Accueil arrow Biographies de numismates
21-01-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies Romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaies françaises
Monnaies du monde
RUBRIQUES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en or
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Archives articles
Sites Internet
ARTICLES TRIES PAR CATEGORIES
Crise financière
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Biographies historiques
Ouvrages historiques
Littérature latine
Biographies de numismates
Détection
Sites Internet
Annuaire numismatique


Biographies de numismates
Cécile Morrisson (1940- )
(4 votes)
Cécile Morrisson
Née le 16 juin 1940 à Dinan (Côtes d'Armor).
Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure, agrégée d'histoire, directeur de recherches au CNRS, directeur du département des Monnaies, Médailles et Antiques de la Bibliothèque nationale de France du 1er janvier 1988 au 31 décembre 1990. De 1991 à 1997, elle a présidé la Commission Internationale de Numismatique. Cécile Morrisson est l'auteur de nombreux travaux de numismatique, d'histoire monétaire et d'histoire byzantine.
Source : BNF Cabinet des Médailles
Dernière mise à jour : ( 29-02-2008 )
 
Hélène Nicolet (1930- )
(1 vote)
Hélène Nicolet, née Pierre
Née le 19 septembre 1930 au Havre (Seine-Maritime).
Ancienne élève de l'École Normale Supérieure, professeur agrégée de Lettres en 1953, Hélène Nicolet enseigne dans le secondaire de 1953 à 1961. Elle interrompt alors sa carrière pour préparer le Diplôme supérieur des bibliothèques, qu'elle passe avec succès en 1962 et est admise en octobre de la même année au concours ouvert pour le recrutement de bibliothécaires. C'est ainsi qu'elle entre à la Bibliothèque Nationale en 1962, au département des Entrées. Elle rejoint en 1966 le Cabinet des médailles, au moment de l'entrée de la collection Jean et Marie Delepierre dans les collections nationales. En 1976, elle succède à Georges Le Rider à la tête du département, poste qu'elle occupa jusqu'à fin 1987. C'est sous sa direction que fut réalisée la transformation du Musée, inauguré début 1981.
Source : BNF Cabinet des Médailles
Dernière mise à jour : ( 29-02-2008 )
 
Georges Le Rider (1928- )
(2 votes)
Georges Le Rider
Né le 27 janvier 1928 à Saint-Hernin (Finistère)
Après des études secondaires au Lycée La Tour d'Auvergne de Quimper, Georges Le Rider prépara le concours d'entrée à l'École Normale Supérieure au Lycée Louis-Le-Grand. Reçu à l'ENS en 1948, il passa l'agrégation de lettres classiques avant de partir à Athènes en décembre 1952 en qualité de membre de l'École française d'archéologie. En septembre 1955, il s'embarquait pour Beyrouth où Henri Seyrig l'accueillit à l'Institut français. De retour à Paris en 1958, il entrait comme conservateur au Cabinet des médailles le 1er octobre 1958, avec la perspective de succéder à Jean Babelon en 1961. Sous sa direction, le Cabinet reçut de superbes donations (les collections Claudius Côte, Jean et Marie Delepierre) et put acquérir une partie de la collection Seyrig. Il obtint que soit rénové le Musée du Cabinet, qu'il eut la satisfaction d'inaugurer au début de 1981, en qualité d'Administrateur général de la Bibliothèque Nationale, poste où il avait été nommé en juillet 1975. De 1981 à 1984, il dirigea l'Institut français d'études anatoliennes. De retour à Paris, il entra à l'Université de Paris IV tout en poursuivant son enseignement à l'École Pratique des Hautes Études où il avait été élu directeur d'études dès 1964. Membre de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres en 1989, il donnait le 9 mars 1994 sa leçon inaugurale au Collège de France, à la chaire d'histoire économique et monétaire de l'Orient hellénistique.
Des Travaux de numismatique grecque (éd. Michel Amandry, Silvia Hurter et Denyse Bérend) lui ont été offerts en 1999. La même année, ses écrits 1958-1998 ont été rassemblés en trois volumes sous le titre Études d'histoire monétaire et financière du monde grec (éd. Eleni Papaefthymiou, François de Callataÿ et François Queyrel).
Source : BNF Cabinet des Médailles
Dernière mise à jour : ( 29-02-2008 )
 
Jean Babelon (1899-1978)
(1 vote)
Jean Babelon
Né le 19 janvier 1889, mort le 20 avril 1978
Jean Babelon a vécu toute sa vie professionnelle au Cabinet des médailles. Attaché-stagiaire dans le département dirigé par son père, il y devenait bibliothécaire après la première guerre mondiale, puis, en 1924, conservateur-adjoint, auprès d'Adolphe Dieudonné qui succédait à Ernest Babelon. En 1937, il prenait la tête du département qu'il devait diriger jusqu'en 1961. Sous sa direction se tint à Paris le 5e Congrès international de Numismatique, dont il assuma la présidence. Dans son ample bibliographie, parue en 1978 dans la Revue Numismatiqueet qui s'étend sur soixante-six années, voisinent ouvrages de numismatique (le Catalogue de monnaies grecques de la collection de Luynes, paru en 4 volumes de 1924 à 1936, le catalogue de la Collection de monnaies et médailles de M. Carlos de Beistegui publié en 1934) et travaux témoignant de son goût pour l'art et la littérature espagnols (il avait, de 1910 à 1913, été membre de l'Institut des Hautes Études Hispaniques).
Hélène Nicolet-Pierre, Jean Babelon 1889-1978, Revue Numismatique 1978, p. 7-32 (la bibliographie de Jean Babelon, p. 9-32, est l'œuvre de Jean-Pierre Babelon).
Source : BNF Cabinet des Médailles
Dernière mise à jour : ( 29-02-2008 )
 
Adolphe Dieudonné (1868-1945)
(1 vote)
Adolphe Dieudonné : Né le 31 janvier 1868, mort à Paris le 4 juin 1945
Adolphe Dieudonné passa quarante et un ans de sa vie au Cabinet des médailles avant de prendre sa retraite en 1937. Il retrace ces années dans un article publié en 1939 dans la Revue Numismatique: « Quarante et un ans au Cabinet des Médailles et Antiques de la Bibliothèque Nationale ». Au début de sa carrière, il s'intéressa au monnayage antique et il n'abandonna jamais ce champ de recherche. Mais il était médiéviste de formation et il entreprit la publication du Catalogue des monnaies françaises de la Bibliothèque Nationale. On lui doit deux tomes de cette belle entreprise (Les monnaies capétiennes, ou royales françaises. I, 1923 ; II, 1932) ainsi que le tome IV du Manuel de numismatique française. Monnaies féodales françaises, 1936). En 1924, il avait pris la direction du Cabinet, succédant à Ernest Babelon. Il mourut en 1945, victime d'un accident de la circulation. Sa bibliographie est impressionnante (plus de cent cinquante livres et articles; quatre cents notices) et sa contribution à la numismatique française demeure essentielle.
Hommages rendus le 24 février 1938 à M. Adolphe Dieudonné conservateur du Cabinet des médailles (1924-1937), s.l., 1938 ; Jean Babelon, Revue Numismatique 1944-1945, p. 201-202
Source : BNF Cabinet des Médailles
Dernière mise à jour : ( 04-11-2011 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 Suivante > Fin >>

Résultats 10 - 18 sur 25
Contact : sacramon@yahoo.fr | www.sacra-moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pièces de collection |