Accueil arrow Détection arrow Chasseurs de trésor contre archéologues : opposition frontale
20-01-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies Romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaies françaises
Monnaies du monde
RUBRIQUES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en or
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Archives articles
Sites Internet
ARTICLES TRIES PAR CATEGORIES
Crise financière
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Biographies historiques
Ouvrages historiques
Littérature latine
Biographies de numismates
Détection
Sites Internet
Annuaire numismatique


Chasseurs de trésor contre archéologues : opposition frontale
(18 votes)
05-01-2009

Récemment, plusieurs sites archéologiques de Bourgogne ont été visités par des chasseurs de trésor (en particulier le siteLe site archéologique de Mâlain, en Bourgogne a été victirme de chasseurs de trésor de Mâlain, cf. photo ci-contre).

Le 27 décembre dernier, Yves Pautrat, conservateur du Service régional de l'archéologie de Bourgogne a donné un interview au journal Le Bien Public. Dans cet interview, Yves Pautrat déclare ne pas faire de différence entre un "détectoriste" ( = un utilisateur de détecteur de métaux) et un pilleur.

Répression des prospecteurs


Il est question dans cet interview de la répression des utilisateurs de détecteurs de métaux : divers agents sont habilitées à dresser des procès verbaux de flagrant délit de pillage archéologique. Parmi ces agents se trouvent bien entendu les gendarmes, mais aussi les gardes de l'Office national de la chasse ou encore les agents de l'Office national des forêts.

Un brouilleur-détecteur anti "poêle à frire"


On apprend également que l'archéologue est prêt  à jeter de la limaille de fer sur les sites archéologiques pour leurrer les détecteurs de métaux. On apprend enfin que certaines personnes, quelque part en Ardèche, travaillent activement au développement d'un brouilleur-détecteur anti "poêle à frire" qui avertira les gendarmes par SMS qu'un pillage est en cours ! Cela peut sembler incroyable, mais c'est pourtant la réalité.

On se doute que face à cette criminalisation des prospecteurs, qui pour la plupart conçoivent la détection comme un loisir inoffensif, les réactions ne sont pas faites attendre. Il suffit de se rendre sur le site du Bien Public pour voir la virulence des réactions des uns et des autres.

Il est tout à fait regrettable qu'une loi comparable à celle qui existe en Angleterre n'encadre pas mieux la détection, un loisir qui concerne environ 30000 personnes en France. Sans cette loi, le trésor d'Harrogate, entre autres, aurait certainement été dispersé sous le manteau et d'inestimables connaissances historiques et archéologiques auraient été perdues. Mais le flegme est britannique, pas français...


Autres pages sur les détecteurs


Trésor viking d'Harrogate
Chasseurs de trésors : quand la détection se transforme en pillage (reportage vidéo sur les dérapages de certains prospecteurs)
Chasse au trésor : que peut-on touver avec un détecteur de métaux
Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Laurent - bof...   2009-03-13 21:05:44
bof,oui...il y a certainement des pilleurs chez les prospecteurs comme il y a des braconniers chez les chasseurs et des chauffards chez les conducteurs...et des ripoux dans l'administration,tous corps confondus...
interdire à tout crin et n'avoir que la répression généralisée pour réponse ne me semble pas adéquat... bien au contraire...
Wolf - Ouais bof   2009-09-10 19:32:06
Vraiment regrettable de prendre parti pour le système britannique qui est vraiment une faillite. A oui... sauf pour les collectionneurs de monnaies. Sorry.
Cable - n'importe quoi   2010-02-17 12:48:59
Ce réactionnaire qu'est ce monsieur pautrat, est d'une naïveté sans borne.
Car ces "pilleurs" sont probablement liés au grand banditisme, et n'ont pas peur par conséquent des sanctions pénales DEJA EXISTANTES.

Et un hors la loi lui même, car jeter de la limaille en proportion suffisamment importante pour gêner un détecteur est un acte de pollution d'un milieu naturel.
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 26-12-2011 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | www.sacra-moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pièces de collection |