Accueil arrow Monnaie inflation crise
27-05-2019
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique
Monnaie inflation crise
LA BANQUE D'ANGLETERRE BAISSE SES TAUX A 1%


La Banque d'Angleterre baisse ses taux d'intérêt à 1 %


La Banque d'Angleterre vient d'annoncer une nouvelle baisse de ses taux d'intérêt qui sont ramenés à 1%, contre 1,5% auparavant. Il s'agit d'un taux historiquement bas, qui n'avait jamais été atteint depuis la création de la Banque d'Angleterre au XVIIème siècle.

La Banque Centrale d'Angleterre - Baisse Taux d'interet le 05-02-2009

la Banque Centrale d'Angleterre vient d'annoncer une nouvelle baisse de ses taux d'intérêt


L'économie mondiale est en proie à un ralentissement sévère et syncronisé


Les dirigeants de la Banque Centrale d'Angleterre ont justifié leur décision en raison du "ralentissement sévère et syncronisé" qui touche l'économie mondiale. Dans le communiqué de la Banque d'Angleterre, il est également précisé que "l'activité dans les économies développées est tombée nettement au quatrième trimestre 2008 et la croissance dans les économies émergentes semble se contracter de façon marquée". Cette remarque fait probablement suite à la rencontre entre Gordon Brown et le premier ministre Wen Jiabao mardi dernier.

La Banque d'Angleterre ne minimise par pour autant les graves difficultés que subit actuellement l'économie britannique, où les restrictions de crédit pèsent sur la consommation et les investissement. La nouvelle baisse du loyer de l'argent a pour but de faciliter la relance du crédit et par conséquent de l'économie toute entière. La Banque d'Angleterre amboite ainsi le pas à la Réserve Fédérale Américaine et à la Banque Centrale du Japon, qui ont fixé leur taux d'intérêt à 0%. En ce qui concerne les taux d'intérêt de la zone euro, ils sont établis pour l'instant à 2%.

Dernière mise à jour : ( 05-03-2009 )
Lire la suite...
 
DAVOS 2009


Le Forum Economique Mondial Davos 2009 vient d'ouvrir ses portes


Chaque année se tient dans la station d'hiver de Davos, en Suisse, le Forum économique mondial (World Economic Forum, WEF), réunion d'une partie des dirigeants de la planète et des élites économiques. Le Forum économique mondial est parfois décrié. C'est ce que vient de faire Jacques Attali en affirmant que ce n'était là que se prenaient les décisions importantes et que le forum de Davos n'était qu'une sorte de Café du commerce sur l'économie.

Quoi qu'il en soit, une bonne partie des médias aura les yeux tournés vers Davos cette année encore; si quelques stars du système bancaire américain ne seront pas présentes cette année, une partie des plus importants dirigeants de la planète, comme Vladimir Poutine ou Anglea Merkel  seront là.

La crise économique ne devrait pas voir l'intérêt pour le Forum de Davos diminuer, au contraire. Cette année encore Davos attirera tous les regards, et pas seulement pour le ski...


Davos : un intérêt qui ne faiblit pas d'années en années...


Le Forum économique mondial annuel amplifie considérablement la saisonnalité des requêtes sur le mot Davos, comme on peut le voir sur le graphique ci-dessous. Cette année encore, malgré la crise financière le phénomène devrait se reproduire.
Saisonnalité des requetes sur le mot Davos


Dernière mise à jour : ( 25-12-2011 )
Lire la suite...
 
GUERRE MONETAIRE CHINE USA


Guerre monétaire Chine USA


Un article paru dans l'édition en ligne du journal Le Monde hier (24-01-2009) portait le titre suivant : "Barack Obama déclare la guerre monétaire à la Chine".

Le journaliste, Pierre-Antoine Delhommais, écrit que Barack Obama s'est livré à une véritable déclaration de guerre monétaire à la Chine en affirmant, par le voix du nouveau Secrétaire au Trésor, Tim Geithner que "Le président Obama - conforté par les conclusions de nombreux économistes - pense que la Chine manipule sa monnaie".  Il a rajouté que "Washington utilisera tous les moyens diplomatiques pour convaincre Pékin de réformer son approche des taux de change."

Photo du Peace dollar de 1921. 
"Peace dollar" - 1922


Duping social et monétaire chinois


Pékin a fondé son développement économique, à partir des années 1980 sur sa main d'oeuvre bon marché et sur une monnaie volontairement sous évaluée, qui a donné à ses industries un double avantage compétitif, à la fois monétaire et social. Cette forme de dumping social et monétaire a ruiné des pans entiers des industries américaines et européennes au profit de la Chine; pendant longtemps, la consommation américaine a été soutenue à crédit, jusqu'à ce que la crise des subprimes ne vienne montrer les limites de ce mode de fonctionnement. Pourtant le véritable enjeu de la crise, ce n'est pas l'abus du crédit, mais les très profonds déséquilibres commerciaux entre les Nations.

Les bases industrielles de la puissance américaine sont aujourd'hui très amoindries, et l'Amérique ne pourra retrouver la prospérité qu'en mettant fin au jeu Chinois; il y a tout lieu de penser que la Chine, aujourd'hui en difficulté en raison de la faiblesse de la demande occidentale, ne réévaluera pas d'elle-même sa monnaie (elle souhaite au contraire la dévaluer encore plus). Face à ce refus, l'Amérique sera contrainte de fermer ses frontières pour permettre la renaissance d'un tissu industriel dynamique sur son territoire. L'Europe, et en particulier la France est dans la même situation que l'Amérique.

Pierre-Antoine Delhommais parle d'une forme de protectionnisme monétaire de la part de l'Amérique : "Aux yeux de la nouvelle administration américaine, écrit-il, tous les moyens doivent être utilisés pour tenter de relancer une économie ravagée par la crise et essayer de stopper l'hémorragie d'emplois aux Etats-Unis. Même celui d'une certaine forme de protectionnisme monétaire". Mais il se trompe "d'agresseur" si on peut dire; l'agresseur ce n'est pas l'Amérique, qui pratique la liberté des changes, c'est la Chine qui met en oeuvre depuis des années un dumping social et monétaire en manipulant sa monnaie.
Dernière mise à jour : ( 26-12-2011 )
Lire la suite...
 
Nouveau Monde, Nouveau Capitalisme


Nouveau Monde, Nouveau Capitalisme


Le 9 janvier dernier, lors d'un colloque intitulé "Nouveau Monde, Nouveau Capitalisme", Jean-Claude Trichet, président de la Banque Centrale Européenne, a exposé son point de vue sur la crise financière et sur les évolutions à venir. Le texte de son intervention est disponible ci-dessous.

Cette intervention est particulièrement intéressante car il est dit de la manière la plus claire qui soit que le marché ne pas s'autoréguler et que, par conséquent les Institutions qui en ont le pouvoir (Etats et Banques Centrales) doivent jouer ce rôle de régulateurs. C'en est fini de la croyance dans la "main invisible du marché", chère aux libéraux adeptes du marché tout puissant. On voit même apparaître l'ébauche d'un gouvernement financier mondial."un système financier mondial requiert des réponses coordonnées au niveau mondial", déclare Jean-Claude Trichet.

Le 9 janvier dernier, lors d'un colloque intitulé

Corriger les importants défauts du système financier mondial sans renoncer à l'économie de marché


Il est question dans l'intervention de Jean Claude Trichet de 3 points de réforme possibles :
1/ Revoir le système de rémunération des dirigeants d'entreprises, qui les a conduit a privilégier les profits à court terme au détriment de l'équilibre financier à long terme
2/ Amortir l'impact des cycles économiques en obligeant les banques à renforcer leurs réserves
3/ Augmenter la transparence des produits financiers.

"Il nous faut rompre avec le modèle sur lequel l’économie mondiale s’est organisée" : cette phrase, qui figure vers la fin de l'intervention de Jean-Claude Trichet, montre qu'un certain pragmatisme est désormais de rigueur à la BCE.
Dernière mise à jour : ( 13-01-2009 )
Lire la suite...
 
A qui profite la crise ? Au Forex bien sûr !


A qui profite la crise ? Au Forex bien sûr !


Le "Forex" est un terme Issu de la contraction des termes anglais Foreign Exchange. Forex est le surnom universellement donné au marché des changes, sur lequel les devises sont échangées les unes contre les autres, à des taux de change qui varient sans cesse.

La graphique ci-dessous présente l'évolution des requêtes sur le mot Forex en 2008.


Evolution des requêtes sur le mot Forex en 2008


Requêtes sur le mot Forex en 2008


Le pic des requêtes sur Forex date du 26 octobre 2008


Comme on peut le voir, les requêtes ont connu une véritable explosion à partir du mois d'octobre passant d'une moyenne lissée de 40 à 100 (pic maximum, le 26 octobre). Sachant que la panique financière majeure s'est fortement accélérée à partir du 15 septembre 2008 (faillite de la banque Lehman Brothers), on peut en conclure qu'une partie des investisseurs et des spéculateurs s'est dirigée vers le marché des devises.

On peut dire que la crise financière a fortement profité au Forex, même si l'enthousiasme est retombé pendant les mois de novembre et décembre.
Dernière mise à jour : ( 14-10-2009 )
Lire la suite...
 
Taux d'intérêt à 0% chez Land Rover


Le constructeur automobile Land Rover surfe sur la vague des taux d'intérêt à 0%


Le constructeur automobile Land Rover fait actuellement de la publicité pour l'achat d'un véhicule Freelander avec un crédit à 0%. L'offre est limité jusqu'au 31 décembre 2008.

Cette offre est bien en phase avec l'actualité, puisque désormais les taux d'intérêt directeurs de banques centrales des Etats-Unis et du Japon sont très proches de 0%.

Cette offre commerciale revient à faire une remise aux acheteurs dans l'hypothèse où l'inflation continuerait à augmenter, même faiblement en 2009. Par contre, dans l'hypothèse d'une déflation massive et rapide (hypothèse peu probable cependant), les acheteurs ne seront pas forcément gagnants...

Quoi qu'il en soit, ce type d'offre montre que les constructeurs automobiles sont prêts à faire beaucoup d'efforts pour stimuler un marché déprimé.

Publicité Land Rover : crédit à 0% jusqu'au 31-12-2008


Publicité Land Rover Crédit à 0%
Dernière mise à jour : ( 22-12-2008 )
Lire la suite...
 
Angel Gurria pessimiste pour 2009


Angel Gurria pessimiste pour 2009


Angel Gurria, ancien ministre des finances du Mexique est actuellement patron de l'OCDE. Il a donné un interview aujourd'hui (22-12-2008) sur la radio BFM.

Angel Gurria se déclare très pessimiste pour l'année 2009 : selon lui, les Etats ont la possibilité d'atténuer la récession, mais pas de l'empêcher. Le patron de l'OCDE déclare que le retour de la croissance ne se produira vraisemblablement pas avant 2010. 

A propos de la monnaie, il a déclaré que désormais les taux d'intérêt étaient presque à 0 aux Etats-Unis et au Japon, et que l'Europe (la BCE) "avait beaucoup d'espace" pour agir à ce niveau (les taux sont actuellement fixés à 2,5%). Dans un avenir proche, le problème ne sera pas l'inflation mais plutôt l'insuffisance de la demande.


Interview d'Angel Gurria


Cliquez sur > pour lancer l'interview
 
Dernière mise à jour : ( 22-12-2008 )
Lire la suite...
 
La Banque Centrale du Japon baisse ses taux à 0,10%


La Banque Centrale du Japon baisse ses taux à 0,10%


La Banque Centrale du Japon vient d'annoncer qu'elle abaisse son taux directeur de 0,3% à 0,10%. Cette annonce suit de très peu la baisse historique des taux d'intérêt américains, ramenés le 16 décembre dernier entre 0 et 0,25%.

Après la seconde guerre mondiale, le Japon, a reconstruit sa puissance économique sur les exportations, et a donc sacrifié sa monnaie pour obtenir un avantage compétitif à l'exportation.

Billet de 10000 yen Japonais

L'économie Japonaise est caractérisée aujourd'hui par une hypertrophie du secteur industriel et manufacturier, mais la consommation intérieure des Japonais est anémiée. Le Japon est bien incapable de consommer lui-même ce qu'il produit.

Pendant les années 90, le Japon en est même arrivé à pratiquer une politique de taux 0, pour soutenir le crédit, la consommation et les investissements; cette politique permettait en même temps la sous-évaluation du Yen et donc le maintien de l'avantage compétitif pour les exportations.

Pour qualifier cette politique, on peut employer le terme de "dumping monétaire".


La nouvelle donne américaine menace la politique monétaire Japonaise


Aujourd'hui le Yen s'apprécie rapidement face au dollar, en raison notamment de la baisse des taux d'intérêt américains. Tout l'équilibre économique Japonais menace de vaciller. La sous-évaluation du Yen est une condition vitale pour la bonne santé de l'économie Japonaise. Aussi la banque centrale du Japon n'a-t-elle mis que deux jours pour réagir à la baisse des taux d'intérêt par la Réserve Fédérale américaine.

Dernière mise à jour : ( 19-12-2008 )
Lire la suite...
 
La FED baisse son taux d'intérêt à 0,25%


La FED baisse son taux d'intérêt à 0,25%


La Réserve Fédérale américaine (FED) a pris la décision d'abaisser ses taux d'intérêt de façon particulièrement aggressive. Le Façade de la réserve fédérale américaine (FED)taux directeur a été fixé dans une marge fixée entre 0 et 0,25%. C'est une décision radicale et historique, qui place désormais les taux d'intérêt des Etats-Unis en-dessous de ceux du Japon (0,3%). La Réserve Fédérale a déclaré que "tout les outils possibles" devaient être employés pour lutter contre la récession.

La FED est allée au-delà de ce qu'attendaient la plupart des analystes, en réduisant de 0,75 points le principal taux directeur. La FED souhaite ainsi "préserver la stabilité des prix", preuve que la désinflation rapide et les risques majeurs de déflation ont été pris en considération.

La FED entend maintenir les taux d'intérêt à ces "niveaux exceptionnellement bas pendant une période prolongée".

La FED a également déclaré vouloir racheter une partie des dettes qui empoisonnent le secteur financier.
Dernière mise à jour : ( 19-12-2008 )
Lire la suite...
 
Taux directeur FED : vers une nouvelle baisse


Taux directeur de la FED : vers une nouvelle baisse


16-12-2008. Ben Bernanke, patron de la FED (Réserve Fédérale des Etats-Unis) doit annoncer aujourd'hui à 14 heures 15 à Washington une nouvelle baisse des taux directeurs. La baisse attendue est de 0,5 points de base, ce qui portertait le principal taux directeur de la FED à 0,5 %, taux le plus bas depuis 1954.

Ben Bernanke, patron de la FED

Photo de Ben Bernanke, patron de la Réserve Fédérale des Etats-Unis


Les taux les plus bas depuis 1954


Si la décision de réduire les taux d'intérêt réduits à 0,5% est prise, le principal taux directeur de la FED se rapprochera de celui de la Banque centrale du Japon (actuellement 0,3%). Des taux d'intérêt si bas montrent que les dirigeants américains ont pris la mesure du risque de déflation consécutif à la crise du crédit et sont prêts à utiliser toutes les armes en leur possession pour atténuer la crise.
Dernière mise à jour : ( 19-12-2008 )
Lire la suite...
 
Krugman : la crise va durer au moins jusqu'en 2011

Krugman : la crise va durer au moins jusqu'en 2011


Paul Krugman, prix Nobel d'économie en 2008Paul Kugman a reçu le prix Nobel d'économie 2008 à Stockholm mardi dernier (9 décembre).

A l'occasion de la remise de son prix, il a déclaré que le monde aurait peut-être à faire face à une décennie perdue, à l'image de celle qu'a connu le Japon dans les années 90.

Krugmann a une nouvelle fois appelé les dirigeants à conduire des politiques économiques de relance keynésiennes pour enrayer la crise financière et économique mondiale.

Au cours d'une conférence, il a déclaré : "Un des scénarios que je crains pour la planète entière, c'est l'équivalent de la décennie perdue par le Japon dans les années 1990 - période au cours de laquelle les taux d'intérêt étaient fixés à 0, la déflation était installée durablement alors qu'aucun signe de redémarrage n'était visible, et le tout a duré pendant une très longue période. Et il n'est pas difficile de voir que c'est ce qui est en train de se passer".

A propos de la fin de la crise, Paul Krugman a déclaré "On peut parler de dépression de l'économie mondiale jusqu'à 2011 au moins et peut-être au-delà".
Dernière mise à jour : ( 10-08-2009 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 Suivante > Fin >>

Résultats 61 - 75 sur 104
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2019 monnnaies numismatique or et pieces de collection |