Accueil arrow Biographies de numismates arrow David Sear : le parcours d’un grand numismate
21-01-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies Romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaies françaises
Monnaies du monde
RUBRIQUES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en or
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Archives articles
Sites Internet
ARTICLES TRIES PAR CATEGORIES
Crise financière
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Biographies historiques
Ouvrages historiques
Littérature latine
Biographies de numismates
Détection
Sites Internet
Annuaire numismatique


David Sear : le parcours d’un grand numismate
(3 votes)
Tous les collectionneurs français de monnaies antiques connaissent les livres de David Sear, et en particulier le fameux « Roman Coins and their values » (« Les monnaies romaines et leur valeur »), publié pour la première fois en 1964. Cet ouvrage a représenté la référence de milliers de collectionneurs dans tous les pays où l’on s’intéresse à l’Antiquité. Nous revenons ici sur le parcours de David Sear et sur les raisons qui l’on conduit, comme il l’a dit lui-même, à être « absorbé » pendant toute son existence par le sujet de la numismatique antique.

David Sear est né près de Harrow, au nord-ouest de Londres, pendant la Seconde Guerre Mondiale. C’est lors d’une visite scolaire dans les ruines de la cité romaine de Veralamium (Saint-Albans) dans le Hertforshire en 1953 qu’il a été saisi par le virus de l’histoire antique. Cet enthousiasme pousse notre jeune amateur d’histoire impériale romaine à dévorer les livres sur ce sujet pour assouvir une soif de connaissances sans limites. Peu à peu il découvre les noms et les détails biographiques des empereurs puis, naturellement, il finit pas se passionner pour leur monnayage, au point qu’il décide de se lancer dans une carrière de numismate professionnel.

C’est en 1958, à Londres, que commence sa carrière. Il est embauché comme apprenti par la célèbre société numismatique Seaby. Là, c’est aux côtés du Lieutenant-Colonel Kozolubski que David Sear affermit ses connaissances dans les domaines de la numismatique Grecque, Romaine et Byzantine. C’est à la mort du « Colonel », en 1964, qu’il prend la tête du département des monnaies antiques de Seaby, poste qu’il conservera jusqu’en 1973. C’est pour lui l’occasion de cultiver de nombreuses amitiés dans le monde numismatique. D. Sear rapporte lui-même que dans les années 60, le dernier étage du 65 rue Great Portland, siège de la société Seaby, où il officiait, voyait un défilé ininterrompu de collectionneurs et de passionnés de toutes sortes. L’un de ses souvenirs les plus vifs de ces années est une scène qui se produisit un vendredi après-midi, quand le grand spécialiste universitaire d’Oxford, Colin Kraay, vint s’asseoir dans son bureau, ravi de parler numismatique avec un collectionneur passionné qui n’était qu’un simple gardien de nuit.

C’est à cette époque que D. Sear écrit son premier livre, le fameux « Roman Coins and their values », publié en 1964. L’ouvrage reçut une reconnaissance immédiate du public, probablement parce qu’il proposait aux collectionneurs un ouvrage de format raisonnable, bien illustré et écrit avec toute la rigueur et la précision nécessaires à ce type de livre. Cet ouvrage fut le premier d’une longue liste. A partir de 1973, il abandonne son emploi chez Seaby et s’installe dans la campagne anglaise pour se consacrer entièrement à l’écriture d’ouvrages numismatiques. En 1974 paraît le « Byzantine Coins and their values » (« Les Monnaies Byzantines et leur valeur »), suivi quatre ans plus tard par le premier volume de « Greek Coins and their values » (« Les Monnaies Grecques et leur valeur »), qui couvrait les monnaies d’Europe, puis par le second volume consacré aux monnaies d’Asie et d’Afrique, publié en 1979. Enfin, il publie le « Greek imperial coins and their values » (“Les Monnaies Impériales Grecques et leur valeur”), consacré aux monnayages locaux des provinces de l’Empire Romain.

En 1982, D. Sear reprend une activité de numismate professionnel. Ce n’est plus en Angleterre qu’il officie désormais, c’est en Amérique, et plus précisément en Californie. Il a répondu positivement à l’appel d’un de ses amis numismates, Bruce Mac Nall, propriétaire de la Société « Numismatic Fine Arts » (NFA) située à Berverly Hills. Il consacre alors son temps à l’écriture de catalogues luxueux pour de prestigieuses ventes aux enchères internationales. En 1990, il reprend sa liberté, ses activité d’écriture et exerce à son propre compte le métier de numismate professionnel.

Depuis les années 70, il n’a cessé d’améliorer ses catalogues ; ainsi, le « Roman Coins and their values » connaît quatre éditions successives jusqu’en 1988. Les derniers ouvrages importants de D. Sear sont « The History and Coinage of the roman imperators », paru en 1998, et surtout l’édition complètement réécrite du Roman Coins and their values, intitulée la Millenium Edition (« l’Edition du Millénaire »), qui compte 4 volumes dont trois sont déjà publiés depuis l’an 2000.

La carrière de D. Sear a été marquée par un travail constant, par de nombreuses rencontres professionnelles qui se sont souvent transformées en amitiés sincères, mais aussi par la volonté de communiquer sa passion. Le goût qu’a eu D. Sear pour la numismatique depuis son enfance ne s’est jamais démenti, et il est probable qu’il devrait perdurer pendant encore de longues années !

Frédéric Da Silva
 

AUTRES INFOS SUR DAVID SEAR :

La parution du tome IV du Roman Coins and their values est annoncée pour l'automne 2009

12 exemples de sesterces (monnaies tirées d'une vente aux enchères organisée par Sear et Freeman en juin 2008)
 
Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Anonyme - RCV "Millenium Edition"   2008-11-20 11:56:32
Bonjour.

Savez-vous quand va paraître le quatrième volume de la Millenium Edition ?

Cordialement
JPC
Sacramon - Quatrième volume de la Milleni   2008-11-21 03:59:17
David Sear a annoncé la parution du volume 4 à l'automne 2009; le cinquième et dernier volume (son éditeur, Spink And Son, lui a demandé de compléter la série en 5 volumes au lieu de 6) devrait sortir 12 à 18 mois plus tard.

Patience donc !
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 21-11-2008 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | www.sacra-moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pièces de collection |