Accueil arrow Monnaies françaises arrow La vision de Constantin en 312
10-12-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
La vision de Constantin en 312
19-11-2008

La vision de Constantin en 312

Selon la légende, le 27 octobre 312, à la veille de la bataille du Pont de Milvium, Constantin voyait apparaître dans le ciel un monogramme de feu, le monogramme du Christ. Rêve, hallucination ou réalité ? Une chose est certaine : quelques annnées plus tard, il ferait graver ce monogramme sur les pièces de monnaie frappées à son effigie. 

Mais qu’avait bien pu voir Constantin dans le ciel étoilé de ce mois d’octobre 312 ? La vidéo ci-dessous propose une explication.

Vidéo : qu'avait bien pu voir Constantin ?



C’est au Planetarium de Munich qu’a été tentée une reconstitution historique. Les données chiffrées ont été introduites dans la machine : date de l’évènement, latitude et longitude du site d’observation, le voyage dans le temps pouvait commencer.

Les historiens chrétiens nous ont laissé un récit précis des évènements : une voix aurait attiré l’attention de Constantin vers le ciel : « In Hoc Signo Vinces », « Par ce signe tu vaincra ». Mais qu’avait-il vu dans le ciel ? Les planètes Mars, Saturne, Jupiter et Vénus formaient ce jour là une conjonction extrêmement rare : elles étaient parfaitement alignées. Les constellations du Capricorne et de l’Aigle dessinaient un P en arrière-plan, soit la lettre R dans l’alphabet grec. L’alignement des étoiles et des planètes formaient un dessin ressemblant étrangement au monogramme du Christ.

Constantin a-t-il vraiment vu cette apparition céleste ? Peu importe la réponse : lui était persuadé d’avoir reçu un message sans équivoque. Il gagnerait avait l’aide du Dieu chrétien.
Dernière mise à jour : ( 22-03-2011 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |