Accueil arrow Monnaies du monde arrow Les portraits de la reine Victoria sur les pièces d'or et d'argent
14-08-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Les portraits de la reine Victoria sur les pièces d'or et d'argent

Alexandrina Victoria est née le 24 mai 1819. Elle était la fille du Prince Edouard, Duc de Kent et de Stathearn, qui était le 4ème fils du roi George III. Après la mort du Duc du Kent et de George III en 1820 au cours de la même semaine, Victoria fut élevée par sa mère d'origine germanique la Princesse Victoria de Saxe-Coburg-Saalfeld. A l'âge de 18 ans, Victoria hérita du trône après le décès de ses trois frères, qui n'avaient laissé aucun successeur mâle à la couronne.

Trois portraits de la reine Victoria sur des souverains d'or

Image de trois portraits de la reine Victoria sur des souverains d'or
Image de trois portraits de la reine Victoria sur des souverains d'or : Victoria jeune, Portrait du Jubilée et portrait à la vieille tête ou au voile

Victoria : un règne d'une longueur presque sans équivalent...

Victoria fut la Reine du Royaume Uni de Grande Bretagne et d'Irlande entre le 20 juin 1837 jusqu'à sa mort le 22 janvier 1901.

A partir du premier mai 1876, elle utilisa le titre complémentaire d'Impératice des Indes, un titre spécialement arrangé pour elle par son premier ministre favori Benjamin Disraeli.

Le chef de l'opposition politique à cette époque était William Ewert Gladstone. Il s'inquiétait que Victoria prenne le titre d'Impératrice, ce en quoi il avait raison, mais pas dans le sens qu'il imaginait.

En fait, Victoria était davantage inquiète au sujet de l'étiquette européenne pour les monarques. Quand elle est devenue Impératrice des Indes, elle devint l'égale en des empereurs d'Allemagne, d'Autriche et du Tzar de Russie, une dignité que son seul titre de Reine ne couvrait pas.

Le record du règne le plus long d'Angleterre de Victoria battu par... Elizabeth II

Le règne de Victoria dura 63 ans et 7 mois, et il fut plus long que celui de n'importe quel autre monarque anglais. Cependant ce record a été battu par la Reine d'Angleterre Elizabeth II le 9 septembre 2015. Mais contrairement à Victoria, Elizabeth II n'a jamais porté le titre d'Impératrice, ce titre ayant été abandonné après l'indépendance de l'Inde en 1947.

Les monnaies à l'effige de la Reine Victoria : 4 portraits différents

Comme c'était alors que cas à l'époque lors des changements de règnes, le monnayage de Grande Bretagne fut modifié en 1837 pour représenter la nouvelle reine. Au cours de son règne, Victoria fut représentée sur les monnaies par 4 portraits différents. Ces portraits sont généralement qualifiés ainsi : portrait à la tête jeune, portait Gothique, portrait du Jubilée, et portrait à la Vieille tête.

Tous les portraits de Victoria la présentent avec la tête à gauche et chaque portrait présente des modifications substantielles par rapport au précédent. Les caractéristiques de chacun de ces portraits vont être exposées ci-dessous.

Le portrait de Victoria à la tête jeune (1837-1887)

Lors de l'avènement de la nouvelle reine Victoria, la tâche de redessiner les pièces d'or et d'argent fut confiée au graveur en chef de la Monnaie Royale d'Angleterre, William Wyon (1795-1851). Le graveur modela son portrait alors que Victoria était âgée de 15 ans. Lorsque Victoria devint reine à l'âge de 18 ans, elle promit à ses sujets qu'elle serait une bonne reine. William Wyon redessina donc un nouveau portrait pour une reine qui avait fait une telle promesse à son peuple. Ce portrait est connu sous le nom de "portrait à la tête jeune" ("young head portrait").

Photo d'un souverain d'or représentant Victoria jeune

Photo d'un souverain d'or représentant Victoria jeune

Le portrait à la tête jeune de Victoria a été décrit merveilleusement bien par un célèbre numismate britannique dans les termes suivants :

"Les cheveux sont plats, une des deux mèches de cheveux descend assez bas sur le front de Victoria tandis que l'autre est legèrement tressée et recouvre en partie son oreille avant de rejoindre son chignon noué."

Le portrait de Victoria jeune est apparu sur les monnaies d'argent en 1838 et il a été utilisé sans discontinuer jusqu'en 1887. On peut voir ce portrait sur les couronnes, les demi couronnes, les shillings, les pièces de 6 pences, de 3 pences, de 2 pences et 3 demi-pences (pour une utilisation coloniale). Le portrait est aussi utilisé sur les pièces de bronze jusqu'en 1895, y compris les pennys, demi pennys et les farthings. Le monnayage ne présente pas de marques d'atelier car il a été frappé à la Monnaie Royale de Londres.

Pour ceux qui l'ignoreraient, on peut préciser que dans le système anglais, on comptait 12 pences par shilling et 20 shillings par livre sterling. Le farthing correspondait au quart d'un penny. La couronne valait 5 shillings et la demie couronne deux et demi shillings. Tout ceci semble très exotique, mais il faut bien reconnaître que la conversion en 1971 d'une livre égalant 100 pences au lieu de 240 auparavant a facilité les comptes ordinaires.

Victoria est restée jeune sur les monnaies pendant 50 ans !

Le portrait de Victoria jeune fut remplacé par le portrait du jubilée qui dura de 1887 à 1893. Mais il faut mentionner auparavant l'existence du portrait "Gothique"

Le portrait Gothique de Victoria

A l'approche du 10ème anniversaire du règne de Victoria, en 1847, le graveur William Wyon dessina un second portrait de la reine. Son dessin fut influencé par la renaissance Gothique qui avait lieu au milieu du XIXème siècle en Angleterre. Le style Gothique vénérait la chevalerie et les romans du Moyen Age. La Renaissance Gothique eut des conséquences dans tous les domaines, qu'il s'agisse de la littérature, des objets du quotidien, de l'architecture mais aussi du monnayage.

Portrait Gothique de Victoria sur une monnaie d'argent

Portrait Gothique de Victoria sur une monnaie d'argent

Le nouveau portrait Gothique de Victoria fut d'abord utilisé sur les superbes pièces d'une couronne (5 shillings) fabriquées en 1847. Ce portrait est très élégant. La Reine est tournée à gauche et arbore une couronne. Une longue tresse passe sous son oreille et est attachée à l'arrière de la couronne. La bordure de la couronne est ornée de petites croix et Victoria est représentée vêtue d'une robe brodée avec des roses, des trèfles et des chardons.

L'inscription autour du portrait de Victoria est gravée en caractères gothiques.

Cette pièce d'argent fut la première pièce anglaise à montrer un monarqe portant une couronne depuis le monnayage d'argent de Charles II. Seules 8000 de ces superbes pièces ont été frappées en qualité épreuve par la Monnaie Royale d'Angleterre.

La controverse sur un portrait impie

Les premiers pas prudents de l'Angleterre vers décimalisation ont commencé en 1848 avec l'introduction du florin qui représentait une valeur d'un dixième de livre sterling. La pièce fut mise en circulation en 1849. La reine fut présentée avec le portrait gothique, mais l'inscription fut simplifiée (VICTORIA REGINA 1849). Cependant la pièce omit la mention "Dei Gratia" ("par la grâce de Dieu"), parfois abrégée avec les lettres DG.

L'absence de mention à Dieu provoqua une grande contorverse parmi les sujets de Victoria, qui étaient alors chrétiens dans leur écrasante majorité et qui s'étonnèrent de voir cette pièce portant un nom étranger (le florin), "décimalisée" et qui de surcroît omettait la mention à dieu présente sur toutes les autres pièces...

La pièce rebapstisée le "Florin Godless" c'est à dire "le Florin Sans Dieu"

La pièce fût d'ailleurs repabtisée (si l'on peut dire...) "Florin Godless" c'est-à-dire le "Florin Sans Dieu". En 1851, l'inscription sur les florins revint au lettrage de style gothique et la mention "Dei Gratia" fut reprise. La série des pièces Gothiques fut maintenue avec des modifications mineures jusqu'en 1887.

C'est par anticipation du jubilée d'or de la Reine Victoria les 20 et 21 juin 1887 que la Monnaie Royale d'Angleterre présenta un nouveau portrait de la reine sur les monnaies, le portrait précisément baptisé "au jubilée".

Le portrait au jubilée : une trop petite couronne sur la tête de l'Empire

Le troisième portrait de Victoria fut créé à l'occasion du 50ème anniveraire de son accession au trône, qui fut célébrée comme son Jubilée d'or les 20 et 21 juin 1887. C'est par anticipation à cet évènement que le médailliste et sculpteur Joseph Edgar Boehm (1834-1890) dessina et prépara le modèle pour la nouvelle pièce.

Souverain d'or de Victoria : le portrait du Jubilée d'or

Souverain d'or de Victoria : le portrait du Jubilée d'or

Comme on pouvait s'y attendre, le nouveau portrait présentait Victoria avec un portrait vieilli. La Reine est toujours tournée à gauche; elle porte une petite couronne de diamant qui tient un voile. La couronne était en argent et contenait 1187 diamants. Cette couronne fut créée pour Victoria en 1870 comme substitut aux grosses et lourdes couronnes impériales précédentes.

La robe de la reine est richement décorée. L'Ordre du Chardon et l'insigne de Première Classe de l'Ordre royal de Victoria et Albert a été épinglé sur son épaule gauche. On peut lire l'inscription suivante sur la pièce : "VICTORIA D: G: BRITT: REG: F: D:". Les initiales du graveur J.E.B. apparaîssent en relief sur la troncature de l'épaule.

Le portrait de Victoria par Boehm a été largement critiqué. De nombreux numismates contemporains et collectionneurs n'ont pas apprécié ce portrait, affirmant notamment que la couronne était trop petite et trop haut perchée sur la tête de la reine et qu'elle semblait ridicule. L'aspect du visage de la reine fut aussi critiqué.

Cependant le portrait du jubilée fut utilisé jusqu'à son remplacement par le portrait à la vieille tête en 1893.

L'ultime portrait de Victoria : le portrait à la vieille tête (1893-1901)

En 1893, un nouveau portrait fut introduit qui devait remplacer tous les anciens portraits de Victoria sur les monnaies. Ce type est connu sous le nom de "Vieille tête". Cet ultime portrait fut utilisé sur les monnaies jusqu'en janvier 1901, date de la mort de Victoria. Ce portrait a été dessiné par Thomas Brock; on le qualifie aussi parfois comme le portrait "au voile".

Souverain d'or de Victoria : le portrait à la vieille tête

Souverain d'or de Victoria : le portrait à la vieille tête

Victoria était en deuil depuis le décès de son cher Albert en 1861. Le portrait de Victoria voilée présente donc un visage beaucoup plus mûr et intime de la Reine. Le voile du deuil est drapé au-dessus d'une tiare.

Contrairement au portrait précédent, l'ultime portrait monétaire de Victoria fut bien accueilli par le public. Le graveur a su représenter une reine sobre et mûre.


Autres pages sur les monnaies d'Angleterre


Elizabet II est la femme la plus représentée sur les monnaies
Souverains d'or
Galerie de photo des Souverains d'or
Pièce cotée : le souverain d'or d'Elizabeth II
Les pièces d'or et d'argent Britannia 2016
Queen's Beasts : les nouvelles pièces d'or et d'argent d'investissement d'Angleterre
Dernière mise à jour : ( 15-05-2016 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |