Accueil arrow Monnaie inflation crise arrow Réforme du système monétaire international
27-05-2019
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Réforme du système monétaire international
01-04-2011
Nicolas Sarkozy s'est rendu jeudi 31 mars 2011 en Chine, à Nankin, où il a évoqué la réforme du système monétaire international, qui, tel qu'il est, présente de nombreux inconvénients. La réforme du système monétaire international est une priorité du G20.


Discours de Nankin sur la réforme du Système monétaire international



Une situation monétaire internationale est instable


Voici un résumé des grandes lignes de ce discours. La réforme du système monétaire international, qui a pour but plus de stabilité est un enjeu collectif majeur.
Après la grande crise financière de 2008, la tentation du chacun pour soi est forte.
Cette tentation du repli sur soi et du chacun pour soi est particulièrement vraie dans le domaine monétaire : on se souvient qu'il y a quelques mois les commentateurs parlaient de "Guerre des monnaies".

La volatilité des monnaies reste une source de très forte instabilité


Le système monétaire actuel est fondé sur des taux de change flottants entre les grandes zones monétaires [à l'exception de la Chine]. Ce système a permis d'absorber de nombreux chocs (choc pétrolier, crises financières, crises de la dette). Ce système a également permis l'émergeance de nouvelles monnaies de réserve, dont l'euro. Mais le système monétaire tel qu'il est montre ses limites : il n'empêche pas l'accroissement de déséquilibres internationaux toujours plus grands. En 10 ans les déséquilibres de balance des paiements ont été multipliés par deux. Les mouvements de capitaux sont devenus plus volatils et mettent en péril l'équilibre économique, social et politique des nations. La volatilité excessive des monnaies est préjudiciable à la croissance. Au mois de mars, alors que je Japon subissait la crise que l'on sait, le Yen a subi sur le marché des changes des mouvements spéculatifs sans précédent. Heureusement l'action concertée des nations du G7 [et non pas du G20] a mis un terme à ces mouvements.

Fluctuations de monnaies déconnectées de la réalité économique


Les fluctuations de monnaies sont déconnectées de la réalité écnomique. Le cas des fluctuations de l'euro vis-à-vis du dollar est exemplaire à cet égard.
Pour faire face à cette instabilité [mais aussi pour des raisons politiques] les réserves de change des Banques centrales ont doublé entre 2000 et 2009.
Face à cette situation, il y a deux possibilités : le chacun pour soi et dans ce cas ce sera la guerre des monnaies, ou la coopération et la coordination.
Le système monétaire international doit progressivement refléter les grandes évolutions économiques qui ont eu lieu [c'est-à-dire : le Yuan doit désormais s'intégrer au marché des changes flottants]. Le but du G20 est modeste, il consiste à arriver à un diagnostic commun, sans lequel il n'y a pas de réforme possible.

Pas de retour à un système de changes fixes ou administrés


Le retour à un système de change administrés n'est pas souhaitable, mais le système de changes flottants doit être encadré par des règles pour éviter l'instabilité.
Pour cela, une coordination des politiques économiques au sein du G20 est nécessaire. Il n'y a de salut qu'ensemble, pas en se dressant les uns contre les autres. Le FMI doit jouer un grand rôle. En ce qui concerne la libéralisation de la circulation des capitaux, elle fait partie des acquis de ces 20 dernières années mais les entrées massives de capitaux peuvent déstabiliser les nations et chaque pays peut-être tenté de s'en protéger par des mesures unilatérales.

Il faut éviter deux écueils : la croyance naïve que la libéralisation de la circulation des capitaux suffit à établir l'équilibre économique quelques soient les circonstances. Une telle vision des choses est une vision doctrinaire. A contrario, l'avènement d'un nouveau protectionnisme financier serait loin d'être sans problèmes. La solution, c'est le respect de règles adoptées et suivies dans un cadre multilatéraliste. Là encore, le FMI devrait avoir un rôle à jouer. A propos des réserves de précaution de certaines nations [en particulier la Chine], elles sont excessives et risquent d'entraîner une pénurie d'actifs. En ce qui concerne le Yuan, il doit s'internationaliser car la Chine est une grande puissance politique et économique.


Un discours très idéaliste


Ce discours est très idéaliste : on y voit une coopération harmonieuse entre les nations pour le bien commun. La réalité est plus dure : il existe une compétition entre les nations (chacun peut constater, par exemple, que les américains subventionnent leur aviation ou, pour prendre un exemple récent, que les italiens se préservent des investisseurs étrangers "prédateurs"). Croire que la Chine va changer sa position sur le Yuan est une illusion. Pourquoi le ferait-elle ? Elle doit son émergeance en tant que 2ème puissance économique mondiale à deux facteurs : une main d'oeuvre moins chère et une monnaie sous évaluée administrée par l'Etat. La Chine applique la politique monétaire suivante : une monnaie faible pour une économie forte.
Le seul élément susceptible de faire changer la Chine de position c'est un rapport de force : cela veut dire le protectionnisme ou la sortie du marché libre des changes. Une autre possibilité consiste à déprécier la monnaie (cas des Etats-Unis). Cette solution est mauvaise car elle ne réduit pas durablement les déséquilibres économiques.


Autres pages sur le système monétaire international


Euro, dollar, yuan, vers la guerre des monnaies ?


Dernière mise à jour : ( 01-04-2011 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2019 monnnaies numismatique or et pieces de collection |