Accueil arrow Monnaies romaines arrow Les biges et les quadriges d'éléphants sur les monnaies romaines
23-04-2019
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Les biges et les quadriges d'éléphants sur les monnaies romaines
Les quadriges d'éléphants sont des attelages de quatre éléphants tirant un char (les biges sont desExemple de bige d'éléphants sur une monnaie romaine attelages de seulement deux éléphants). Ce type de représentation est rare sur les monnaies de la République romaine. On les voit beaucoup plus fréquemment sur les monnaies Impériales. Les types aux quadriges d'éléphants se voient sur les revers de monnaies d'Auguste, de Tibère, Caligula, Vespasien, Titus, Antonin le Pieux, Marc Aurèle, Lucius Verus. Ces monnaies sont postumes comme l'indique leur légende (Divo et Consecratio). Les éléphants jouissaient à Rome d'un grand respect et on jugeait qu'ils étaient dignes d'accompagner la dépouille mortelle des empereurs vers le bûcher funéraire d'où les anciens mortels rejoignaient, selon la théologie impériale, les dieux de l'Olympe. On considérait à Rome qu'en raison de leur longévité exceptionnelle, les éléphants n'étaient pas sans rapport avec l'Eternité; c'est pour cette raison qu'ils ont été jugés particulièrement appropriés pour conduire les Empereurs morts vers leur demeure éternelle.

On peut observer que les Empereurs ont droit au quadrige d'éléphants mais qu'ordinairement les femmes des la dynastie impériale sont conduites seulement par un bige, ce qui montre bien qu'à Rome la femme n'était considérée que comme la moitié d'un homme.

Neron et sa mère Agrippine sont représentés assis dans un char conduit par 4 éléphants. Dioclétien et Maximien apparaissent sur un médaillon debout dans un char triomphal tiré par quatre éléphants.
Les représentation des éléphants, animaux spectaculaires, sur les monnaies romaines, offre des scènes d'un grand attrait. Aussi le prix de ces monnaies, pour peu qu'elles soient de bonne qualité, est souvent élevé.

 

Exemples de représentations de quadriges d'éléphants sur les monnaies romaines

 

Exemple de quadrige d'élépahants sur une monnaie d'auguste
Auguste divinisé (mort en 14 après JC). Sesterce 27,10 grammes). Emission de Rome, frappé sous Tibère en 36-37 après JC. A/ Quadrige d'éléphants marchant à gauche. Auguste, portant une couronne radiée, assis à gauche dans le char, tient une branche de laurier et un sceptre. Légende autour d'un large S • C. Références RIC I 68. Photos CNG

Exemple de quadrige d'éléphants sur une monnaie de Néron et Agrippine
Neron Auguste, 54-68 après JC. Denier, 3,65 grammes. Diamètre 18 mm. A/ NERO CLAVD DIVI F CAES AVG GERM IMP TR P COS Bustes accolés de Néron tête nue et d'Agrippine II. R/ AGRIPP AVG DIVI CLAVD NERONIS CAES MATER Quadrige d'éléphants tourné à gauche, portant deux chaises sur lesquelles se trouvent le Divon Claude, et le Divin Auguste. Dans le champ à gauche : EX SC. Références : RIC 7. BMC 8. C 4. CBN 13. Photo Numismatica Ars Classica

Exemple de quadrige d'élépahants sur une monnaie de Vespasien
Vespasien Divinisé (mort en 79 après JC). Sesterce (26.55 grammes). Emission de Rome, frappée sous Titus en 80-81 après JC. A/ DIVO/AVG/VESP dans le champ supérieur droit, SPQR en exergue, statue radiée de Vespasien assis à droite sur un char orné, tenant un long sceptre et une victoire ainsi qu'une palme et une couronne dans sa main gauche tendue. Le char est tiré par quatre éléphants. R/ IMP T CAES DIVI VESP F AVG P M TR P P P COS VIII autour d'un large S C. Références : RIC II 143 (Titus); BMCRE 222 (Titus); BN 230 (Titus); Cohen 205. Photo Numismatica Ars Classica

Exemple de bige d'éléphants sur une monnaie de Marciana
Marciana, soeur de Trajan. Sesterce frappé vers 115-117 après JC, 32 mm, 28,51 grammes A/ DIVA AVGVSTA – MARCIANA Buste drapé tourné à droite R/ EX SENATVS CONSVLTO Marciana, tenant une patère et un sceptre assise à gauche dans un char conduit par deux éléphants conduits par leurs cornacs. En exergue SC. Références : C 13. BMC Trajan 1086. RIC Trajan 750. Photo Numismatica Ars Classica

Exemple de quadrige d'éléphants sur une monnaie d'Antonin le Pieux
Antonin le Pieux divinisé, 138-161 après JC. Sesterce frappé après 161 après JC. Diamètre =35 mm, 24.71 grammes. A/ DIVVS ANTONINVS Tête nue tournée à droite. R/ Statue d'Antonin le Pieux assise sur un char conduit par 4 éléphants chacun avec un cornac sur le dos. En exergue, S C. Références : RIC Marcus Aurelius 1274. BMC Marcus Aurelius 891. C 766. (Photo Numismatica Ars Classica)

Exemple de bige d'éléphants sur une monnaie de Faustine
Faustine (épouse d'Antonin le Pieux) divinisée. Aureus frapé après 161 après JC. Diamère : 21 mm, 7,39 grammes. A/ DIVA – FAVSTINA Buste drapé tourné à droite. R/ AETERNITAS Faustine assise à gauche dans un char conduit par deux éléphants conduits par des cornacs. Références : RIC A. Pius 352a. BMC A. Pius 382. C 54. Calicó 1753. Biaggi 805. Photo Numismatica Ars Classica

Dernière mise à jour : ( 30-06-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2019 monnnaies numismatique or et pieces de collection |