Accueil arrow Monnaies romaines arrow Les images du Labarum sur les monnaies romaines
10-12-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Les images du Labarum sur les monnaies romaines

Le Labarum est une enseigne militaire romaine qui appartient à la classe spéciale des « vexillum », quiExemple de représentation du labarum sur une monnaie romaine étaient des étendards de cavalerie. Ces étendards étaient des objets de vénération pour les soldats, qui leur rendaient des honneurs divins.
Le labarum se présentait aux origines sous la forme d'une bannière de pourpre bordée d'une frange d'or, attachée à une longue pique ou à une lance. Un Aigle était peint ou brodé avec des fils d'or sur cette bannière, et on ne la sortait que lorsque l'Empereur était avec l'armée.

Mais Constantin après avoir abandonné le paganisme fut à l'origine d'un changement de l'aspect du labarum. Une barre transversale fut rajoutée à la pique de manière à former une croix. Sur la partie supérieure, au dessus de cette croix fut placée une couronne d'or et de pierres précieuses, au milieu de laquelle fut placé le monogramme du Christ, formé par les deux initiales grecques X et P jointes (formant le Chirho) et souvent accompagné des lettres alpha et omega, placées de part et d'autres; ces lettres indiquaient la croyance dans la divinité du Christ sauveur, telle qu'elle est indiquée dans l'Apocalypse de Saint-Jean, ce que rapporte la vie de Constantin par Eusèbe de Césarée. Des deux bras de la croix pendait la bannière pourpre richement ornée avec des joyaux et des broderies d'or. A la place de l'Aigle Romain, symbole de Jupiter qui constituait une source d'idolatrie pour les soldats romains, Constantin plaça le monagramme du Christ, Jésus détrônant ainsi Jupiter.
Dans l'espace situé entre la croix et le drapeau, l'Empereur plaça son buste en or, ou celui de ses enfants, mais cette caractéristique n'est pas représentée sur les monnaies.
Cinquante hommes triés sur le volet furent chargés par Constantin de transporter et de défendre le Labarum, qui était l'étendard sacré que l'on portait à la tête de l'armée, lorsque l'Empereur la commandait en personne. Ces gardiens du Labarum furent nommés les « labariferi ».

On peut voir le Labarum avec le monogramme du Christ sur des monnaies de Constantin le Grand, ainsi que sur des pièces de Constans, de Jovien, de Valentinien, et de leurs successeurs. On peut noter qu'un vexillum ressemblant au Labarum apparaît avant l'époque de Constantin sur des monnaies coloniales romaines, par exemple sur des monnaies d'Antioche de Pisidie, sur des pièces de Saragosse (Caesar Augusta, Espagne), etc.

Exemples de monnaies romaines représentant le Labarum

 

Exemple de représentation du labarum sur une monnaie romaine de Constant
Constant Auguste (337-350 après JC), AE follis, 337-340 après JC, frappé à Siscia. 1,38 grammes. A/ DN CONSTAN-S PF AVG Buste diadémé, drapé, cuirassé à droite. R/GLORIA EXERCITVS/ ASIS[..] Un étendard entre deux soldats. Chrisme sur l'étendard. Références : RIC 100. Photo J. Elsen et ses fils

Exemple de représentation du labarum sur une monnaie romaine de Vetranion
Vetranion (350 après JC), AE maiorina, frappée à Siscia. 4,99 grammes.A/ DN VETRA-NIO PF AVG Buste lauré, drapé, cuirassé à droite. A gauche, A. R/CONCORDIA- MILITVM/ ·ASIS[..] L'empereur debout de face, tête à gauche, tenant dans chaque main un étendard portant le chrisme sur la bannière. Au-dessus, une étoile. A gauche, A. Références : RIC 281. Photo Jean Elsen et ses Fils

Exemple de représentation du labarum sur une monnaie romaine de Jovien
Jovien, 363-364 après JC. æ 1, frappé à Thessalonique 363-364 après JC, 8.27 grammes. Diamètre : 29 mm. A/ D N IOVIANV – S P F PP AVG Buste drapé et cuirassé tourné à droite R/ VICTORIA – ROMANORVM L'Empereur debout de face, tenant le labarum avec le Christogramme et une victoire sur un globe. En exergue, TESG. Références : RIC 238. C 23. Photo Numismatica Ars Classica

Exemple de représentation du labarum sur une monnaie romaine de Valens
Valens. 364-378 après JC. AV Solidus (4.48 grammes). Emission d'Antioche, 3ème officine. Frappé en 366-367 après JC. A/ D N VALENS PER F AVG, Buste drapé et cuirassé tourné à droite R/ RESTITVTOR REIPVBLICAE, Valens, en tenue militaire, debout de face, tenant le labarum dans la main droite et une victoire dans la main gauche. ANTG•. Références : RIC IX 2d.xiii; Depeyrot 27/3; DO 223 var. (officina). Near EF, minor die wear on neck. Photo CNG

Autres pages sur les symboles chrétiens sur les monnaies romaines


La vision de Constantin en 312 (hypothèses et explications en vidéo)

Dernière mise à jour : ( 19-11-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |