Accueil arrow Monnaie inflation crise arrow STRAUSS KAHN PARLE DE LA CRISE
16-06-2019
Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique

Abonnez-vous, c'est Gratuit !

STRAUSS KAHN PARLE DE LA CRISE
17-02-2009


Strauss Kahn parle de la crise


Dominique Strauss-Kahn, patron du FMI (Fond Monétaire International), est intervenu ce matin sur France Inter pour parler de la crise. L'entretien commence avec la phrase suivante : "Je ne suis pas optimiste..."
La crise, explique ensuite DSK, vient du fait qu'il y a eu trop de crédit. C'est une crise de la régulation. Les subprimes n'ont été que l'étincelle qui a mis le feu aux poudres.

"L'accumulation de dettes est à l'origine de ce que nous vivons"


Cette accumulation de dette a été possible, rajoute DSK, parce que le capitalisme n'a pas été assez encadré.
DSK propose un double traitement de choc pour mettre un terme à la crise : il faut d'abord créer de nouvelle normes, établir des règles. Mais ces mesures ne seront efficaces que dans l'avenir.


"Aujourd'hui, la maison brûle"


Pour filer la métaphore, Strauss-Kahn rajoute qu'aujourd'hui il faut un pompier. C'est pourquoi le FMI appuie la politique des plans de relance, sans lesquels il est impossible de sortir de la crise. Mais cette politique est encore insuffisante : il faut aussi faire redémarer le système financier pour le crédit fonctionne de nouveau normalement. Il faudra peut-être ferner des banques (en sauvant les épargants). Strauss-Kahn rajoute : "il faut aller au bout du nettoyage des banques". La reprise au début 2010 ne pourra avoir lieu qu'à condition que le système financier soit assaini.

A propos du protectionnisme, DSK est très clair : il s'agit d'une crise mondiale, il n'y a pas de solutions individuelles.

Interview de DSK sur France Inter (17-02-2009)


Autres pages sur la crise


Christine Lagarde parle de la crise (juin 2009)
Sarkozy G20 Londres (déclarations de Nicolas Sarkozy à l'issue du sommet de Londres le 2 avril 2009)
Henri Guaino parle de la crise (27-02-2009)
La pire crise économique de tous les temps (vision apocalyptique du futur)
La crise peut virer à la catastrophe (discours de Barack Obama le 09-02-2009)
Protectionnisme et crise économique
Guerre monétaire Chine USA
Dette américaine : 10000 milliards de dollars de dettePaul Jorion parle de la crise (08 juin 2009. Jorion croit dans une crise systémique longue et particulièrement difficile)
Dernière mise à jour : ( 09-06-2009 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2019 monnnaies numismatique or et pieces de collection |