Accueil arrow Monnaie inflation crise arrow Ron Paul parle de l'inflation
21-06-2018
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Ron Paul parle de l'inflation
06-12-2011
Dans sa mise au point téléphonique hebdomadaire du lundi, Ron Paul expose son point de vue sur la situation financière et monétaire mondiale (le 5 décembre 2011). Selon lui, les établissements bancaires "trop gros pour faire faillites" sont une déviance du système capitaliste, qui conduit ces sociétés à prendre des bénéfices quand c'est possible et à socialiser les pertes quand elles se présentent. Socialiser les pertes signifie faire payer l'Etat et donc la collectivité; c'est évidemment une injustice absolue, puisque les mauvais gestionnaires ne sont pas sanctionnés par les marchés, mais au contraire récompensés.

Selon Ron Paul, le marché n'est pas libre, son cours est faussé par la Réserve Fédérale des Etats-Unis à laquelle il reproche de n'être pas fédérale, de n'être pas assez contrôlée par les politiques et de conduire une politique monétaire de "fiat currency" très accomodante qui est inflationniste et finalement désastreuse pour les classes moyennes américaines et pour le monde entier, puisque l'inflation américaine est exportée dans tous les pays du monde. Ron Paul veut une réforme monétaire.

Une réforme financière et monétaire ? Oui mais...


Le concept de marché comme régulateur absolu est discutable car la concurrence libre et non faussée est une vue de l'esprit. L'idée de laisser faire faillite les grandes banques risquerait de provoquer une énorme spirale déflationniste, et c'est ce scénario que les banquiers centraux semblent vouloir éviter à tout prix. Une réforme monétaire serait certainement nécessaire, mais laquelle, et au profit de quelle nation ? Un retour à l'étalon or, qui limiterait la création monétaire ex-nihilo peut-il se concevoir ? Pour l'instant le système de planche à billets semble être la seule issue possible. C'est ça ou la déflation à la façon de 1929.

Ron Paul parle de l'inflation

Version sous-titrée en français

Message de Ron Paul


Bonjour, ici Ron Paul pour la mise au point hebdomadaire du 5 décembre 2011.
En réponse à la pression de Wall Street de la Maison Blanche et des Banques Centrales en Europe,
la Réserve Fédérale a drastiquement abaissé la semaine dernière les échanges de devises au profit des banques européennes en difficulté.
Cela va inonder les marchés mondiaux avec davantage de dollars et
le prix que paient les américains dans les magasins vont augmenter.
Cette liquidité additionnelle va temporairement soutenir la trésorerie des banquiers irresponsables
mais sur le long terme cela va agraver la situation pour les consommateur dans le monde entier.
Les marchés d'action ont enregistré d'importants gains grâce à cette nouvelle, mais seulement pour une journée.
Ne vous trompez pas, ce n'est le capitalisme et ce n'est pas ainsi que devrait se comporter un marché libre.
Dans un marché libre, les faillites ont lieu y compris pour les plus grosses banques.
Nous devons avoir à l'esprit que les marchés sont les meilleurs et les vrais régulateurs des erreurs de direction financières.
Par contraste avec notre forme particulière actuelle de capitalisme, des sociétés sont considérées comme trop grosses pour faire faillite.
Ces sociétés gardent les profits réalisés pendant les périodes de croissance, des profits créés par l'inflation monétaire de la Réserve Fédérale,
et pendant le même temps, leurs pertes sont socialisées par le renflouement inflationniste.
C'est vous et votre famille qui allez payer les décisions de la Réserve Fédérale car chaque dollar que vous possédez perd de la valeur.
Peu de personnes réalisent que l'aide aux banquiers se traduit au final par une hausse des prix de l'essence, de la nourriture et des vêtements. C'est exactement ce qui se passe.
L'inflation va se développer plus rapidement que les salaires. C'est ainsi que les classes moyennes sont laminées.
Cela s'est déjà produit à de nombreuses reprises dans le passé à chaque fois que la monnaie papier échoue.
La dernière action de la Réserve Fédérale pour venir au secours des Banques Centrales étrangères avec des opérations d'échanges de devises est juste une nouvelle bonne raison pour que le Congrès des Etats-Unis acroisse son pouvoir de contrôle sur la Réserve Fédérale.
Avec les lois actuelles, le Congrès ne peut pas vérifier ce genre d'arrangements.
Ceux qui prétendraient que l'audit de la Réserve Fédérale et de ces arrangements avec les Banques Centrales ne peut pas avoir lieu à cause de son indépendance devraient reconsidérer cette indépendance
car l'action de la Réserve Fédérale pour sauver l'euro a eu lieu après l'intervention du Président Obama en faveur de l'aide américaine pour résoudre la crise de l'euro.
Ces arrangements indiquent à quel point les gouvernements autour du monde redoutent la crise financière en Europe.
Les Banques Centrales inondent le monde avec de la monnaie créée à partir de rien de tangible en pensant résoudre une crise qui a été provoquée par les dépenses inconsidérées des gouvernements et l'accroissement irresponsable des dettes.
Mais ces gouverments et ces Banques Centrales ne veulent pas voir que c'est leur politique monétaire qui a permis aux banques d'être à ce point surendettées.
Si ces banques ont besoin de liquidités, elles n'ont qu'à en collecter avec l'ancienne méthode, c'est-à-dire en attirant les dépôts des épargnants. Si elles ne peuvent pas le faire, il faut les autoriser à faire faillite.
Le gouvernement ne devrait pas autoriser ce genre d'engagements qui pourraient bien coûter aux contribuables des milliards de dollars.
Ces échanges de devises sont purement inflationnistes et vont frapper les américains aussi bien que n'importe quelle autre sorte d'assouplissement monétaire quantitatif.
La monnaie ne peut pas être créée à partir de rien par des planificateurs qui promettent une fausse prospérité.
La monnaie créée à partir de rien est la cause de la crise et plus de monnaie n'est pas la solution.
Le système global basé sur la "fiat monnaie" est en faillite. Nous avons besoin de vraies réformes monétaires. Nous avons besoin de monnaie sonnante.

Autres pages sur la crise financière et l'inflation


Crise financière (liste d'articles variés sur la crise)
La création monétaire (explications d'Etienne Chouard)
Ron Paul, Ben Bernanke l'or et le dollar (controverse au sujet du statut de l'or dont Ron Paul soutient qu'il est la véritable monnaie)
Dernière mise à jour : ( 06-12-2011 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |