Accueil arrow Monnaie inflation crise arrow Qu'est-ce que l'inflation ?
18-08-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Qu'est-ce que l'inflation ?
07-11-2008

Qu'est-ce que l'inflation ?


Définir l'inflation semble tout à fait simple a-priori. Nous examinerons ci-dessous la définition donnée par l'INSEE; puis nous examinerons la définition donnée sur l'encyclopédie Wikipedia (qui se veut neutre, mais la neutralité, quel que soit le domaine évoqué, n'est qu'une vue de l'esprit).

Sommaire


Verso d'un billet de 500 milliards (!) de marks de 1923


Verso d'un billets de 500 milliards de marks émis mis par  la Reichsbankhauptkasse de Berlin en septembre et octobre 1923, pendant la période d'hyperinflation qui a suivi la défaite militaire face à la France (photo www.nithart.com)
Verso d'un billets de 500 milliards de marks (sic !) émis mis par  la Reichsbankhauptkasse de Berlin en septembre et octobre 1923, pendant la période d'hyperinflation qui a suivi la défaite militaire face à la France (photo www.nithart.com)

Définition de l'inflation par l'INSEE


L'INSEE (Institut National des Statitiques), donne la définition suivante pour l'inflation :

L'inflation est la perte du pouvoir d'achat de la monnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix.

Elle doit être distinguée de l'augmentation du coût de la vie. La perte de valeur des unités de monnaie est un phénomène qui frappe l'économie nationale dans son ensemble, sans discrimination entre les catégories d'agents.

En revanche, l'augmentation du coût de la vie affecte la répartition fonctionnelle et personnelle des revenus, sans toucher à la relation entre la masse monétaire et le produit national définissant le pouvoir d'achat de la monnaie.

La plupart du temps, pour évaluer le taux d'inflation on utilise l'indice des prix à la consommation. Cette mesure n'est pas toujours exacte car les variations de l'indice des prix ne sont pas toutes d'origine inflationniste.
 
Source de cette définition : http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/inflation.htm
 
On voit qu'il y a dans cette définition une confusion et un mélange étonnant entre différents concepts : les concepts d'inflation, de pouvoir d'achat et de hausse des prix sont mélangés. L'INSEE mélange le concept d'inflation (sans la définir vraiment) et ses conséquences. C'est surprenant, mais il ne s'agit que d'une information sans prétentions sur un site destiné au grand public.


Définition de l'inflation par Wikipedia


La définition donnée par l'encyclopédie anonyme Wikipedia n'est pas plus précise, ou rigoureuse. De même que pour la définition de l'INSEE, dont elle s'inspire en partie, la définition donnée par Wikipedia mélange les concepts et n'est pas de nature à éclaircir le concept d'inflation.

Ci-dessous définition d'inflation dans Wikipedia :


"L'inflation est la hausse du niveau général des prix, entraînant une baisse durable du pouvoir d'achat de la monnaie. Elle est généralement évaluée au moyen de l’Indice des prix à la consommation (IPC).

En général, on parle de l'inflation des prix à la consommation des biens et services, mesurée à qualité égale. L'inflation est un phénomène persistant, autoentretenu, qui touche l'ensemble des prix (avec une amplitude variable)." (ceci constitue l'introduction globale de l'article "inflation" de Wikipedia).

Section "Définitions de l'inflation" :


"L'inflation est la « hausse généralisée et durable du niveau général des prix ». Elle se traduit par une baisse du pouvoir d'achat de la monnaie, et à un taux de croissance différent entre valeur nominale et valeur réelle.

Employé seul, le terme d'inflation fait référence à la seule hausse de prix des biens de consommation, à l'exclusion de la hausse des prix des actifs (financiers, immobilier,…). Lorsqu'on parle de l'augmentation des prix de l'immobilier, des actions, des fonds de commerce ou autres actifs, on doit alors préciser que l'inflation se rapporte au niveau des prix de ces actifs.

La stabilité des prix décrit la situation où la hausse des prix est durablement très faible ou nulle, maintenant ainsi l'incertitude des agents économiques à un niveau faible.

La déflation est une baisse des prix, donc le contraire de l'inflation. C'est un phénomène qui peut être généralisé à l'économie ou particulier à un secteur économique volatil (p. ex. déflation du marché immobilier), durable (parfois sur une décennie), autoentretenu, parce qu'il modifie les anticipations des agents économiques. Comme le phénomène historiquement le plus fréquent (du moins dans la période contemporaine) est bien l'inflation, on parle parfois aussi d'une inflation négative.

La désinflation, quant à elle, est une baisse du taux d'inflation, qui reste positif. Par exemple, si pendant des années l'inflation s'est située à 10 % en moyenne et que l'inflation des années suivantes baisse à 7%, puis 5%, puis 2%, on parlera de phénomène désinflatoire. Lorsque l'inflation approche de zéro, on risque un passage en déflation.

La stagflation consiste en la concommittance d'une croissance faible voire négative, avec un niveau élevé d'inflation.

A propos de la définition de l'inflation par Wikipedia


On peut dire que cette définition n'est pas plus claire que celle de l'INSEE; au contraire : la confusion y est encore pire. D'ailleurs, le ou les rédacteurs anonymes de cette définition n'ont pas su donner UNE définition de l'inflation et ils ont donc intitulé l'article "définitions" (au pluriel) de l'inflation.

L'inflation, c'est le gonflement de la masse monétaire


On peut pourtant définir l'inflation de manière simple. L'inflation est avant tout un phénomène monétaire. L'inflation c'est le gonflement de la masse monétaire. Autrement dit, l'inflation c'est l'augmentation de la quantité de monnaie. Voilà une définition simple et claire de l'inflation. Il ne faut pas confondre l'inflation et la hausse des prix, même si ces deux phénomènes sont étroitement liés.

On peut à présent poser la question des causes de l'inflation : pourquoi la masse monétaire augmente-t-elle ? On peut aussi se demander comment la masse monétaire augmente : qui est responsable de l'inflation ? Il faut également envisager les conséquences de l'inflation.

Pourquoi la masse monétaire augmente-t-elle ?


Un processus de croissance de la masse monétaire (et donc d'inflation) se produit quand les acteurs économiques provoquent la création de monnaie. Les acteurs économiques sont les particuliers, les banques, les entreprises, les Etats. Aujourd'hui, la monnaie étant principalement fiduciaire (basée sur la confiance), ce ne sont plus à titre principal les Banques Centrales qui créent la monnaie; la monnaie physique existe toujours sous forme de pièces ou de billets, mais elle ne représente qu'une infime partie de la masse monétaire existante. Le principal biais de la création de monnaie est celui du crédit (cf. la vidéo la monnaie comme dette qui explique le processus).

La masse monétaire augmente à chaque fois qu'un particulier, une entreprise, ou un Etat contracte une dette. Ces divers acteurs de l'économie empruntent pour divers motifs; à chaque fois qu'ils le font, ils provoquent une augmentation de la masse monétaire et de l'inflation. L'inflation peut donc être définie comme la conséquence d'une envie ou un besoin de crédit, à laquelle il faut ajouter la création monétaire traditionnelle d'argent physique par les banques. La somme des crédits contractés à l'échelle mondiale, jointe à la création de monnaie par les banques centrales pourrait définir l'inflation mondiale.

La forte demande de crédit et l'inflation qui en résulte peut être un signe positif pour les économies si la capacité de remboursement des emprunteurs n'est pas mise en cause. Le crédit comme moyen de survie à court terme est le signe que de très sévères troubles économiques perturbent les sociétés. Les causes du recours à l'emprunt comme moyen de survie à court terme sont l'insuffisance de création de richesses, ou l'inégalité de répartition des revenus ou un mélange de ces deux causes.

L'inflation peut être le signe d'une économie dynamique


Une forte inflation n'est pas forcément le signe d'une économie malade : elle peut être le signe d'une société très dynamique, qui a des besoins et des envies qu'elle souhaite satisfaire par le crédit. Et on sait que le crédit pour la consommation et les investissements est le moteur des économies.

Au contraire, le recours massif au crédit peut être le signe d'une économie malade, dans laquelle les acteurs économiques sont contraints de recourir au crédit (ou à l'inflation) pour financer des dépenses courantes obligatoires ou pour maintenir un train de vie élevé. L'augmentation des crédits dans ces conditions accroît mécaniquement l'insolvabilité des acteurs économiques, qu'il s'agisse de Nations ou de particuliers. Le gonflement de la masse monétaire peut provoquer une déconnection entre la quantité de monnaie existante et l'économie réelle. Le risque d'éclatement de la bulle monétaire augmente, et par conséquent le risque d'une crise économique généralisée, accompagnée d'un phénomène de déflation (diminution de la masse monétaire).

Les conséquences de l'inflation


L'inflation a toujours comme conséquence la hausse des prix, mais pas forcément la baisse du pouvoir d'achat. L'augmentation de la masse monétaire provoque mécaniquement une hausse des prix, quelle que soit la situation économique. Mais la hausse des prix peut aussi se produire pendant une période de déflation (diminution de la masse monétaire). Le prix sont en effet déterminés par la quantité de monnaie disponible, mais aussi par l'offre et la demande. Cela suppose que les prix de telle ou telle matière ou produit de consommation peuvent augmenter même pendant une période de déflation. A contrario, les prix de telle ou tel produit peuvent baisser en période de forte inflation, lorsque l'offre dépasse la demande et que l'augmentation de la quantité de monnaie ne compense pas la baisse du prix.
 
La fixation des prix ne dépend pas seulement de l'inflation, mais aussi de l'offre et de la demande.

Inflation et pouvoir d'achat


L'inflation n'est pas forcément synonyme de baisse du pouvoir d'achat. L'inflation n'est pas un problème si les revenus augmentent dans la même proportion ou dans une proportion supérieure à l'augmentation de la hausse des prix. L'inflation devient un problème à partir du moment où les revenus sont inférieurs à l'inflation. C'est à ce moment, et seulement à ce moment, que l'inflation devient un problème de pouvoir d'achat.

On peut finalement dire : l'inflation en soi n'est pas un problème. Le problème, c'est la capacité des sociétés à créer des richesses et à répartir équitablement les revenus créés. La monnaie n'est qu'un moyen et le reflet d'une situation économique.

Autres pages sur l'inflation et la monnaie


L'inflation expliquée simplement en vidéo (dessin animé de la BCE)
La déflation s'installe (20-11-2008)
Dessin animé américain sur l'inflation (très différent du dessin animé de la BCE)
Dette américaine : 10000 milliards de dollars de dette (illustration d'une Nation entière qui vit à crédit grâce à l'exploitation d'un privilège monétaire historique)
Taux d'intérêt : des taux d'intérêt trop élevés nuisent aux travailleurs (les Banques Centrales détiennent un des rouages essentiels de la création de crédit par le biais des taux d'intérêts directeurs)
La monnaie comme dette (illustration du processus de création de monnaie par le crédit)
Histoire de la monnaie : du réel au virtuel (comment la dématérialisation s'est imposée dans le domaine monétaire)
Protectionnisme et crise économique
Inflation : la baisse continue (20-02-2009)
Inflation (vidéo expliquant l'inflation : ses causes et ses conséquences)
L'Amérique a besoin d'une bonne dose d'inflation pour sortir de la crise
Inflation négative pour la première fois depuis 1957 (juin 2009)
Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
elie coulibaly - questions sur l inflation   2012-04-16 17:12:01
je veux savoir la définition de l inflation ses cause et ses conséquences?merci
Sacramon - Définition inflation   2012-04-17 06:55:14
Définition de l'inflation
L'inflation c'est l'augmentation de la masse monétaire (à ne pas confondre avec la hausse des prix, qui en dépend partiellement).

Causes de l'inflation
Dans le système bancaire actuel dit de réserves fractionnaire, la principale cause d'inflation est l'accroissement du nombre de crédits.

Les Banques Centrales peuvent créer la monnaie à partir de rien dans les systèmes monétaires fiduciaires ( = basés sur la confiance). Elle créent l'inflation par le biais des "Quantitive easings" par exemple.

Conséquences de l'inflation
L'accroissement de la quantité de monnaie en circulation déprécie la valeur de la monnaie existante. Les riches et les rentiers craignent donc l'inflation comme la peste. Les pauvres la subissent également mais ont beaucoup moins à perdre que les classes aisées.

L'inflation provoque généralement une hausse des prix, mais ce n'est pas systématique. Si la production d'un bien est très supérieure à la demande, son prix peut baisser même en période d'inflation. La plupart des gens confond l'inflation et la hausse des prix, deux phénomènes liés mais distincts.
Hermann Nkongolo Kazadi - Assistant   2012-06-08 11:21:08
L'émission de billets à haute valeur faciale est ce une cause de l'inflation? est-ce qu'il exsiste une correlation entre l'inflation et lesz billets à haute valeur faciale?
L'augmentation de la masse monétaire est ce en terme de quantité des billets ou de la valeur nominale?
Sacramon - Billets et inflation   2012-06-11 07:04:39
L'émission de billets à haute valeur faciale provoque de l'inflation (augmentation de la masse monétaire en circulation). Deux cas célèbres : l'Allemagne en 1923 a émis des billets libellés en millions de marks; plus récemment le Zimbabwe a lui aussi émis des billets à très forte valeur faciale, provoquant de l'inflation.

Il existe une corrélation entre l'inflation et les billets à haute valeur faciale.

Citer:
L'augmentation de la masse monétaire est ce en terme de quantité des billets ou de la valeur nominale ?


L'augmentation de la quantité de billet est une cause de l'augmentation de la masse monétaire. La valeur nominale de la monnaie est une conséquence de l'inflation (ou de la déflation).
Hermann Nkongolo Kazadi - Pouvoir d'achat   2012-06-11 06:57:32
Comment de manière précise et concrète peut-on mesurer le pouvoir d'achat d'un revenu au cours d'une période?
Sacramon - Mesure du pouvoir d'achat   2012-06-11 07:07:25
Pour mesure le pouvoir d'achat il faut comparer le prix d'achat de divers produits : des produits alimentaires (viande, pain, lait), le prix des services (prix des loyers, prix d'une coupe de cheveux...), le prix des objets (valeur d'une télévision ou d'une voiture par exemple). La comparaison des prix entre deux dates permet de dire si le pouvoir d'achat de la monnaie a augmenté ou diminué.
Astya   2012-07-01 22:38:00
Vous avez raison pour les définitions de l'INSEE et de Wikipédia : elles sont parcellaires, l'inflation n'est pas la hausse des prix.
Mais votre définition est parcellaire aussi : l'inflation n'est pas l'augmentation de la masse monétaire.
Tant que la masse monétaire augmente à peu près au même rythme que la production de biens et services : tout va bien (c'est pour cela que quelques uns parlent de "bonne" inflation.
Mais quand la masse monétaire augmente plus vite que la production de biens et services : il y a inflation.
Exemple : l'afflux d'or que les espagnols ramènent de l'Amérique au 16e siècle est une inflation : il entraîne un "effet richesse" en Espagne au début, puis, la monnaie crée se répandant en Europe et les prix des marchandises importées ayant doublés, une réelle pauvreté en Espagne à partir du 17e.
Autre exemple : dans l'empire romain, c'est tout le contraire : le développement de l'économie réelle est entravé par le manque d'or, les mines ne suffisent pas à créer suffisamment de monnaie nouvelle pour suivre le développement commercial. Les empereurs usent d'expédient : Néron fait refondre les sesterces anciens pour re frapper des "sesterces légers" : avec 4 pièces, on en recréé 5 : c'est une dévaluation qui entraîne la thésaurisation des monnaies anciennes (déjà) ! Mais les prix restent assez stables parce que l'économie romaine était structurellement en manque de monnaie.
nylli - inflation   2013-08-23 16:01:36
quelle est le lien entre la fiscalité et l'inflation?
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 17-04-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |