Accueil arrow Monnaies grecques arrow Les monnaies grecques antiques signées
25-02-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique


Les monnaies grecques antiques signées

Depuis le VIIème siècle avant JC, des millions de types de monnaies ont été frappés. La plupart de ces pièces n'ont pas été signées par leurs auteurs. Pourtant, cette pratique qui consiste à signer une monnaie de son nom, de la même manière qu'un grand maître de la peinture signerait un tableau, a été pratiquée très tôt par les graveurs de monnaies grecques. Naturellement, c'est la qualité exceptionnelle du travail de ces graveurs qui leur a donné la possibilité de signer leurs oeuvres. Nous donnons ici un bref aperçu de cette pratique et quelques exemples de monnaies grecques signées par leurs auteurs.

Les signatures relevées sur les médailles grecques de la plus belle époque nous permettent de soulever un coin du voile de la vie si obscure des graveurs, en nous montrant les plus renommés d'entre eux concourant à l'envi pour les mêmes sujets, comme si un thème officiel leur eût été imposé d'avance pour une exposition publique; ou bien, appelés, parfois loin de leur patrie, par des villes diverses qui se disputent leur talent et sollicitent leur burin. De Syracuse, par exemple, Evenète passe à Catane, à Camarina, à Rhégium; Proclès travaille pour Catane et Naxos; Aristoxène pour Métaponte et Héraclée; parfois même, deux artistes collaborent à la gravure d'une même pièce. Bref, en rapprochant, dans nos médaillers, ces joyaux sans prix, qui portent les noms des Cimon, des Evenète, des Eucleidas, des Eumènes, des Phrygille, des Exakestidas et de trente autres, il nous est loisible de comparer et discuter leur manière, leur style, leur mérite réciproque, en un mot, comme nous jugeons les oeuvres que nos artistes contemporains exposent dans les salons.

Quelques exemples de monnaies grecques signées


Exemple de monnaie grecque signée : tétradrachme de Syracuse signé Phrygillos et Euarchidas

SICILE, Syracuse. Deuxième Democratie. 466-405 av. JC. AR Tetradrachm (17.24 g, 8h). Coins signés par Phrygillos and Euarchidas. Frappé vers 415-405 BC. Estimation : $2000. Vendue 4500 USD le 12 septembre 2700 (CNG, Mail Bid Sale 76)


Exemple de monaie grecque signée

THESSALIE, Larissa. Vers 400-380 av JC. AR Drachme (6.11 g, 3h). Avers et revers signés « Ai- ». Estimation: $1500 Vendue 1325 USD le 23 mai 2007 (CNG Mail Bid Sale 75)


Exemple de monnaie grecque antique signée

THESSALIE, Pharsalos. 5eme siècle- milieu du 4ème siècle av. JC. AR Drachme (5.93 g, 6h). Coins signés par l'artiste "Th-". Classical Numismatic Group -M ail Bid Sale 73. Vendue 5,500 USD

Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 26-07-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |