Accueil arrow Monnaies médiévales arrow Pillage archéologique de Noyon : Frédéric Mitterrand intervient
26-03-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique


Pillage archéologique de Noyon : Frédéric Mitterrand intervient
(15 votes)
16-02-2010
Après l'annonce d'un pillage archéologique qui a eu lieu à Noyon (Oise) dans la nuit du 8 au 9 février 2010, Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture, est intervenu, souhaitant la création d'un groupe de réflexion patronné par le Conseil national de la recherche archéologique.

C'est à Noyon, dans l'Oise, qu'a eu lieu le pillage d'un site archéologique



Communiqué de presse du Ministère de la Culture


Ce groupe de réflexion fera des propositions dans le courant de l’année 2010 contre le pillage de sites archéologiques à l’aide de détecteurs de métaux ce qui représente une menace grave pour le patrimoine archéologique en France et dans de nombreux pays d’Europe. L’Europae Archaeologiae Consilium, qui regroupe l’ensemble des responsables des services archéologiques nationaux des pays membres du Conseil de l’Europe, a d’ailleurs consacré son dernier symposium à ce sujet à Strasbourg en mars 2009.
Dans la nuit du 8 au 9 février, des pilleurs équipés de détecteurs de métaux se sont introduits sur le site d’un chantier de diagnostic archéologique, conduit à Noyon par l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP), et y ont creusé une centaine de trous.

Au vu des premières fouilles effectuées par l’INRAP, il est probable que les pilleurs sont repartis avec monnaies et fibules antiques, cerclages de cuivre et têtes d’obus de la Première guerre mondiale.

Les vestiges de constructions antiques, en cours de fouille, sont en grande partie détruits et les détériorations sont irréversibles. Par ailleurs, les objets pillés sont à tout jamais perdus pour la recherche archéologique et le patrimoine national ; le pillage constitue une perte archéologique irréparable.

L’INRAP a immédiatement porté plainte auprès de la gendarmerie de Noyon et en a informé le procureur de la République et le préfet.

Autres pages sur le pillage archéologique


Pillage d'un site archéologique à Noyon (communiqué de presse de l'INRAP)
Chasseurs de trésors : quand la détection se transforme en pillage 
Chasseurs de trésors contre archéologues : opposition frontale
Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
jlapart - Pillage archéologique   2012-01-13 15:21:15
C'est un manque a gagner, les grands collectionneurs numismates (pas les musées, ça rapporte rien) pleurerons ces monnaies tombées dans les mains de jeunes voyous.
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 16-02-2010 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |