Accueil arrow Monnaies romaines arrow Les images de la Concorde sur les monnaies impériales romaines
21-09-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Les images de la Concorde sur les monnaies impériales romaines
La déesse de la Concorde (Concordia en latin) était l'objet d'une foi religieuse et d'un culte des Romains, car selon leurs croyances, à travers son autorité et son influence, « les petites choses devaient de grandes choses », comme dit Salluste (Concordia parvae res crescunt discordia vero dilibuntur »).

Un magnifique temple fut érigé en l'honneur de la Concorde à Rome, qui, ayant été détruit par un incendie fut reconstruit par le Sénat et le Peuple Romain. Tibère ajouta quelques embellissements superbes à cet édifice, et le consacra au DIVIN AVGVSTE. D'autres temples de la concorde existaient à Rome. La fête de cette dininité était célébrée le 16 janvier, date à laquelle son principal temple lui avait été consacré.
La concorde était représentée sous la forme d'une cigogne. Sur d'autres monnaies, elle est symbolisée sous la forme d'une colombe. On voit aussi sur des monnaies de Julia Titi la légende « Condorde de l'Impératrice » accompagnée d'un paon.

Le type le plus commun de la Concorde, et en particulier en ce qui concerne la CONCORDIA AVGVSTI ou AVGVSTORVM sont ceux qui la représentent sous la forme d'une femme, parfois assise, parfois debout, tenant une branche ou une patère et dans l'autre une haste ou une corne d'abondance. Deux mains jointes sonnt un symbole utilisé fréquemment pour représenter la Concorde. Ces mains jointes tiennent parfois un caducée auquel sont associés des épis de blé. On peut également voir ce symbole des deux mains jointes sur un caducée ailé sur les monnaies d'Antonia et sur les pièces d'autres familles sous la République romaine. Ce symbole indique la Concorde entre les Triumviri Reipublicae Constituendae ou la concorde entre César et le Sénat.
La Concorde porte parfois une patère au-dessus d'un autel, ce qui montre qu'on lui vouait des rites spécifiques. A ces occasions, elle peut porter une double corne d'abondance et une étoile est parfois placée à ses côtés.


Quelques exemples de monnaies impériales romaines qui représentent la Concorde

Les types représentant l'allégorie de la Concorde sont très nombreux et variés certainement en raison de l'importance politique de l'idée qu'elle sous entend. On sait que la concorde est loin d'avoir été toujours la règle sous l'Empire, entre le Sénat et l'Empereur, entre l'Empereur et l'armée, entre le pouvoir officiel et les usurpateurs. Pourtant l'utilisation de l'image de la Concorde sur les monnaies comme un message politique a été particlièrement fréquente (par exemple lors de l'association au pouvoir du successeur de l'Empire)

Sur l'Antoninien d'Otacilia Severa, femme de l'Empereur Philippe Ier (246-248 après JC – Photo Jean Elsen et ses fils), on peut voir une image classique de l'allégorie de la Concorde représentée comme une femme assise sur un trône, tenant une patère et une double corne d'abondance. La patère rappelle que l'on vouait un culte à la Concorde et qu'on lui consacrait des rituels particuliers. Les cornes d'abondance, qui appartiennent traditionnellement à l'allégorie de l'Abondance ou à Cérès expriment l'idée de prospérité qui découle de la Concorde et d'une bonne entente entre les dirigeants de l'Empire.

Exemple de monnaie romaine représentant l'allégorie de la Concorde

La même idée de Concorde est parfois exprimée sans la représentation de l'allégorie de la Concorde, mais simplement avec une poignée de main qui symbolise la bonne entente des pouvoirs politiques. C'est le cas par exemple sur cet antoninien de Balbin frappé en 238 après JC (Photo Jean Elsen et ses Fils).

Exemple de monnaie romaine représentant la Concorde

Certaines monnaies présentent la Concorde debout, et non pas assise, en train de serrer la main de l'Empereur. On peut voir cet exemple de représentation sur l'Antoninien de Florien ci-dessous (276 après JC - Photo Elsen). On peut noter que la question militaire a une a acuité particulière à cette époque de l'empire, et que l'usage de la légende Concordia Militum insiste sur cet aspect : les Empereurs sont conscients que l'instabilité politique est liée à l'armée et tentent de communiquer sur ce sujet sur les revers de leurs monnaies :

Exemple de monnaie romaine représentant la Concorde

Dernière mise à jour : ( 26-09-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |