25-02-2017
Abonnement par email

Entrez votre adresse email pour recevoir les derniers articles

Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique


Adrien Blanchet (1866-1957)
04-11-2011
Adrien Blanchet, né le 8 mars 1866, est mort à Paris le 27 décembre 1957. Il se faisait gloire de son titre de bibliothécaire honoraire de la Bibliothèque nationale où il était entré en 1890.
A l'École des Hautes Études et à l'École du Louvre, il avait été élève de Héron de Villefosse, Emile Châtelain, Mgr Duchemin, Clermont-Ganneau, Alexandre Bertrand, Edmond Pottier, Edmond Courajod, Georges Lafenestre. Au Cabinet des Médailles, il avait rédigé les inventaires des monnaies des rois Parthes et des monnaies d'Athènes et collaboré avec Ernest Babelon au Catalogue des bronzes antiques publié en 1895. Adrien Blanchet est l'un des savants qui ont jeté le plus d'éclat sur la science des monnaies anciennes. Il est aussi l'un des maîtres reconnus des antiquités gallo-romaines. Président honoraire de la Société française de Numismatique qui l'avait élu président à trois reprises, ancien Président de la Société nationale des antiquaires de France et de la Société de l'Histoire de Paris et de l'Ile-de-France, membre du Comité des travaux historiques et scientifiques, il avait présidé les congrès des sociétéss avantes tenus à Toulouse et à Bordeaux. L'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres l'avait accueilli dans ses  rangs le 7 février 1919. Depuis 1906, il avait assumé avec Ernest Babelon la direction de la Revue numismatique.
Directeur de la Carte archéologique de la Gaule romaine (Forma orbis romani-Gallia) depuis 1927, il était président d'honneur ou membre d'honneur de quantité de sociétés scientifiques françaises et étrangères. Pendant la guerre de 1914-1918, officier volontaire, il prit du service dans les hôpitaux militaires. Ses publications sont innombrables. Nous ne pouvons donner ici qu'un abrégé d'une bibliographie dans laquelle il faudrait faire figurer, à côté des ouvrages plus amples, une multitude de brochures, de tirages à part, qui témoignent de sa collaboration à mainte revue, et aussi de sa présence assidue aux séances de nombreuses sociétés, où il apportait à chaque instant une « communication » sur un point de détail, une de ces brèves études dont il semblait qu'il eût une réserve inépuisable.

Quelques uns des ouvrages numismatiques et archéologiques d'Adrien Blanchet


  • Nouveau manuel de Numismatique du moyen âge et moderne, 1890
  • Traité des monnaies gauloises, 1905
  • Manuel de numismatique française (2 vol. sur 4), 1912 et 1930
  • Numismatique du Béarn, 1893
  • Les trésors de monnaies romaines et les invasions germaniques en Gaule, 1900
  • Les Enceintes romaines de la Gaule, étude sur l'origine d'un grand nombre de villes françaises, 1907
  • Recherches sur les aqueducs et cloaques de la Gaule romaine, 1908
  • Étude sur la décoration des édifices de la Gaule romaine, 1913
  • Les souterrains-refuges de la France (Contribution à l'histoire de l'habitation humaine), 1923
  • La Mosaïque, 1928

Page de titre d'un des ouvrages numismatiques d'Adrien Blanchet


Couverture livre numismatique Adrien Blanchet

Nous voudrions insister sur l'influence qu'Adrien Blanchet a exercée, au cours d'une longue vie, sur le développement de la science qui est la nôtre. Cette influence a été considérable, car la sûreté de son information n'avait d'égale que la fécondité d'un labeur auquel il s'était consacré tout entier, et qui lui a valu l'admiration générale. Dans un domaine particulier, ses relations avec l'illustre byzantiniste Gustave Schlumberger l'avaient autorisé à publier une étude sur la numismatique du Béarn. On rappelle à ce propos que la collection Schlumberger, en vertu d'un legs de ce savant, constitue un fonds des plus importants du Musée de la Ville de Pau. Mais, en outre, Adrien Blanchet aura ouvert des voies nouvelles dans l'ordre des investigations historiques. Le recensement des trésors monétaires, leur localisation dans l'espace et dans le temps, leur classement rigoureux sont désormais l'objet d'une technique minutieuse, qui a remplacé les analyses sommaires d'antan. Un des premiers, Adrien Blanchet aura révélé l'enseignement que l'on en peut tirer pour la reconstitution des grands mouvements politiques ou économiques dont ces dépôts gardent en quelque sorte le reflet indélébile. La numismatique, science exacte, venait ainsi s'associer aux recherches faites sur le terrain, à la découverte des traces laissées par les migrations des peuples, à la géographie humaine.
Adrien Blanchet fut aussi le maître de la numismatique gauloise. C'était un domaine quelque peu négligé par les humanistes d'autrefois, épris de la beauté classique des monnaies grecques ou romaines. Aux atlas de Muret, d'Henri de la Tour, établis au Cabinet des médailles, et toujours consultés, il convenait d'appliquer des méthodes sans doute plus évoluées : c'est à quoi Adrien Blanchet s'évertua dans un livre qui n'est pas un catalogue ni un manuel, mais un Traité, c'est-à-dire qui pose les règles d'un examen scientifique. Sur ce point, ses initiatives auront porté leur fruit, au grand profit des chercheurs actuels.
D'autre façon, il avait conçu, avec Adolphe Dieudonné, le plan de manuels de la numismatique du moyen âge et de la numismatique française. L'usage constant de ces livres de textes, qui ont succédé aux ouvrages généraux d'Anatole de Barthélémy, d'Engel et Serrure, s'est révélé indispensable non seulement aux collectionneurs, mais à tous ceux qui, ayant reçu en charge les collections numismatiques de province, se préoccupent aujourd'hui d'en assurer le classement et la conservation. On sait l'importance reconnue à ces activités, qui ont été mises au programme de réunions internationales : il importe qu'elles aboutissent à la rédaction d'inventaires qui mettent à la portée du public des fonds souvent trop mal connus. Ce travail ne saurait être effectué sans l'emploi d'instruments de travail au nombre desquels on compte assurément ces manuels où se trouvent résumées la compétence et l'expérience des savants qui se sont senti la force d'en entreprendre la difficile exécution. Le service rendu est ici considérable et permanent.
La Revue numismatique se devait de rendre hommage au maître disparu ne laissant que des regrets. Faut-il ajouter que son total dévouement à la science, son désir d'encourager ceux qui devaient lui succéder sur les voies qu'il avait tracées, la fertilité rare de son esprit de recherche, enfin la haute et sereine dignité de sa vie rendent sa carrière exemplaire. Au Cabinet des Médailles son nom est venu s'inscrire sur une liste d'honneur.

Jean Babelon
[Source : Babelon Jean. Nécrologie : Adrien Blanchet 1866-1957. In: Revue numismatique, 6e série - Tome 1, année 1958 pp. 5-10.]

Télécharger la biographie d'Adrien Blanchet


Pour télécharger la biographie d'Adrien Blanchet (format pdf), cliquez sur le lien ci-dessous :
Biographie Adrien Blanchet
Donnez votre avis se ces monnaies et sur ces textes !
Commentaires
Ajouter un nouveauRechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
 
Security Image
Saisissez le code que vous voyez.
Dernière mise à jour : ( 05-11-2011 )
 
< Précédent   Suivant >
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2017 monnnaies numismatique or et pieces de collection |