Accueil arrow Monnaies du monde arrow Une monnaie anglaise : le Souverain (Sovereign)
21-06-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Une monnaie anglaise : le Souverain (Sovereign)

Le souverain est une monnaie d'or anglaise qui a été frappée pour la première fois en 1489 par Henry VII d'Angleterre et qui est toujours en production en 2008. Bien que la pièce ait une valeur nominale d'une livre sterling ou 20 shillings, le souverain était à l'origine une monnaie sur laquelle ne figurait aucune marque de valeur.

Le nom « Souverain » vient du portrait de large taille et d'une grande majesté qui figure sur les monnaies. Ce sont les premières pièces qui montraient le roi de face, assis sur un trône, tandis que le revers présentait l'emblème Royal sur un bouclier surmonté par la double rose des Tudor.

Exemple de Souverain émis au XIXème siècle

Exemple de Souverain d'or émis au XIXème siècle

GRANDE-BRETAGNE, Georges IV (1820-1830), AV souverain, 1822, Ref.: S., 3800; Fr., 376. Estimation : 250 euros Photo J. Elsen et ses fils.

Histoire et évolution du Souverain

Les souverains des origines étaient composés d'or à 23 carats (96%) et pesaient 240 grains ou une demi once de Troy (15,6 grammes). Henry VIII réduit la pureté de l'or contenu dans les souverains à 22 carats (92%), ce qui devint le standard pour les monnaies d'or (aussi appelées « couronnes d'or ») aussi bien en Angleterre qu'aux Etats-Unis. Le poids du souverain fut réduit à plusieurs reprises, jusqu'à ce qu'il soit réévalué par la loi du « Grand remonnayage » (Great Recoinage) de 1816. A ce moment, le contenu en or des Souverains fut fixé à 113 grains (7,322 grammes), équivalent à 0,2354 onces de Troy.

En plus du Souverain, la Monnaie Royale frappa aussi des monnaies de 10 shillings (demi souverains), des monnaies de deux livres (double souverains) et de cinq livres (quintuple souverains). Seuls les souverains et les demi souverains ont été frappé communément pour la circulation monétaire.

La production des Souverains a été interrompue après 1604, et remplacée par les « Unites » (unités), et plus tard par les « Laurels » (laurés), puis par les « guineas » (Guinées). La fabrication des souverains fut relancée en 1817; le dessin du revers des souverains représentait un portait de Saint-George tuant un dragon; ce revers fut gravé par Benedetto Pistrucci. C'est ce même revers qui est toujours utilisé sur les Souverains d'or Britanniques, bien que d'autres types de revers aient été aussi utilisés pendant les règnes de William IV, Victoria, George IV et Elizabeth II.

A l'époque Victorienne, il était d'usage que la Banque d'Angleterre remplace les Souverains et les demi Souverains usagés pour les refabriquer. Par conséquent, bien que des millions de Souverains aient été frappés, ils comportent de l'or qui a été frappé et refrappé à de nombreuses reprises. De plus, quand les monnaies étaient envoyées dans des pays tels que les Etats-Unis d'Amérique pour les paiements internationaux entre les gouvernements, les monnaies étaient fréquemment refondues sous la forme de lingots d'or en raison des lois propres aux Etats-Unis. Les Souverains ont été retirés de la circulation en 1933 aux Etats-Unis d'Amérique; à ce moment des millions de Souverains d'or on été fondus.

Un Souverain typique du XIXème siècle

AUSTRALIE, Victoria (1837-1901), AV souverain, 1884 M, Melbourne. Ref.: S., 3857B; Fr., 16.Estimation : 100 euros. Photo J. Elsen et ses fils

On estime qu'un Souverain placé dans la circulation monétaire pourrait avoir une durée de vie d'environ 15 ans avant qu'il ne tombe en dessous de poids d'émission, ce qui retire aux monnaies leur valeur légale. C'est le demi Souverain qui a eu la plus grande circulation dans l'Angleterre Victorienne. La plupart des Souverains sont placés dans des banques et n'en sortent jamais. On estime que seulement 1% de tous les souverains qui ont été émis sont toujours dans des conditions qui leur permettent d'être collectionnés.

En 1891, un proclamation déclara que le public pourrait posséder des monnaies d'or dont le poids était inférieur au cours légal, et que ces monnaies seraient échangées contre des monnaies de poids normal. Toutes les monnaies frappées avant 1837 cessèrent d'avoir un cours légal. L'or ainsi recyclé fut refrappé en 13680486 demi Souverains en 1892 et 10846741 Souverains furent frappés en 1900 (les deux émissions proviennent de la branche Londonienne de la Monnaie Royale Britannique).
Les coins des avers ont été utilisés au XIXème siècle jusqu'à ce qu'ils deviennent usés jusqu'à la corde : on estime qu'un coin d'avers permettait de produire en moyenne 100000 monnaies.

Les Souverains ont été produits en grandes quantités jusqu'à la première Guerre Mondiale, date à laquelle l'Angleterre a abondonné l'or comme unité monétaire. Jusqu'en 1932, les Souverains n'ont été produits que dans les ateliers de Melbourne, Sydney, Perth, Bombay, Ottawa et Pretoria (à l'exception d'une partie des monnaies qui furent produits à Londres, en conséquence de l'intention de Winston Churchill de revenir à l'unité monétaire or). La dernière émission régulière eut lieu en 1932 à Prétoria.

La production des souverains se limitait en 1957 à prévenir les contrefaçons faites en Syrie et en Italie. Les publications du Trésor Britannique indiquent que les Souverains étaient très utilisés pour les règlements politiques Britanniques, et il apparaît que la production de Souverains ne pouvait pas être interrompue car de nombreuses personnes recevaient des paiements sous la forme de Souverains pour leurs services rendus au gouvernement Britanniques.
Les souverains ont été produits jusqu'en 1982. Entre cette date et 1999, seules des émissions d'essai ont été produites, mais jusqu'en 2000, la production normale a repris.

Les Souverains modernes sont frappés dans la Monnaie Royale à Pontyclun, dans les Wales. Cet atelier est placé sous la protection du Ministère de la Défense. Les employés ne sont pas autorisés à utiliser des monnaies à l'intérieur de l'atelier; des jetons de plastique remplacent les monnaies réelles à la cantine.
Les quantités de Souverains émises depuis 2000 sont données ci-dessous. Ces tableau ne prennent pas en compte tous les essais qui ont été faits.

Quantité de souverains émises entre 2000 et 2005

Conclusion : le Souverain est l'équivalent du Napoléon français; c'est un symbole de la puissance Britannique au XIXème siècle

Le Souverain d'or est une monnaie Britannique très connue et que l'on peut comparer aux pièces françaises de 20 francs or (ou "Napoléons"). Ces monnaies symbolisent la puissance politique et commerciale de la Grande-Bretagne au XIXème siècle.
 

Autres pages sur les souverains et les monnaies d'or

Liste des souverains (photos des monnaies cotées) :
Détail des monnaies :
Galerie de photos des souverains

Le cours des pièces en or
Le cours de l'or en temps réél
Le cours de l'or (analyse historique des cours de l'or depuis 1968)
Souverain or 2017

Dernière mise à jour : ( 14-12-2016 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |