Accueil arrow Actualités numismatiques
16-06-2019
Menu principal
Accueil
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Pièces or
Pièces argent
Euro
Trésors
ARTICLES MONNAIES
Actualités numismatiques
Monnaies en vente
Collectionner les monnaies
Dictionnaire des monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies du Moyen Age
Monnaie inflation crise
Liens articles monnaies
Monnaies grecques
Monnaies gauloises
Monnaies romaines
Monnaies médiévales
Monnaies françaises
Monnaies du monde
Trésors
Collectionner les monnaies
Dictionnaire numismatique
Catalogues de monnaies
Ouvrages historiques
Littérature latine
Mythologie
Plan du site
Sites Internet
Annuaire numismatique

Abonnez-vous, c'est Gratuit !

Actualités numismatiques
Monnaies et Détection n°40 (juin-juillet 2008) est dans les kiosques
12-06-2008

Couverture du Magazine MONNAIES ET DETECTION n°40 (juin-juillet 2008)Le nouveau numéro de MONNAIES ET DETECTION (numéro 40 du magazine) est dans les kiosques pendant les mois de juin et juillet 2008. Les 64 pages du magazine, dont la couverture figure ci-contre, comportent les rubriques habituelles, consacrées à la détection, à la numismatique à l’histoire et aux objets qui ont constitué une partie de notre passé.

Dans la chronique de la prospection ordinaire, vous pourrez suivre les pérégrinations d’Alexandre et de ses comparses sur les flans escarpés d’une montagne et découvrir les vestiges numismatiques (ou autres) qu’ils ont exhumé : en matière de monnaies, les trouvailles sont souvent modestes mais constituent des témoignage émouvants du passé des générations qui se sont succédées sur ces terres. C’est ce qui fait toute la valeur de ces trouvailles (sans compter les souvenirs glanés le long de sentiers escarpés par nos explorateurs...).

Dans la même veine, vous découvrirez dans le n°40 de Monnaies et Détection la quête de Mato le poelleur, qui, après 5 ans de recherches n’a jamais trouvé une seule monnaie romaine (alors que c’est sa passion) et qui, un jour, se fait « doubler » par son propre père qui trouve non pas une mais deux monnaies romaines !

D’autres récits de chasse au trésor (comme un article sur la « plata flota »), mais aussi des articles sur les boucles deExemple de page du magazine MONNAIES ET DETECTION ceinturonsallemands de la première guerre mondiale ou encore sur l’orpaillage combleront tous ceux qui rêvent de trouver des trésors (de grands ou de petits trésors...).

La section actualité présente elle aussi de nombreuses nouvelles sur la prospection et la détection.
Pour être tout à fait complet, mentionnons encore une double page fort bien présentée sur les flèches et les lances depuis la préhistoire, en passant par l’antiquité et le Moyen Age, ainsi qu’un article de numismatique contemporaine consacré aux monnaies satiriques et de propagande espagnoles, un article sur les bustes et les portraits sur les monnaies féodales de Yann Gaël. Cet article est fort bien illustré avec des monnaies mais aussi des cartes et des figures dans le texte.
Pour finir (ou presque...) le dernier article est un excellent texte consacré à l’évolution des monnaies au temple dont on suit la dégénérescence entre leur apparition au IXème siècle et le XVème siècle. Là encore de riches illustrations permettent de suivre au plus près l’évolution d’un type monétaire très répandu au Moyen Age.
Pour être tout à fait complet, il faut citer les pages de trouvailles faites par les prospecteurs et envoyées au magazine, ainsi que le banc d’essai d'une caméra filaire destinée à la prospection. Cet outil a été baptisé le See Snake (c’est-à-dire "Vue de Serpent"), ce qui constitue en soi tout un programme...

Pour conclure, disons que le n°40 de Monnaies et Détection est riche et varié et devrait permettre au prospecteur ou à l’amateur de numismatique de s’instruire tout en se distrayant !

Vous pouvez trouver Monnaies et Détection dans la plupart des Maisons de la Presse.

 

Dernière mise à jour : ( 11-10-2011 )
Lire la suite...
 
MONNAIES ANCIENNES : 1000 pages d'articles consacrés aux monnaies
12-06-2008

Sacra-Moneta compte désormais plus de 1000 pages entièrement consacrées à la numismatique et à la monnaies sous toutes sesSACRA-MONETA : plus de 1000 pages d'Articles numismatiques ! formes. Pour être exact, le site compte 1100 pages. Comme les catégories se sont enrichies avec le temps, il n'est pas toujours facile de s'y retrouver. C'est pour cette raison que j'ai installé un moteur de recherche Google en tête des pages. Google c'est très bien mais loin d'être parfait. En effet, le moteur est lent à indexer les pages. Du coup une recherche portant sur une des dernières pages publiées ne figurera pas nécessairement dans les résultats de recherches. C'est imparfait mais ce moteur a le mérite d'exister et de fonctionner, c'est une des possibilités pour accéder aux informations numismatiques que l'on recherche.

Sacra-Moneta compte un très grand nombre de rubriques, catégories, sections. Il n'est pas si simple de placer un article au bon endroit : par exemple, la définition d'une monnaie romaine figure dans la section dictionnaire numismatique, mais elle pourrait tout aussi bien se trouver dans la section articles monnaies romaines... C'est pour cette raison qu'une nouvelle présentation des catégories a été mise en place. Désormais, les rubriques principales du site figurent en tête du site, mais sont également reprises dans la colonne de gauche, souvent sous deux formes différentes : la liste des articles (qui présente l'introduction de chaque article, il faut cliquer sur le lien "lire la suite" pour découvrir l'intégralité de l'article) et la liste des articles dans chaque section ou catégories (liste de liens renvoyant vers les articles eux-mêmes, sans introduction). Avec ce second type de classement, on peut au passage voir les statistiques de fréquentation des articles et voir quels sont les thèmes numismatiques qui intéressent le plus les collectionneurs.

1100 pages d'articles numismatiques, c'est évidemment considérable. Si vous n'avez pas trouvé immédiatement les informations que vous cherchez, insistez un peu, parcourez les catégories, interrogez le moteur de recherches. Vous finirez peut-être par trouver ce que vous cherchez. Si malgré tout vous n'avez toujours pas trouvé ce que vous cherchez, parcourez la liste des liens vers des sites numismatiques : soit vous trouverez les informations sur ces site, soit ces sites vous renverront vers d'autres site mieux informés...

1100 pages c'est en même temps beaucoup et bien peu en regard de plusieurs millénaires d'histoire et de millions de monnaies qui ont été émises par le passé. La Numismatique est un domaine immense, reflet de l'histoire des civilisations, dans lequel on ne finit jamais de faire des trouvailles.

Dernière mise à jour : ( 02-09-2008 )
Lire la suite...
 
Les monnaies gauloises de Normandie : un nouveau livre de P-M. Guihard
21-04-2008

Monnaies gauloises et circulation monétaire dans l'actuelle Normandie par PM GuihardL'éditeur Brepols basé à Turnhout (Belgique) annonce la parution au mois de mai d'un nouveau livre consacré aux monnaies gauloises de Normandie. L'auteur de l'ouvrage dont le titre exact est « Monnaies gauloises et circulation monétaire dans l'actuelle Normandie », est Pierre-Marie Guihard, qui prépare une thèse d'histoire ancienne à la Sorbonne. Le livre fait partie des publications du Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales (CRAHM); il comporte 136 pages et est disponible pour la somme de 25 euros (hors frais de port).
Nous reproduisons ci-dessous le compte-rendu de l'ouvrage donné par l'éditeur, ainsi que le parcours et la démarche de Pierre-Marie Guihard. Ce compte-rendu devrait donner envie aux Normands mais aussi à tous les amateurs de monnaies gauloises de se procurer ce nouvel ouvrage sans plus tarder.
Il est possible de commander le livre en se rendant sur le site internet des éditions Brepols

COMPTE-RENDU DE L'EDITEUR

Pierre-Marie Guihard

Monnaies gauloises et circulation monétaire dans l'actuelle Normandie

Collection de la médiathèque municipale de Bayeux (Calvados)
136 p., 220 x 280 mm, 2008, broché, ISBN 978-2-902685-45-5, € 25 TTC

Collection : Publications du Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales (CRAHM)
Date de publication prévue pour mai 2008

La réputation de la broderie de Bayeux tendrait à faire oublier que la ville conserve d’autres trésors d’art et d’histoire. Le médaillier de la médiathèque municipale en est un. C’est à sa composante gauloise – 80 monnaies en très bon état de conservation, parfois d’un type très rare, où tous les métaux sont représentés – que s’attache ce catalogue. L’essentiel du fonds est, évidemment, constitué de monnaies originaires de l’actuelle Normandie et de l’Armorique, mais également d’exemplaires issus de la quasi-totalité de la Gaule (Belgique, Celtique, Aquitaine…).
Dernière mise à jour : ( 26-12-2011 )
Lire la suite...
 
Newsletter et reception des nouveautés par email
01-03-2008

Chers lecteurs, j'ai terminé les transformations sur la structure de Sacra-Moneta. Une grosse icone de flux RSS vous permet de vous abonner aux nouveautés du site directement depuis votre navigateur ou avec Netvibes, Google, Yahoo ou le système d'affichage et de structuration de contenu de votre choix.

Si le système des Flux RSS vous semble trop compliqué, il y a encore plus simple : l'abonnement par email, qui vous permet de recevoir directement les nouveautés du site dans votre boite tous les jours (à condition que de nouvelles pages soient publiées bien sûr !). C'est facile et rapide : vous tapez votre adresse dans le champ email, vous cliquez sur inscription. Vous recevez un email à l'adresse indiquée; vous validez l'inscription en 1 clic et voilà : vous n'avez plus qu'à attendre les nouveaux articles (les email sont postés entre 7 heures et 9 heures du matin). On vous demande de cliquer sur le lien de vérification pour s'assurer de la validité de votre email, ce n'est qu'une petite formalité.

Dernière mise à jour : ( 01-03-2008 )
Lire la suite...
 
Proposer un site internet
29-02-2008

Vous possédez un site internet qui parle des monnaies anciennes ou modernes, françaises ou étrangères et vous souhaitez figurer gratuitement dans l'annuaire de Sacra-Moneta ? Contactez-moi à cette adresse :

sacramon @ yahoo.fr

 
Comment la bonne monnaie chasse-t-elle la mauvaise monnaie ?
09-02-2008
 

La loi de Gresham : « la mauvaise monnaie chasse la bonne Sir Thomas Gresham, auteur de la phrase »


Chacun connaît la fameuse loi de Gresham : « la mauvaise monnaie chasse la bonne ». Autrement dit, cette formule signifie que la création et la mise en circulation d'une monnaie de qualité inférieure va provoquer la thésaurisation et la refonte de la monnaie qui circulait antérieurement, en raison de la prime accordée aux anciennes pièces. Cette « loi » doit son nom au financier anglais Sir Thomas Gresham (vers 1519-1579). Elle s'appliquait dans le passé principalement aux monnaies contenant des métaux précieux, c'est-à-dire de l'or et de l'argent.
 

La loi de Gresham est-elle toujours valable aujourd'hui ?


Très bien, mais cette « loi » est-elle toujours valable ? Aujourd'hui, par exemple la loi de Gresham pourrait-elle s'appliquer aux monnaies internationales telles que le dollar, l'euro ou le yuan ? La réponse n'est pas simple. Les mécanismes pris en compte par la loi de Gresham s'appliquent aux systèmes monétaires anciens mais pas, semble-t-il, aux système modernes de monnaies complètement fiduciaires.

La loi de Gresham entraîne d'autres questions historiques. Si la mauvaise monnaie chassait toujours la bonne, dans ce cas, il n'y aurait jamais de « bonne monnaie » en circulation. Du coup se pose une question : comment les bonnes monnaies ont-elles fait dans le passé pour s'imposer ? Car des bonnes monnaies, naturellement, il y en a eu. Citons par exemples les monnaies d'Athènes ou encore les deniers romains, les aurei romains, le dollar au XIXème siècle.

Comment ces monnaies ont-elles fait pour devenir de bonnes monnaies et s'imposer sur le marché monétaire pendant un certain temps avant d'être (parfois) chassées par des monnaies dévaluées ? Il y a quelques réponses à cette question : pour s'imposer, une monnaie doit être l'émanation d'une puissance politique, militaire ou morale incontestable et qui inspire une confiance totale. Deuxièmement, la monnaie produite doit l'être en quantité énorme, pour s'imposer à tous comme un standard disponible en permanence, et que même la thésaurisation ne peut pas entamer. De telles circonstances se sont parfois produites dans le passé. Athènes a imposé sa monnaie grâce à une domination morale, politique et militaires, ainsi que par le contrôle des mines d'argent du Laurion, qui lui ont permis d'inonder le marché monétaire avec ses monnaies. Alexandre Le Grand a conquis l'Empire Perse, raflant des quantités énormes de métaux précieux et imposant ainsi pour longtemps sa domination monétaire. Les Romains ont conquis toute la Méditerranée et eux aussi ont capté des quantités énormes de richesses en métaux déjà monnayés qu'ils ont recyclé, sans compter qu'ils ont pris le contrôle de ressources minières considérables. En ce qui concerne le dollar, il a d'abord profité de ressources en métaux abondantes, au XIXème siècle, puis a gagné les deux guerres mondiales du Xxème siècle en s'appuyant sur des principes moraux supérieurs, la Démocratie et la liberté; le dollar est ainsi devenu une bonne monnaie, la monnaie de référence mondiale.

Mais aucun bastion n'est inattaquable, les civilisations sont mortelles, on le sait. C'est ainsi que les Empires, même s'ils sont fondés au départ sur des principes moraux solides finissent par être grisés par leur puissance et par perdre pied. L'Empire romain, première puissance mondiale au Ier siècle de notre ère, s'est assoupi, perdant de vue que la prédation et la force intellectuelle et morale de son armée avaient été les fondements de sa puissance. Aujourd'hui un Empire vacille, c'est bien sûr l'Empire américain, qui s'est habitué à dominer le monde et ne se conçoit plus autrement que comme le leader. Le dollar aujourd'hui n'est plus tout à fait la première monnaie du monde car un doute s'est installé sur les fondements moraux de la puissance américaine. Cela ne veut pas dire pour autant que « la mauvaise monnaie chasse la bonne »; au contraire. Quand la première puissance mondiale est défaillante, une puissance supérieure prend sa place. Aujourd'hui, c'est l'Euro qui prend la place du Dollar en raison des principes moraux supérieurs de l'Europe. Demain ce sera peut-être le Yuan Chinois, à supposer que la Chine adopte des valeurs de civilisations universelles, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui.

En conclusion, terminons par une Lapalissade : dans le passé la mauvaise monnaie a parfois chassé la bonne, mais la bonne monnaie chasse aussi la mauvaise quand une puissance parvient à s'imposer comme leader monétaire.
Dernière mise à jour : ( 01-02-2009 )
Lire la suite...
 
Liste de trésors de monnaies antiques
26-01-2008
Dans son monumental « Dictionnaire des monnaies grecques et romaines », paru en 1905, E. Babelon dresse un liste des trouvailles de monnaies et de trésors dont il a eu connaissance, en cherchant à se rapprocher de l'exhaustivité. Cette liste est considérable et stimule l'imagination de n'importe quel numismate, collectionneur ou prospecteur... Il faut rajouter que cette liste de trésors monétaires s'est considérablement rallongée; citons par exemple le trésor d'Eauze, un des plus connus; établir un catalogue complet de l'ensemble des trésors monétaires petits ou grands relève du travail de titan et une simple liste remplirait certainement un fort volume. Ci-dessous figure la liste de trésors dressée par E. Babelon.

Trésor romain de Hoxne (Grande-Bretagne)
Trésor romain de Hoxne (Grande-Bretagne)

La statistique des trouvailles de monnaies antique serait non moins éloquente que de pareilles publications. Chaque année on signale des centaines de monnaies inédites; souvent même, ce sont d'immenses trésors que les fouilles méthodiques ou le hasard livrent à notre curiosité, aussi bien en Gaule, en Espagne, dans l'Afrique septentrionale, qu'en Afrique, en Asie Mineure, en Syrie, sur le plateau de l'Iran ou dans les régions occidentales de l'Inde. On n'a pas dressé encore pour les monnaies grecques de statistique des trouvailles qui ont été signalées et bien observées.
Dernière mise à jour : ( 28-01-2017 )
Lire la suite...
 
Quels sont les sites numismatiques les plus fréquentés ?
17-01-2008
Quels sont les sites numismatiques les plus fréquentés ? Cette question est très intéressante et on peut y apporter une réponse au moins partielle, c'est-à-dire une réponse concernant principalement les sites numismatiques francophones et anglophones grâce au classement d'Alexa. Un petit mot d'explication sur ce qu'est Alexa s'impose : Alexa Internet est un site web d'analyse du trafic sur Internet. C'est une entreprise californienne basée à San Francisco, fondée en avril 1996, et qui appartient à Amazon.com. Son site Web est principalement connu pour fournir des statistiques sur le trafic Web des sites indexés.
Les données recueillies par Alexa sont discutées car les informations sont collectées à partir d'une barre de navigation installée par les utilisateurs : le problème vient du fait que tous les navigateurs n'acceptent pas cette barre de navigation et que les utilisateurs nord américains sont surreprésentés.
Cependant tous les webmasters soucieux de connaître leur positionnement en terme de trafic par rapport à leurs concurrents recourent aux estimations de trafic d'Alexa. Il faut garder à l'esprit qu'il ne s'agit que d'un ordre de grandeur.

 

Ceci étant, examinons maintenant quelques sites numismatiques français ou anglais. Quel est le positionnement du site CGB.fr, l'un des plus gros, si ce n'est le plus gros site numismatique français ? La CGB obtient un classement au 209000ème rang mondial, ce qui est un score qui semble tout à fait honorable surtout si on examine la fréquentation de quelques-uns des plus gros sites internet anglophones.
Dernière mise à jour : ( 29-02-2008 )
Lire la suite...
 
Découverte d'un trésor de monnaies gauloises à Laniscat
14-01-2008
Le trésor de Laniscat Photo Inrap.

C'est au printemps 2007 qu'un exceptionnel trésor de monnaies gauloises a été découvert par une équipe de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) à Laniscat (Côtes d'Armor). Le trésor de Laniscat est composé de 545 monnaies d'électrum (alliage d'or et d'argent) frappées par le peuple des Osismes. Ce trésor exceptionnel comporte 58 statères et de 487 quarts de statères. Il s'agit du plus important dépôt monétaire jamais découvert en Armorique celtique : 254 monnaies avaient été mis au jour à Kersaint-Plabennec en 1903 (Finistère), 254 à Guingamp en 1934 (Côtes-d'Armor), 184 à Perros-Guirrec en 1933 (Côtes-d'Armor), 53 à Poullaouen en 1853 (Finistère)...

Certaines monnaies sont rares et cet ensemble monétaire contient même des variantes inédites : on relève ainsi la présence de statères du type de Carantec jusqu'ici connus à six exemplaires. Ces monnaies portent à l'avers une tête humaine à gauche, chevelure disposée en grosses mèches. Un double cordon perlé entoure la chevelure et se termine à chaque extrémité par une petite tête coupée. Devant la face, un sanglier. Au revers, un homme monte un cheval non androcéphale à gauche. Il brandit de la main droite une lance et tient, de l'autre main, un bouclier. Devant le cheval, un motif floral. Sous le cheval, un sanglier enseigne.

Vidéo sur la découverte du trésor de Laniscat



Dernière mise à jour : ( 30-01-2019 )
Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 41 42 Suivante > Fin >>

Résultats 534 - 543 sur 543
Contact : sacramon@yahoo.fr | Sacra-Moneta.com 2006-2019 monnnaies numismatique or et pieces de collection |