Accueil arrow Monnaie inflation crise arrow La monnaie comme dette
20-09-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
La monnaie comme dette
23-10-2008
La monnaie comme dette (en anglais "Money as debt"), c'est un excellent petit film d'animation réalisé par Paul Grignon et qui présente un des aspects monétaires les plus fascinants : la naissance de la monnaie par le crédit (ou la dette).

La vidéo "Money as debt" a rencontré un beau succès dans sa version anglaise sur Youtube puisque sa première partie à elle seule (la vidéo faisant 47 minutes de longueur a été découpée en 5 parties) a été visionnée près de 100000 fois en un an.
La version française est désormais disponible et ses vertus pédagogiques devraient lui assurer un succès au moins aussi grand que sa version anglaise.

Le succès de cette vidéo est lié en grande partie au fait qu'elle répond de manière simple à la question suivante : d'où vient l'argent ? Cette vidéo permet de comprendre l'importance du crédit (ou de la dette) et de la monnaie en tant que rouage décisif des économies modernes.

Sommaire

  1. Vidéo : La monnaie comme dette : d'où vient l'argent ?
  2. Le rôle de la planche à billets dans la création monétaire
  3. Le problème du gonflement de la masse monétaire : l'inflation
  4. La déflation est un risque majeur pour les économies
  5. Le cercle vicieux de l'inflation contre le cercle vicieux de la déflation
  6. Autres pages sur la monnaie, le crédit, la dette et les taux d'intérêt

Vidéo : La monnaie comme dette : d'où vient l'argent ?



La vidéo, d'une durée de 47 minutes, commence par quelques citations bien choisies :

"Chaque fois qu'une banque accorde un prêt, un nouveau crédit bancaire est créé -ce sont de nouveaux dépôts - de l'argent entièrement nouveau." (Graham F. Towers, directeur de la Banque du Canada, 1934-54).

"Le processus par lequel les banques créent de l'argent est si simple que l'esprit résiste à y croire" (John Kenneth Galbraith, économiste).

"Donnez-moi le droit d'émettre et de contrôler l'argent d'une nation et alors peu m'importe qui fait ses lois" (Mayer Anselm Rothschild, banquier).

Le rôle de la planche à billets dans la création monétaire


Il est ensuite question d'une croyance très répandue, selon laquelle ce sont les gouvernements qui créent la monnaie grâce la planche à billets. L'esprit pense avant tout à la monnaie physique, sous forme de pièces de métal ou sous forme de billets. Les Etats, par l'intermédiaires de leurs banques centrales créent en effet une partie de la monnaie; mais il ne s'agit que d'une toute petite partie de la monnaie qui existe. L'essentiel de la masse monétaire est actuellement constituée par de la monnaie fiduciaire ou virtuelle : la monnaie ne repose plus sur une base matérielle (comme l'or, qui a longtemps servi d'étalon des échanges et dans lequel on pouvait convertir la monnaie fiduciaire); la monnaie est désormais majoritairement virtuelle, c'est-à-dire basée sur des jeux d'écriture.

On peut voir dans la vidéo que les banques créent l'argent à partir des crédits qu'elles accordent à leurs emprunteurs. C'est pourquoi les banques (auxquelles il faudrait ajouter les entreprises mais aussi les notaires et les Etats, qui accordent des paiements différés ou des reconnaissances de dette) sont si importantes au bon fonctionnement des économies contemporaines.

Le problème du gonflement de la masse monétaire : l'inflation


On se demande alors, s'il est si facile de créer de l'argent, pourquoi il existe des problèmes économiques. C'est que la création de trop grandes quantités d'argent provoque l'inflation de la masse monétaire, et créé des bulles financières colossales qui finissent par mettre en péril la stabilité financière de tout le système économique. C'est exactement le scénario qui se déroule actuellement : après le 11 septembre 2001, la banque centrale américaine a assoupli fortement ses taux d'intérêt pour stimuler l'économie; la consommation et l'investissement ont alors tourné à plein régime jusqu'à ce que l'Amérique soit rattrapée par l'ampleur de sa dette. Rajoutons que dans le système économique mondialisé actuel, l'inflation n'est plus un phénomène National mais mondial.

La déflation est un risque majeur pour les économies


A contrario, une création insuffisante de monnaie par le crédit est mauvaise pour les économies : cela signifie tout simplement que l'envie de consommer ou d'investir est faible (moins de consommation = moins de crédit, moins d'investissements = moins de crédit), donc que l'économie stagne et n'est pas dynamique. Pire encore : l'interruption du crédit peut provoquer un phénomène de déflation, c'est-à-dire de diminution de la masse monétaire. Comment est-ce possible ? C'est aussi simple que la création de monnaie par le crédit : lorsqu'une entreprise fait faillite, ses dettes disparaissent d'un trait de plume : la monnaie qui existait dans les comptes de l'entreprise n'existe plus et la masse monétaire a diminué d'autant. C'est pourquoi le chiffre des faillites d'entreprises est si important. C'est un indicateur non seulement de l'état général de l'économie, mais aussi de la déflation.

Le cercle vicieux de l'inflation contre le cercle vicieux de la déflation


La faillite d'entreprises en cascades (et notamment de banques) menace actuellement d'entraîner les économies vers la déflation. Le cercle vicieux de la déflation voit la masse monétaire diminuer, puisque les dettes des entreprises en faillite n'existent plus; dans le même temps, la consommation et le crédit diminuent puisque moins de personnes travaillent. Le cercle vicieux de la déflation s'installe. C'est la crise.
A choisir entre l'inflation et la déflation (qui peut provoquer une baisse des prix dans certains secteurs) et l'inflation, le choix des gouvernements devrait être vite fait : il faudrait choisir l'inflation. Mais l'inflation de la masse monétaire a un coût politique : elle provoque la hausse des prix, et les salaires s'ajustent toujours avec du retard aux prix.

L'un des instruments privilégiés pour faciliter le crédit est aux mains des banque centrales (dont certaines ne répondent de leurs actes devant personne !), qui fixent les taux d'intérêt. Mais faciliter le crédit peut amplifier les déséquilibres commerciaux entre les Nations et ruiner celles qui n'ont pas pris garde protéger leurs entreprises nationales et d'empêcher le creusement de déficits commerciaux intenables. C'est le cas de l'Amérique aujourd'hui et l'Europe ferait bien de tirer les leçons de ce qui s'est passé.
Pour résumer la situation, la BCE devrait immédiatement abaisser ses taux d'intérêt (en les ramenant au moins au même niveau que les taux d'intérêt américain, c'est-à-dire 1,5%). L'Europe (ou plutôt les Nations qui la composent) doivent ensuite protéger leurs économies contre le dumping social et monétaire de Nations agressives, qui fondent leur développement sur les exportations plutôt que sur leur capacité à consommer ce qu'elles produisent elles-mêmes. On voit que la politique monétaire seule ne suffit pas. Il faut une vision politique, géopolitique et économique globale.

Autres pages sur la monnaie, le crédit, la dette et les taux d'intérêt


Dette record en Allemagne en 2010 (juin 2009)
Emprunt Sarkozy (Nicolas Sarkozy annonce devant le Congrès de Versailles le 22 juin 2009 qu'il va lancer un grand emprunt)
L'inflation expliquée simplement en vidéo (dessin animé de la BCE)
Dette américaine : 10000 milliards de dollars de dette (6-11-2008)
Nationaliser la dette ne supprime pas la dette
Qu'est-ce que l'inflation ?
Octobre Noir : la crise systémique mondiale est évitée (le gonflement exagéré de la dette américaine est à l'origine de la sévère crise financière et économique actuelle. En septembre-octobre 2008, les bourses ont connu des cracks majeurs, mais la crises systémique de la finance mondiale a été évitée grâce à l'intervention des Etats)
Baisse concertée des taux d'intérêt 8-10-2008 (pour amorter l'impact de la crise boursière les banques centrales ont décidé de diminuer de manière concertée les taux d'intérêt, mais cela n'a pas suffi à ramener la confiance sur les marchés financiers).
Histoire de la monnaie : du réel au virtuel (comment la dématérialisation s'est imposée dans le domaine monétaire)
De Gaulle et l'or (conception de De Gaulle au sujet de l'Etalon or, du dollar, de la dette américaine et des relations commerciales entre les Nations)
La politique monétaire trouble de Philippe Le Bel (article sur les relations troubles entre le pouvoir politique et la monnaie, dès le Moyen Age; les manipulation monétaires de Philippe le Bel lui ont valu de son vivant le surmon de "roi faux monnayeur")
L'argent dette II (deuxième volet de la vidéo de Paul Grignon présentée ci-dessous)
Dernière mise à jour : ( 19-04-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |