côte d'Irlande, dans les eaux internationales.

Le SS Gairsoppa est un cargo Britannique en acier de 412 pieds de long, qui fut torpillé par un U-boat allemand en février 1941 alors qu'il faisait partie des services du Ministère des Transport Anglais pour la guerre.

Les recherches contemporaines et les documents officiels indiquent que le bateau transportait 600000 livres sterling, en valeur de 1941, ou 7 millions d'onces d'argent, dont plus de 3 millions d'once d'argent appartenant à des particuliers. La cargaison était assurée par le gouvernement Britannique. Il s'agit du plus important cargo chargé de métal précieux découvert au fond des mers.

En 2010 le Département des Transports anglais a donné à la société Odyssey, après un appel d'offres public, le droit exclusif de récupérer la cargaison contenue dans le SS Gairsoppa. Le contrat passé avec les autorités Britanniques prévoit que la société Odyssey conservera 80% de la valeur des lingots d'argent récupérés.

L'équipe d'Odyssey a récemment conduit des opérations d'exploration sous-marines avec le ROV (Véhicule Dirigé à distance) depuis le navire RV Odyssey Explorer pour inspecter le site. La vidéo et les photographies réalisés pendant l'exploration de l'épave ont été analysés en détail pour confirmer que l'épave était bien le SS Gairsoppa. L'expédition et ses résultats ont aussi été analysés pour évaluer les conditions du naufrage et de la récupération de la précieuse cargaison

"Une nouvelle fois notre excellente équipe d'opérations marines a obtenu d'excellents résultats. Sous la direction d'Andrew Craig, chef du projet, la cible a été localisée avec un sonar latéral et inspectée visuellement en moins de deux mois depuis le début de l'opération", a affirmé Mark Gordon, le président d'Odyssey.

"Nous avons accompli la première phase de ce projet, c'est-à-dire la localisation et l'identification de l'épave. Maintenant nous travaillons dur à la planification de la phase de récupération du trésor", a déclaré Andrew Craig, le directeur Senior du projet. 
"Compte-tenu de l'orientation et des conditions du naufrage, nous sommes extrêmement confiants dans le succès à venir de l'opération de récupération de la cargaison d'argent contenu par le navire."

"En tant que fils d'un marin de la marine marchande qui travaillait pour la même ligne que celle de la Gairsoppa, et venant moi-même de la marine marchande, j'ai vécu l'exploration du site avec le ROV comme un évènement qui me touchait personnellement", a affirmé  Neil Cunningham Dobson, le principal archéologue marin d'Odyssey. "En analysant la configuration du site du naufrage et les recherches au sujet de l'épave de la Gairsoppa et de son dernier voyage, notre équipe d'experts a été en mesure d'identifier positivement le bateau comme la Gairsoppa. Cependant bien que l'on sache que les canots de sauvetage ont été lancés avant que le bateau coule, malheureusement la plupart des membres de l'équipage n'ont pas survécu au naufrage. En découvrant cette épave, et en racontant son  l'histoire, nous rendons hommage aux braves marchands navigateurs qui ont perdu la vie".

Plusieurs consultants qui combinent l'expérience de la récupération d'épaves modernes conseillent Odyssey sur ce projet. Parmi les autres projets d'Odyssey, on peut citer par exemple celui qui a consisté à rentrer sous les 4 ponts d'une grosse épave d'acier à une profondeur de plus de 3000 mètres pour récuperer le contenu de la salle postale. De plus, de nombreux membres d'Odyssey ont une expérience dans les travaux sous-marins à des profondeurs de près de 6000 mètres dans le cadre de missions militaires. 

"Alors qu'il existe des interrogations sur la complexité de la récupération de la cargaison à une telle profondeur, nous avons déjà conduit une analyse approfondie des meilleurs outils et techniques pour conduire cette opération et nous sommes confiants dans le fait que la récupération de la cargaison aura lieu sans problème et dans les temps", a commenté Greg Stemm, ingénieur en chef chez Odyssey. "Des centaines de cargos modernes comme celui-ci ont déjà fait l'objet d'opérations de récupération depuis la deuxième moitié du 20ème siècle, dont certains à des profondeurs de plusieurs centaines de mètres. Nous avons la chance d'avoir découvert l'épave posée debout sur le fond, avec les soutes ouvertes et facilement accessibles. Cela devrait nous permettre de décharger le cargo depuis les trappes, comme nous le ferions pour décharger un cargo accosté sur un terminal de déchargement".

Odyssey a commencé le processus d'assemblage des outils et des équipements pour la récupération de la cargaison et prévoit que ces opération commenceront au printemps, dès qu'une fenêtre météo favorable s'ouvrira dans l'Atlantique Nord. Le système mobilisé pour les renflouements modernes peut aussi être utilisé pour d'autres projets, dont plusieurs sont à différents niveaux d'avancement à l'heure où sont écrites ces lignes.

La Société Odyssey a également de nombreux autres projets et contrats qui pourront commencer pendant les mois d'hiver à venir. Certains de ces projets sont des partenariats avec des gouvernements et concernent le sauvetage d'épaves après des négociations en bonne et due forme avec les Etats.

Autres pages sur les trésors


Prix argent (valeur du métal argent en euros, livres sterling, dollars et en onces, grammes et kilos d'après les cours quotidiens de la LBMA à Londres).
Epaves dans Google Oceans
Découverte du HMS Victory
Le trésor de la Nuestra Señora de las Mercedes retourne en Espagne
Dernière mise à jour : ( 25-02-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |