Accueil arrow Euro arrow Billet de 1 euro
20-05-2019
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Billet de 1 euro
25-02-2010
Louis Giscard d'Estaing, député du Puy de Dôme, se bat depuis 2003 pour l'émission d'un billet d'un euro. A l'occasion de la création de la commission interparlementaire française sur le sujet, il a expliqué le 17 février dernier aux journalistes de Touteleurope.fr les tenants et aboutissant de sa proposition.

Gros plan d'un billet de 1 dollar américain, un modèle à suivre selon Louis Giscard d'Estaing

Gros plan d'un billet de 1 dollar américain, un modèle à suivre selon Louis Giscard d'Estaing

Vidéo : explications sur la création du billet de 1 euro


Pourquoi demander la création d'un billet de 1 euro ?


A la question "pourquoi demander la création d'un billet de 1 euro ?", Louis Giscard d'Estaing donne une raison simple : le billet, dit-il, est le seul instrument monétaire qui est changé dans un bureau de change à la différence des pièces. Les personnes disposant de devises en dollars sont avantagées par rapport à celles qui disposent d'euros, en particulier pour les petits montants.

De plus, si l'euro veut s'affirmer comme une monnaie comparable au dollar, il faudrait qu'il y ait l'équivalent du billet de 1 dollar.

La perception de la monnaie est plus valorisante quand elle s'exprime par un billet plutôt que par une pièce. Il vaut mieux avoir le choix entre une pièce et un billet plutôt que de ne disposer que d'une pièce.

La monnaie est un élément très fort de la symbolique européenne. L'apparition d'un billet d'un euro conforterait l'euro dans un moment de difficultés (cf. crise de la dette grecque)


Qui est à l'initiative de cette proposition ?


Le projet pour la création d'un billet d'un euro a démarré en 2003 par une démarche de parlementaires français conduits par Louis Giscard d'Estaing. En 2005, 325 députés européens répartis entre tous les partis politiques et toutes les nationalités ont demandé au Parlement Européen la création du billet de 1 ou 2 euros.

La BCE ne souhaite pas répondre à cette demande pour des raisons économiques mais aussi technocratiques, affirme Louis Giscard d'Estaing, n'expliquant pas ce qu'il entend exactement par des "raisons technocratiques".


Arguments de la Banque centrale Européenne contre le billet de 1 euro


Les arguments de la BCE contre la création du billet de 1 euro sont les suivants : les citoyens sont habitués à leurs euros, pourquoi les changerait-on ? De plus les billets s'usent plus vite que les pièces, les coûts de fabrication sont comparables, mais la pièce est plus économique à long terme car sa durée de vie est plus longue. Mais, affirme Louis Giscard d'Estaing, si cet inconvénient était réel, le billet de 1 dollar aurait déjà disparu depuis longtemps.

Quelles sont les prochaines étapes de la proposition de création du billet de 1 euro ?


La prochaine étape consiste dans la mise en place d'un comité interparlementaire français (3 députés, 3 sénateurs, 3 eurodéputés) pour créer une dynamique entre les Parlements européens, qui permettrait de porter une demande solide auprès de Jean-Claude Trichet (ou de son successeur).


L'Euro est-il en danger aujourd'hui ?


A cette question Louis Giscard d'Estaing répond que les grands blocs économiques connaissent des différences de parité entre leurs monnaies et que ces fluctuations font partie de la vie économique et des "cycles monétaires". Il semble donc que l'aspect économique n'intéresse pas vraiment Louis Giscard d'Estaing, qui préfère largement la dimension symbolique de la monnaie. Une brève malicieuse du Bulletin Numismatique 75 de la CGB affirme que Louis Giscard d'Estaing serait motivé par la présence à Chamalières, la région où il est élu, de l'imprimerie de la Banque de France...


Autres pages sur l'euro, les billets de banque et le change


Billets et pièces en euro (film de la BCE)
Acheter les euros or et argent de la série Semeuse
Crise de l'Euro : deux points de vue (février 2010)
Bureau de change (trouver un bureau de change près de chez soi)
Billet banque (acheter des billets de banque du monde entier sur eBay)
Dernière mise à jour : ( 25-02-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2019 monnnaies numismatique or et pieces de collection |