Accueil arrow Monnaies du Moyen Age arrow Collectionner les monnaies féodales
23-06-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique


Collectionner les monnaies féodales
Les monnaies féodales ne sont pas les plus faciles à collectionner. Les pièces de monnaie féodales n'offrent évidemment pas la régularité industrielle des émissions monétaires contemporaines.
En ce qui concerne les monnaies féodales, il n'y pas de régularité, pas de tirages, pas de millésimes (avant le XVIème siècle); les monnaies féodales portent souvent, jusqu'au XIIIème siècle, des formes dégénérées des types Carolingiens dont elles sont issues : l'amateur d'art n'y trouvera pas la beauté classique des monnaies grecques antiques ou la rigueur figurative des plus beaux sesterces romains du Ier ou du IIème siècle après JC.


Photos de monnaies féodales

Photos de monnaies féodales

Ces images tirées d'eBay montrent que tous les collectionneurs ne sont pas d'accord ou ne tiennent pas compte de la définition des monnaies féodales (qui ne devraient pas contenir de monnaies carolingiennes ou de monnaies royales).

Mots les plus utilisés par rapport aux monnaies féodales


Mots les plus utilisés par rapport aux monnaies féodales

Au lieu de cela, le collectionneur tenté par les monnaies féodales rencontrera la plupart du temps des monnaies très fines, légères, souvent frappées à l'économie dans un métal de billon plus que médiocre... ces monnaies portent généralement des figures géométriques d'apparence abstraite, ou des croix, symbole chrétien qui semble répété à l'infini. En ce qui concerne les légendes des monnaies féodales, bien qu'elles soient écrites avec l'alphabet latin, le néophyte risque fort de les trouver vraiment indéchiffrables... Il faut faire un peu de paléographie pour comprendre pleinement le sens des monnaies féodales.


Les monnaies féodales : un thème de collection exigeant


Le sens des monnaies féodales se dérobe donc au collectionneur non initié. Car outre cet aspect souvent très modeste des monnaies féodales, joint aux difficultés d'approche stylistiques et symboliques, le collectionneur ne peut pleinement comprendre ces monnaies que s'il connaît l'histoire. Alors, et alors seulement, comme le dit Faustin Poey d'Avant dans la préface de ses "Monnaies féodales de France", le collectionneur peut saisir la portée de ces monnaies :

"Parmi les diverses branches de la numismatique du moyen âge, la série féodale française est sans contredit l'une de celles dont l'étude est la plus attrayante. Si l'on y est peu favorisé du côté de l'art, si la fabrique de ces monnaies offense souvent le goût, si l'on y trouve beaucoup plus rarement qu'ailleurs de ces bijoux dont le style plaît autant à l'artiste qu'à l'antiquaire, combien n'en est-on pas dédommagé par les souvenirs qu'elles rappellent ! En jetant les yeux sur un médaillier uniquement garni de pièces de cette période, on croit voir défiler devant soi l'altière cohorte de ces hauts et puissants barons, qui ont rempli la chrétienté, les uns du bruit de leurs hauts faits et de leur gloire, les autres de celui de leurs crimes et de leurs rapines. Combien de poétiques et terribles légendes des frêles morceaux de métal rappellent à l'esprit !"

Collectionner les monnaies féodales demande donc un effort assez important de documentation. Heureusement le numismate tenté par ce thème de collection dispose de nombreux ouvrages remarquables que l'on peut se procurer facilement (et souvent gratuitement). Mais avant de donner une liste des ressources les plus utiles, il faut préciser la définition de ce que sont les "monnaies féodales"


Définition des monnaies féodales


Les monnaies féodales ne doivent pas être confondues avec les monnaies médiévales ou les monnaies du moyen âge en général. Les monnaies féodales sont souvent désignées sous le terme de monnaies provinciales. La définition des monnaies féodales par A. Dieudonné dans son "Manuel de numismatique"  (1936) est la suivante : les monnaies féodales sont des pièces issues du démembrement de l'Empire Carolingien (à partir du IXème siècle après JC), dont :
  1. La légende ou la forme du monogramme ne se modifie décidément plus avec la personne du souverain, si même elle n'évoque l'idée d'un prince depuis longtemps disparu;
  2. Les dégénérescences de type, de légende et de poids attestent que la monnaie a échappé à tout contrôle organisé;
  3. Le nom ou le monogramme royal a été remplacé par un nom ou un monogramme seigneurial ou par l'anonymat absolu.
Blanchet précise ceci : "Une seule de ces conditions suffira d'ordinaire pour faire rentrer la monnaie dans notre cadre". D'après lui d'ailleurs,  Poey d'Avant a étendu exagérément le domaine féodal aux dépends des Carolingiens, tandis qu'un auteur tel que Gariel a eu le penchant inverse. Quoi qu'il en soit, on peut dire que les monnaies féodales sont des monnaies privées nées de l'effondrement de l'Empire Carolingien. Ces monnaies ont disparu quand un nouvel état, l'Etat Royal a récupéré ses prérogatives de monnayeur souverain. Les monnaies féodales ont été considérablement amoindries à partir du XIIIème siècle en France. Elles survivent très tardivement cependant dans de nombreuses principautés d'Allemagne ou d'Italie par exemple.


Bibliographie, livres à télécharger gratuitement ou à acheter


Nous présentons ci-dessous une liste des ressources les plus utiles pour collectionner les monnaies féodales. Dans le domaine des livres d'histoire, on lira avec profit le "Traité de numismatique du moyen âge" d'Arthur Engel et Raymond Serrure, paru en 1891-1905. Il est possible de télécharger gratuitement ces volumes numérisés par Google en cliquant sur les liens ci-dessous (format pdf - veuillez patienter quelques instants pendant le téléchargement, qui peut durer quelques minutes) :


Engel et Serrure, Traité de numismatique du moyen âge



Le volume 2 du Manuel de numismatique française de Blanchet et Dieudonné présente les monnaies royales françaises depuis Hugues Capet, et permet également de donner un peu de profondeur historique à la collection de monnaies féodales (on verra en particulier que les monnaies royales françaises des origines sont très proches des monnaies féodales : aux origines de la monarchie, le Roi de France était presque un baron comme les autres). En ce qui concerne le quatrième volume de ce manuel, il est entièrement consacré aux monnaies féodales (la numérisation du volume 4 a été réalisée sur le site Gallica, de la Bibliothèque Nationale de France).

A. Dieudonné et A. Blanchet, Manuel de numismatique française, volumes 2 et 4



Les catalogues de monnaies féodales


Le collectionneur a besoin de catalogues pour identifier et classer les monnaies. Parmi ces catalogues figure le tome 4 présenté ci-dessus. Ce catalogue est dérivé de l'oeuvre de Faustin Poey d'Avant, Monnaies féodales de France (1858-1862). La page suivante présente une carte des lieux où ont été frappées des monnaies féodales et une liste des Provinces citées par Poey d'Avant : Carte monnaies féodales. Ces volumes qui ont fait l'objet de rééditions que nous évoquerons ci-dessous, ont été numérisés par Google et sont téléchargeables gratuitement en cliquant sur les liens ci-dessous :


Ces ouvrages toujours utiles ont été complétés par E. Caron dans son supplément sur les monnaies féodales paru en 1882 :


Il n'est pas inutile pour finir de citer deux ouvrages qui complètent les livres présentés plus haut. Il y a d'abord le "Catalogue général illustré de monnaies provinciales" de Boudeau, qui n'est pas disponible en téléchargement gratuit, mais qui a fait l'objet d'une réédition bien réalisée par les Editions les Chevau-légers, à qui l'on doit également une bonne réédition des catalogues de monnaies féodales de Poey d'Avant et du supplément de Caron. Cette même maison, décidément la plus active dans le domaine des monnaies féodales, a également édité un ouvrage baptisé "Monnaies féodales", qui reprend une vente de monnaies féodales qui a eu lieu en 2005.

Il est possible d'acheter ces livres sur Amazon.com en cliquant sur les liens ci-dessous :


Acheter des livres pour collectionner les monnaies féodales



Par quel livre commencer ? 


Parmi les 4 livres présentés ci-dessus le Boudeau II est certainement le plus utile au collectionneur débutant. Il s'agit en fait d'un catalogue de vente paru initialement en 1913 et illustré au dessin comme c'était le cas à l'époque. A la différence du Poey d'Avant ou du Caron, les monnaies présentées sont accompagnées d'un prix en franc or, qui n'est plus valable mais qui donne un intéressant indice de rareté. C'est ce dont a besoin le collectionneur. Ce livre est peu cher et, à notre connaissance, n'est pas téléchargeable gratuitement. C'est donc par là qu'il faut commencer.

Le livre "Les monnaies féodales" d'Arnaud Clairand est également un catalogue de vente. contrairement à son prédécesseur, ce catalogue est entièrement illustré avec des photos en couleur. Les descriptions des monnaies sont très détaillées et très précises. Les monnaies ont été vendues et peuvent donner une idée des prix.

En ce qui concerne le Poey d'Avant et le Caron, il est utile d'en posséder des copies papier car la consultation des livres au format pdf est souvent fastidieuse et ces rééditions, bien que chères, ont fait l'objet d'un travail éditorial assez soigné.


A propos du prix et de la rareté des monnaies féodales


Les collectionneurs de monnaies féodales pourront rechercher des prix sur le site valeur monnaie (résultat des ventes sur eBay). Les monnaies féodales étant souvent méconnues il est possible de trouver des raretés à des prix tout à fait raisonnables.

Sélection de monnaies féodales actuellement en vente sur eBay


Les monnaies féodales présentées ci-dessous sont triées par ordre d'intérêt des collectionneurs. La liste contient les 100 monnaies féodales les plus suivies par les collectionneurs sur eBay. Ces pièces sont immédiatement disponibles en vente aux enchères. Comme tous les collectionneurs ne partagent pas la même définition de ce que sont les monnaies féodales, il se peut que cette liste contienne des monnaies carolingiennes ou royales.


Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Thierry EUVRARD - et Internet !!!!     2011-03-07 21:04:17
Le comble pour un site comme le votre est de ne pas citer Internet !!!
Il y a de multiples sites très bien faits et qui sont le fruit de recherches et d'un travail de fourmi fait par des amateurs passionnés sur une multitude d'ateliers féodaux !!! Cela apporte une richesse inimaginable...
N'hésitez pas, allez jeter un ?il sur l'annuaire campi (http://campi.pagesperso-orange.fr/), vous y trouverez déjà pas mal d'adresses...

Un amateur de féodales...
Sacramon - monnaies féodales et sites int   2011-03-08 17:41:33
Vous avez raison, les sites internet peuvent constituer d'excellentes ressources pour les collectionneurs de monnaies féodales mais il n'est pas possible de tout dire en une seule page !
Et puis les amateurs de féodales peuvent déjà visiter l'annuaire campi qui répertorie sans doute des sites consacrés aux pièces féodales.
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 07-03-2012 )
 
Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |