23-04-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique


Joseph Pellerin (1684-1782)

Joseph Pellerin (1684-1782) intendant-général des Armées Navales françaises, premier commis de laJopeh Pellerin examinant ses pièces à 96 ans marine et connu aussi pour sa passion et ses études numismatiques. Pellerin est né à Marly, près de Versailles, le 27 avril 1684 et il est mort le 30 août 1782 dans son château de Plainville en Picardie.


Jeunesse et carrière de Joseph Pellerin
Au cours de sa jeunesse, ses principales études ont porté sur les langues modernes et classiques, dont le Français, l'Anglais, l'Espagnol, l'Italien, l'Arabe, le Latin, le Grec, l'Hébreu et le Syrien ainsi que d'autres langues, et c'est grâce à sa maîtrise de ces langues qu'il dut son admission dans la Marine en tant qu'officier en 1706; il fut employé au Ministère de la Marine pour les traductions et les correspondances avec l'étranger. En 1709, il réussit à décoder des lettres d'une frégate espagnole concernant l'archiduc Charles d'Autriche, un des prétendants au trône d'Espagne, l'autre prétendant étant le Duc d'Anjou, neveu de Louis XIV. Ce fut la cause du début de la Guerre de Succession d'Espagne. Par son travail, Pellerin attira l'attention du Ministre de la Marine, Pontchartrain qui le nomma secrétaire de son cabinet.
Il obtint la même faveur sous les ministres suivants : sous le fils légitimé de Louis XIV, le Comte de Toulouse, il fut nommé Commissaire de la Marine en 1718, et Maurepas l'éleva au grade de Commissaire Général, puis de Premier Commissaire. Ses plans d'invasion détaillés de l'Angleterre ne furent pas mis à exécution par Louis XV.
Après une brillante carrière il prit sa retraite très tôt en 1745 en raison de problèmes de santé liés à des surcharges de travail. Cependant, il resta un expert de grande valeur et fut consulté pendant plusieurs années après sa retraite.

Le pionnier de la numismatique
Jopeph Pellerin fut alors libre de suivre sa vraie passion, qui était l'étude des monnaies anciennes (principalement les monnaies grecques). Il avait l'habitude de demander aux marins français de la flotte de Méditerranée de lui rapporter les monnaies qu'ils pourraient trouver; il leur garantissait qu'il les leur rachèterait au double du prix payé.

C'est ainsi qu'il constitua progressivement une collection de monnaies grecques considérable, la plus importante qui ait été possédée par un particulier jusque là. Cette collection comprenait 33500 monnaies qu'il vendit finalement à Louis XVI pour 300000 livres en 1776. Cette exceptionnelle collection était déposée dans des médaillers de marquetterie magnifiques de style Louis XV. Ces monnaies consituent encore aujourd'hui une des bases des collections de monnaies du Cabinet des médailles de la Bibliothèque Nationale. On peut voir ces vieux médaillers aujourd'hui en visitant le Cabinet des Médailles à Paris, rue de Richelieu.
Les études de Pellerin ont permis de grandes avancées dans la science numismatique. A travers la publication de son énorme catalogue de monnaies grecques antiques (10 volumes, Paris, 1762-1778, planches), qui correspond en fait au catalogue raisonné de son immense collection, il a clarifié le champ de la numismatique grecque en triant les monnaies par ordre géographique aussi bien que chronologique. Son identification de très nombreuses monnaies est un témoignage de son sens de l'observation rare et de sa perspicacité. On peut dire de lui qu'il a éclairé la voie suivie plus tard par le célèbre numismate Eckhel. Une partie des erreurs qui figuraient dans le travail de Pellerin ont été rectifiées plus tard par Khell, Barthélémy (l'homme qui avait négocié l'achat de la collection au nom du roi), Swinton et l'Abbé Leblond.

Devenu progressivement aveugle les derniers quarante ans de sa vie, il avait écrit son œuvre colossale de numismatique sur un ruban mince de papier qu'il déroula d'une bobine tout en identifiant les pièces qu'il traitait uniquement en les touchant.
Il se retira progressivement de son temps sans jamais abandonner sa passion pour la numismatique et il mourut presque centenaire en 1782.

Le portrait représenté ci-dessus est le frontispice de l'un des volumes de son oeuvre; on le voit entouré de quelques-unes de ses monnaies favorites, ainsi que par des antiquités, en 1780, alors qu'il avait déjà 96 ans.
Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Robert Sekulovich - Bel article mais,   2008-03-09 21:54:11
...il existe cependant quelques fausses tappes à corriger:
Dans le titre son prénom devrait être "Joseph", (pour Jospeh); puis dans le texte: "premier commis de la marine" (pour ma marine); Joseph Pellerin fut alors libre de suivre sa vraie passion, pour "Jopeph Pellerin fut alors libre de suivre sa vrais passion" (deux coquilles); Il avait l'habitude de demander aux marins français, pour "marin français"; numismatique grecque en triand les monnaies par ordre géographique, pour "ne triand"... et peut-être quelques autres qui m'ont échapées...

Mais très bonne traduction de mon article sur wikipedia, merci!
sacramon - Merci pour les   2008-03-10 05:24:49
Merci pour les corrections de coquilles qui étaient nombreuses dans cet article traduit rapidement... J'ai corrigé l'ensemble en espérant ne rien avoir oublié.
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 02-09-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |