Accueil arrow Monnaies romaines arrow Les images de Paon sur les monnaies romaines
11-12-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Les images de Paon sur les monnaies romaines

Le paon est un oiseau amené originellement de l'Est, et pour lequel les Anciens avaient une grande admiration. On rapporte au sujet d'Alexandre le Grand, que lorsqu'il vit des paons pour la première fois en Inde, il fut tellement frappé par la variété et la beauté de leur plumage qu'il interdit qu'on les tue sous peine des plus sévères sanctions.

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines

Les Romains, toutefois, ne furent pas aussi scrupuleux, puisqu'ils en firent un met de choix lors des festivals solennels, et il payaient le prix fort pour les oeufs de ces oiseaux.
Avec la mythologie païenne, le paon est mis en relations avec l'histoire bien connue d'Argus, à qui Junon confia la garde de la favorite de Jupiter, Io, sous la forme d'une vache.
Argus, fils d'Arestor, avait cent yeux, dont cinquante restaient ouverts pendant que le sommeil fermait les cinquante autres. Junon lui confia la garde d'Io changée en vache ; mais Mercure endormit au son de sa flûte ce gardien vigilant, et lui coupa la tête. Junon, désolée et déçue, prit les yeux d'Argus et les répandit sur la queue du paon. D'autres racontent qu'Argus fut métamorphosé en paon par cette déesse.
Le paon était donc qualité de "Junonia Avis", l'oiseau de Junon, par les Romains, et on peut voir ses images sur les monnaies, quelquefois comme un symbole de Juno Regina, ou parfois comme l'attribut de la consécration d'une impératrice.
On peut voir le paon au pied de Junon sur des monnaies de Trajan, d'Antonin le Pieux, des deux Faustines, de Lucille, Crispine, Scantilla, Julia Domna, ainsi que sur les monnaies d'autres impératrices dans la série des monnaies impériales romaines jusqu'à Séverine.
Le paon est aussi le type de la concorde conjugale, car Junon était censée présider aux mariages. C'est pour cette raison que l'on peut voir un paon sur des monnaies de Julia, la fille de Titus, dont le mariage incestueux avec son oncle Domitien fut représenté sur des monnaies dont l'avers représente le portrait de Julia sur un face et celui d'un paon faisant la roue sur l'autre face. La légende du revers est CONCORDIA AVGVST. On voit aussi un paon sur des monnaies d'or qui ont la légende DIVI TITI FILIA.

Le paon marque la consécration des princesses. Il n'est jamais le symbole de la consécration des princes; le paon comme symbole de la consécration des impératices a été représentée sur des monnaies de Plotine, Marciana, Sabine et Faustine l'Ancienne.
Comme l'Aigle, l'oiseau associé à Jupiter, servait à représenter la consécration des Princes, c'est le Paon qui jouait ce rôle pour la consécration des impératrices. C'est à ce titre que des paons sotn représentés soit en faisant la roue, soit avec la queue baissée; parfois on voit des paons en vol avec la figure de l'impératrice (il s'agit en fait de l'âme de l'impératrice) portée par l'oiseau vers le ciel et l'Olympe. C'est le cas notamment sur des monnaies de Faustine l'Ancienne et Faustine la Jeune, mais aussi sur des pièces de Julia Domna, de Julia Maesa, Pauline et Mariniana.

Pour résumer, on peut voir des paons sur les monnaies romaines pour trois raisons : d'abord, comme attribut de Junon; comme attribut du mariage; comme image associée à la consécration des impératrices. Les images représentées ci-dessous sont triées selon ces trois critères.


Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines

Les paons comme attribut de Junon

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : monnaie d'Antonin le Pieux
Antonin le Pieux, 138-161 après JC. Æ Quadrans (3.65 grammes). Frappé vers 140-144 après JC. A/ ANTONINVS AVG PIVS P P TR P, Tête laurée tournée à droite R/ COS III, S C en exergue, chouette à gauche; aigle debout à droite; paon faisant la roue à droite. Références : RIC III 709b; Strack 880; BMCRE 1392; Cohen 178. Photo Numismatica Ars Classica

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : monnaie de Sabine
Sabine, épouse d'Hadrien. Aureus 126-137 après JC, AV 7.19 grammes. Diamètre : 21 mm. A/ SABINA – AVGVSTA Buste diadémé et drapé tourné à droite. R/ IVNONI – REGINAE Junon debout à gauche, tenant une patère et un long sceptre; à ses pieds à gauche, un paon regardant derrière lui. Références : RIC Hadrian 394. BMC Hadrian 937 (these dies). C 46. Calicó 1435. Photo Numismatica Ars Classica


Les paons comme symbole du mariage

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : monnaie de la femme ce Domitien
Domitia, femme de Domitien. Denier 81-84 après JC, AR 3.57 grammes. Diamètre : 19 mm. A/ DOMITIA AVGVSTA IMP DOMIT Buste drapé tournée à droite R/ CONCORDIA AVGVS – T Paon debout à droite. Références : RIC Domitian 212. BMC Domitian 61. C 2. CBN Domitian 65. Photo Numismatica Ars Classica



Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : monnaie de Domitia
Iulia Titi, fille de Titus. Aureus frappé vers 81-82 (?) après JC, AV 7.63 grammes. Diamètre : 21 mm. A/ IVLIA – AVGVSTA Buste drapé tourné à droite R/ DIVI TITI FILIA Paon debout de face faisant la roue. Références : Kent-Hirmer pl. 68-69, 241. Calicó 809. C 6. BMC Domitian 250. CBN –. RIC Domitian 218. Photo Numismatica Ars Classica



Les paons comme attribut de la divinisation des impératrices

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : Faustine l'Ancienne
Faustine l'Ancienne, épouse d'Antonin le Pieux. 138-141 après JC. Æ Dupondius ou As (12.01 grammes). Frappé en 138-141 après JC. A/ Buste drapé tourné à droite R/ Trône vu de face avec un sceptre. Dessous, un paon. Références : RIC III 1092 (Antoninus); BMCRE 1127 (Antoninus); Cohen 226. Photo CNG

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : Faustine la Jeune divinisée
Fautine la Jeune divinisée. Sesterce 176-180 après JC, æ 27.36 grammes. Diamètre : 36 mm. A/ DIVA FAV – STINA PIA Buste drapé tourné à droite R/ CONS – EC – R – ATIO S – C Faustine, voilée, tenant un sceptre, assise sur un paon en vol. Références : RIC M. Aurelius 1702. BMC M. Aurelius 1570. C 69. Photo Numismatica Ars Classica

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : Diva Pauline
Diva Paulina, morte avant 235 après JC. Æ sesterce (17.84 grammes). Emission de Rome. 2ème émission, 236 après JC. A/ Buste drapé et voilé tourné à droite R/ Paulina assise à gauche sur un paon volant à droite Références : RIC IV 3 (Maximinus); BMCRE 129; Banti 2. Photo CNG

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : Paulina divinisée
Diva Paulina, morte avant AD 235 après JC. AR denier (3.32 grammes). Emission de Rome, 2ème émission sous Maximin I, vers 236 après JC. A/ Buste drapé et voilé tourné à droite R/ Diva Paulina levant la main et tenant un sceptre assise sur un paon en vol. Références : RIC IV 2 (Maximinus I); RSC 2. Photo CNG

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : Mariniana divinisée
Diva Mariniana, épouse de Valerien I. Antoninien. 256-257 après JC, AR 3.50 grammes. Diamètre : 23 mm. A/ DIVAE MARINIANAE Buste drapé et voilé tourné à droite sur un croissant de lune R/ CONSECRATIO Pain faisant la roue. Références : RIC 3. C 3. Photo Numismatica Ars Classica

Exemples de représentations de Paons sur les monnaies romaines : Mariniana divinisée
Diva Mariniana. Morte avant AD 253 après JC. Æ Sesterce (13.70 grammes. Emission de Rome; frappé sous Valerien I, vers 253-260 après JC. A/ Buste drapé diadémé et voilé tourné à droite, posé sur un croissant de lune R/ Paon faisant la roue. Références : RIC V 10; MIR 36, 214d; Banti 5. Rare. Photo Numismatica Ars Classica

Dernière mise à jour : ( 16-04-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |